Impact du dégoût sur l’amoral

il y a
1 min
482
lectures
324
Finaliste
Jury
Recommandé

Écrire, travailler la langue. Travailler dans l'écart à la langue. Inventer dans la langue. Une constante pour moi. Je suis également co-fondateur des revues Soleils & Cendre et Vendredi Noi  [+]

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
L’impact des gouttes sur le métal... En fusion, l’acier rend un bruit mat. Combinaison aluminisée, casque-cagoule doublé de coton Proban, visière en polycarbonate, l’épais harnachement protège Clément de la chaleur hurlante du métal. Le haut-fourneau crache son atmosphère de création du monde.

Chabert, le contremaître, avait prévenu. Pas de tracts. Il ne faisait que relayer les ordres de la direction. Pas de tracts dans l’enceinte du haut-fourneau. Ça suffisait de dénigrer les actionnaires. Le repreneur, un Indien, avait sauvé la boîte. On produisait désormais le meilleur acier européen. Il fallait comprendre : le coût du travail... Les gars disaient, c’est pas un coût, le travail. La richesse, c’est eux qui la produisaient. À trois, bravant l’interdit, ils avaient distribué. Question de sécurité. Question de dignité.

Intérieur nuit. Jaillissements d’étincelles. Impact des gouttes sur le tablier. À la prise du poste, Clément avait croisé le regard du contremaître. Un mouchard avait dû parler. À l’heure de la coulée, le voilà qui se pointe. Clément crie en direction du pont : affale ! Le pontonnier soulève l’énorme cuve. La gueule rouge laisse échapper le métal dans la rigole. Ça gicle. Bruit mat des gouttes sur les parois de la lingotière. Et Clément qui tisonne pour faciliter l’écoulement. Putain, Chabert, qu’est-ce que tu fous ! Le contremaître s’était avancé, sous prétexte de contrôler la qualité. Trop près ! Trop près, Chabert ! Une saillie de gouttes. Chabert avait fait un écart. Merde, Chabert ! Clément s’était élancé pour le retenir. Est-ce qu’il avait buté ? Glissé ? Ça a été comme un cri de bête. Puis plus rien.

Extérieur jour. Noir de monde. Les camarades sont là, poings serrés. Le drapeau du syndicat devant la gueule noire du caveau de famille. L’épouse. Les enfants. Un représentant de l’usine pour la gerbe.

Intérieur jour. Il était adroit de ses mains, ce Chabert. C’est lui qui avait posé la belle poutre du salon, le plafond à la française. Lui aussi, le tabouret en bois sculpté. Il avait commencé comme fondeur. Son père lui avait dit : si tu veux monter, pas de syndicat ! Il s’était retrouvé seul soudain, sans les copains. Il lui avait fallu en avaler, des couleuvres. Et là, la couleuvre... Il s’était mis le corps un peu en porte-à-faux. Et hop, le tabouret ! Il avait un peu gigoté. Et puis plus rien. Que le cri de bête de Mme Chabert, à son retour des obsèques de Clément.

Recommandé
324
324

Un petit mot pour l'auteur ? 110 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Bertrand Môgendre
Bertrand Môgendre · il y a
L'univers choisi se situe à mille lieues du mien plus pastoral. Tout nouveau, tout beau, je reste admiratif devant la difficulté de retranscrire cette ambiance glaciale dans une atmosphère en surchauffe – le mot est faible. Merci pour la découverte Th. de Saint-Val.
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Merci pour votre lecture.
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
une tension du fond de la chauffe, beaucoup en peu de texte magnifique, la condition ouvrière ses contradictions etc! très bel ouvrage que je découvre, hélas, tardivement! merci à vous.
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Merci. Une visite n'est jamais tardive. Heureux que cela vous ait plu.
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Vraiment excellent du début à la fin. Les descriptions ont beaucoup de force. Il y a une véritable tension. Une grande force dans l'écriture et pas un mot de trop. Bravo !
Je me souviens de ce concours. J'avais voulu participer à tout prix et j'avais présenté un très mauvais texte que j'avais aussitôt supprimé :)

Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Merci. À vous lire à d'autres occasions.
Image de Jenny Guillaume
Jenny Guillaume · il y a
Très bon texte, sans fioritures, la dernière phrase est vraiment parfaite !
Image de Ardèle
Ardèle · il y a
Percutant !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Pffffffffffffffffffff..... nom d'une pipe en bois de bouleau blanc !
Votre texte est d'une densité incroyable. Il n'y a pas que la chaleur qui est hurlante, ici, il y a la voix muette des émotions étranglées.
C'est mieux que beau.
J'aime " le métal dans la rigole " pour la portée dramatique du contraste.
Merci.

Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Vingt dieux ! Vous, vous ne faites pas semblant, quand vous commentez !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Ah, vous préférez que je fasse semblant.... ok, accrochez vous, ça va secouer..... donc..... " Beau texte. J'ai pas tout compris mais ça fait rien. Votez pour moi. Si le cœur vous en dit, passez voir tous mes textes. J'aime la compétition et c'est tout. Je vise le podium, la place la plus haute. Ne perdez pas votre temps à me lire, c'est pas la peine de vous fatiguer. Votez, c'est tout mais je vous le redis : c'est sans contre partie. Promis, moi, je vous lirai. Ne doutez pas de ma sincérité, bien sûr "....
Ouf, ça m'a couté mais je l'ai fait.... c'est bien ?

Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Et bien voilà qui pourrait faire l'objet d'un très bon très très court !
Image de Jezabel
Jezabel · il y a
Belle chute ! Noire
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
La vie ne tient qu'à un fil. La mort, qu'à une corde.
Image de Barb Ara
Barb Ara · il y a
Je découvre trop tard ce texte pour lequel j'aurais aimé voter, mais il n'est jamais trop tard pour aimer, le hasard des recommandations de Sh E fait bien le hasard parfois. Si l'envie vous prend de forcer un peu le hasard et de venir promener vos yeux sur mes mots, ma nouvelle "La descente" est en finale, si vous l'aimez, n'hésitez pas à la soutenir ! Et comme je ne suis pas qu'un concours, mes autres écrits attendent eux aussi la venue de vos yeux ! Bonne journée !
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
L'important, c'est le commentaire des lecteurs qui ont aimé. Pour ma part, je commente uniquement les textes qui m'ont vraiment accrochés.
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
une lecture tardive mais attentive, je me suis laissée impacter avec plaisir.
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Merci pour cette visite.
Image de Storia
Storia · il y a
Je cherchais quelque chose à lire, et je suis tombée sur votre TTC recommandé par Short Édition. Et vraiment, je n'en suis pas déçue! C'est vraiment bien, alors je vote, même si c'est un peu tard...
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Merci. Il n'est jamais trop tard pour aller lire. Les votes sont accessoires.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Ça va passer

Céline Lledo

J'ai mal au ventre. Maryvonne m'a dit : « C'est normal, ça va passer. »
Ça me fait penser au jour où j'avais mangé trop de cerises. Ça tire, ça brûle. Avec ma sœur, on... [+]