1
min

Incertitude

Image de Momo69190

Momo69190

12 lectures

0

Ton ventre s’est arrondi, tes yeux brillent, une larme assombrit soudain ta joie,
Ton visage se crispe, le doute envahit, ton esprit,
De nouveau, tu plonges dans l’effroi, de ton incertitude, de tes pensées,
Ton désespoir fait peine à voir, je tente en vain de te consoler,
Mais, Je ne suis que de chaire et de sang, comme toi je navigue dans l’illusion,
Tes doigts fébriles, parcourent ton corps, d’un geste malhabile,
Tu cherches le réconfort, d’un battement, pour t’arracher du néant,
Son petit cœur ne bat plus, tu dois te rendre à l’évidence,
Une fois de plus, l’ignorance et la souffrance, seront ta seule délivrance.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Alain se souvient, déjà cinq ans, ce voyage il en parle rarement, trop de mauvais souvenirs, il a vu la mort de près deux de ses amis ne sont pas revenu, aucune trace de leurs corps, engloutis ...