3
min

Infernaliana

Image de Mimi38

Mimi38

44 lectures

21

Mon nom est Charles de Radzivill, je suis depuis longtemps amateur

d’antiquités égyptiennes et je voudrais vous conter l’ histoire singulière qui

m'est arrivée au printemps lors de mon dernier voyage sur le site de la Vallée

des Rois . J’avais acheté en secret deux momies, l’une d’homme,

l’autre de femme. Celles-ci avaient été soigneusement enfermées dans le

navire sur lequel je me trouvais avec mes compagnons d’expédition. Au

départ d’Alexandrie, la mer était calme et le temps clair ; je me réjouissais de

montrer ces pièces rares de la quatrième dynastie à mes amis de Londres.

George Canterby, égyptologue de renom me voyant songeur, à l’écart sur le

pont, m’interpella:

- Charles, je compte bien présenter ces deux merveilles au British Museum

assez rapidement, nous verrons comment organiser notre conférence ainsi

que les détails de l'exposition.

J’étais entièrement satisfait de cette initiative, il était impensable de ne pas

faire partager cette étonnante découverte au personnel du département des

antiquités égyptiennes du musée, ni au public qui viendrait nous écouter avec

intérêt. La présence de jeunes femmes élégantes qui assistaient

régulièrement aux débats me comblait particulièrement .Notre conversation

fut soudain troublée par un violent coup de vent qui ne manqua pas de nous

surprendre car le capitaine n’avait pas manifesté la moindre inquiétude quant

aux prévisions météorologiques. Pavel Pazderski, le prêtre polonais qui nous

accompagnait,surgit ,hébété, disant qu’il avait été réveillé dans sa cabine par

un vacarme assourdissant, que deux formes gigantesques étaient apparues

et qu’il était certain que les dieux égyptiens allaient bientôt se venger. Il n'était

pourtant pas au courant de nos acquisitions. Seul l'équipage l'était .Nous

tentâmes de le rassurer mais les spectres hideux, disait-il, continuaient de le

hanter même, là, sur le pont du navire. Il s’absorba dans de mystérieuses

prières dans sa langue maternelle. Il s’éloigna de nous et nous ne prêtâmes

plus attention à lui, c'est alors que le ciel se couvrit tout à coup .

Nous n’entendions plus les mouettes qui, jusque là, nous suivaient . Le

bateau se mit, alors à bouger de façon désordonnée et le second vint nous

demander de quitter le pont au plus vite. Un grain s’annonçait et pas des

moindres selon ses dires. George me regarda, angoissé et murmura :

- Ne me dis pas que ces deux momies vont nous porter malheur ; Charles,

tu es un homme de science, tu ne crois pas à ces sottises de malédiction,de

morts soudaines, d’accidents inexpliqués !

Le tangage du bateau n’était pas fait pour nous rassurer. Des éclairs

zébraient le ciel noir comme l’enfer et je me précipitai à l’intérieur du bateau

en lui disant :

- Ce n’est pas la première fois que nous rapportons des objets

d'Egypte, George !

Mais au fond, je n’étais pas du tout serein et le prêtre, de plus en plus

halluciné, rencontré dans l’entrepont marmonnait toujours ce qui ressemblait

plus à des incantations qu’à des prières, je parvins à distinguer quelques

mots , je crus comprendre qu’il répétait : Infernaliana. La tempête s’acharnait

sur nous, un bruit sourd attira notre attention. Les caisses dans lesquelles

reposaient les momies n’avaient peut-être pas été solidement fixées dans la

cale. Les coups violents se répétaient , attisant notre angoisse

et puis ,soudain, le bruit cessa. Le capitaine nous rejoignit en disant :

-Il se passe des choses bizarres , on vient de me prévenir que les

sarcophages ne sont plus à leur place.

Ses paroles furent interrompues par une longue plainte qui enfla

démesurément et je crus entendre ces mots : infernaliana...infernaliana.

C’était les mêmes mots que le prêtre murmurait quelques instants plus tôt.

Il nous fallait retrouver les sarcophages ; affolés, nous quittâmes rapidement

les lieux pour nous diriger vers la cale et, en effet, les momies avaient

disparu.

Nous ne nous entendions plus avec le fracas des vagues qui déferlaient sur

le pont du bateau. Un marin vint nous prévenir que le prêtre s’était jeté à la

mer et que, dans un tel ouragan, il avait été impossible de lui porter secours.

Il avait disparu, tache sombre et fugace dans les eaux sans fond. Je

m’efforçais de rester serein mais la mélopée lancinante nous atteignit de

nouveau. Nulle trace des momies selon les marins qui commençaient à

craindre pour leur vie et la nôtre. La peur se lisait sur les visages. La tempête

s’apaisa subitement. Le chant funèbre cessa aussitôt, allions-nous être

épargnés? Nous nous précipitâmes sur le pont supérieur . C’est avec

stupeur que nous vîmes, au loin, flotter les deux sarcophages à la surface

des eaux qui semblaient rougies par je ne sais quel phénomène. Deux

marins partirent dans une chaloupe explorer les lieux où se trouvaient les

coffres .

Quand ils revinrent , stupéfaits, il fallut se rendre à l’évidence : les

sarcophages étaient vides et sur la mer, un parchemin flottait. Après l'avoir

recueilli avec difficulté ,George le déchiffra aussitôt, il y était écrit :

Infernaliana... C'est alors que nous respirâmes comme une odeur de sang...

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
Pas très encourageant pour un voyage organisé ...
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Bien narré, mais pas bien récompensé...
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Vous avez fait de belles frayeurs, Mimi, d'autant que votre talent de conteuse a fait que le lecteur pouvait se croire sur le bateau ! Bravo à vous. Je clique sur j'aime.
Vous avez soutenu Mumba et je vous en remercie. Soutiendrez-vous tout autant ma chienne Ianna en finale automne ? : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes Bonne journée à vous.

·
Image de Potter
Potter · il y a
Une très belle histoire qui mérite mes 5 voix sans hésiter !!!!! Bravo et bonne chance pour la suite !!!
Je vous invite a aller (re)découvrir mon dessin finaliste pour le concours H.P 2018 : https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/poudlard-3?all-comments=1&update_notif=1533283282#fos_comment_2877619

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Trop tard !!
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Je crois que notre prochain séjour en Egypte sera différé ! ! Bonne chance pour votre récit infernal !
·
Image de Gonzague Did
Gonzague Did · il y a
Intéressant, 2 voix d'encouragement!
·