Incendie

il y a
2 min
80
lectures
1
Qualifié

Un amoureuse des mots Qui avait peur de se jeter à l'eau J'aime la poésie mais surtout quand ça claque , quand ça cartonne, quand ça pétille Quand les poils s'hérissent devant ces mots et  [+]

J'ai toujours adoré cet endroit . L'obscurité . L'humidité . L'eau . Oui, j'ai toujours été fascinée par les hammams . La journée a été brulante et la finir ici me donne l'impression d'évaporer toutes les crasses sociales de cette vie . J'ai choisi la salle la plus chauffée , là où l'on peut à peine respirer .
L'étouffement me fascine . Alors que je me baisse pour attraper un gain en crin ,je l'aperçois . Elle . Cette femme brune à la chevelure de rêve . Le choc est brutal . Foudroyant .
- Je peux venir ici ?
-Allez-y , il y a de la place pour tout le monde .
J'hallucine . Son corps nu est tout aussi hypnotisant que les plus grands tours de magie . La douce demoiselle attrape ma main et me murmure:
-Est-ce que vous pourriez me frotter le dos ? J'ai ramené mon propre savon noir .
Je meurs . Achevez -moi . Je ne répond même pas et me met derrière elle . Debout contre son dos , je tremble presque au regard de cette peau si appétissante . Son parfum de miel me donne envie d'y enfoncer mes dents pour la dévorer . Une chaleur inconnue monte en moi. Je frotte en douceur le haut de ses épaules, caresse sa colonne vertébrale et descend dans ses reins sous des ondulations qui l'a font se cambrer légèrement . Le spectacle est sans nom .
-Vous êtes absolument délicieuse, chuchote-elle
Je dépose un baiser sur sa nuque , puis un second, puis un troisième . La douceur se transforme en passion animale quand la jolie inconnue se retourne brusquement vers moi pour m'embrasser . Sa langue me fait perdre la raison . Elle est sucrée et tourne dans un rythme envoutant autour de la mienne . En une fraction de seconde, nos seins se retrouvent à s'enlacer comme jamais . Je l'entend soupirer . Respirer comme si elle respirait pour la première fois . J'attrape ses hanches et les pousse vers mon bassin dans une danse purement excitante . J'ai chaud . je brule ! Je la sens se balancer de plus en plus vite et son gout est tellement enivrant que ça en est douloureux pour ma cage thoracique . Mais quelle femme !
Je la vois se baisser pour prendre un saut d'eau . Elle me pousse contre le mur , rapproche ses lèvres des miennes et souffle légèrement dans ma bouche . Yeux dans les yeux, nez contre nez, je lui dis:
- rincez-moi . Et qu'on se lave ensemble après , chez moi .
L'intégralité du saut m'est envoyé sur le corps.... Non... non.... non ! réveil tragique et glacial . Oui glacial ,c'est bien le mot . L'eau est froide . Froide à en faire éteindre le feu qui était en moi .
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,