2
min

Illy

Image de Lou

Lou

30 lectures

21

Illy. Le monde de la beauté. Des magnifiques paysages, des rivière d’emeraudes, des roses de rubis, d’immenses montagnes fières , et cette étoile, qui ne semble briller uniquement pour mettre en valeur ce monde idéal.

Mais la chose la plus merveilleuse de cet univers restait encore les créatures qui la peuplaient. Des Hommes, grands, élancés. Des Femmes,pulpeuse, d’immenses yeux, des fronts bombés et des lèvres pulpeuses.
Le plus incroyable chez cette espèces, était leur couleurs de peau qui variait du blanc le plus pur à toutes ces déclinaisons possible. A moins que ce n’eut été leurs bois. Deux cornes, enroulées, faites dans un bois des plus claire.
Ces créatures, au début, vivaient en harmonie, protégeaient leur nature et n’était fait que d’amour.
Mais un jours, ces habitants ne se satisfaisaient plus, ils ne supportaient plus d’être si proche de la perfection sans jamais l’atteindre. Alors ils se mirents en chasse de ceux, qui d’après eux, ne méritaient pas d’habiter Illy. Ces puristes se mirent à les éliminer, de manière plus horrible les une que les autres.
Pour les punirent, l’étoile arrêta de briller, et, à la place, une brume épaisse pris place sur Illy.
Alors, ne se voyant plus, les massacres s’arreterent.
La paix repris place, mais la brume, ne se leva pas pour autant: il fallait punir ces créatures.
Les femmes, se recroquevillaient de tristesse: leur beautés ne pouvait plus être vu. Les Hommes, se serraient les uns contre les autres, l’absence de l’étoile les frigorifiaient. Le peuple, vivait désormais les yeux fermés, la brume les brûlait s’ils osaient les ouvrirent.
Après des dizaines et des dizaines d’années de malheur provoquée par cette brume, elle finit par se lever.
Le monde laissé derrière elle n’avait rien à voir avec Illy. Les magnifiques paysages d’autrefois avait laissée place à un monde terne. Toutes les rivières avaient perdu leurs éclats, et beaucoup d’entre elles disparurent. Les rubis des chants avaient disparut,eux aussis, ne laissant derrière eux des roses fades, comparé à jadis. Les montagnes avaient perdu leurs fierté : c’était un monde sans couleur qu’était désormais Illy.
Le plus triste qu’avait laissé la brume fût les habitants.
Ils devinrent petit à force de se recroqueviller, leurs peaux perdu de leurs splendeur, elle n'était désormais plus que nuances de brun, leurs cornes, symbole de puissance, avait fini par disparaître car sans aucune signification si on ne pouvait les voirs, et les yeux, leurs si beau et grands yeux c’était rapeticie, rattatiner à force de les garder fermer. La brume avait emporté toute la beauté d’illy.
Illy fut renommé La Terreuse, vu que désormais le sol n’était fait que de terre.
Et les créatures ? que sont elle devenue ?
Et bien, elles ont évolué dans le temps, blesser par leurs beauté perdu, à la recherche de leurs anciennes apparence, à ne pas accepter leurs nouveaux corp, et surtout à détester celui des autres.
Ces Créature sont simplement devenue les Humains. A ce battre contre les autres pour retrouver leur “race pure” et leurs suprématie. Mais jamais il n’y arriverons, et l’hivers accompagné de sa brume est là, pour nous rappeler continuellement que tout peut encore basculer.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Lou
Lou · il y a
Encore merci!

Je ne suis pas déçue de ne pas faire partie de la final, je suis nouvelle sur ce site, n'est pas encore beaucoup commentée ou même lus. je ne suis d'autant moins déçue que je n'était pas fière de ce récit, que je trouvais écrit trop vite ou voir même bâclé, et qu'il soit apprécié par des gens !
je ferrais mieux la prochaine fois !

Je vais donc voir pour participer a la "sélection de public"

La fête dureras tant que la vie continue, en espérant de belle surprise de short éditions !

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...

·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Mes voix d'encouragement. Peut-être aimerez vous "L'héroïne" "Tata Marcelle" ou "Le Grandpé".
·
Image de Lou
Lou · il y a
Merci, je m'en vais de suite trouver ces écrits
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Joli écrit , malgré quelques coquilles et fautes d'orthographe, vous avez mes voix et mes sincères encouragements !
Si mon royaume embrumé vous intéresse pour continuer votre voyage, c'est par ici... (au cas où vous ne l'auriez pas lu)
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de Lou
Lou · il y a
Merci beaucoup. Désolé pour certaine faute qui peuvent vous brûler les yeux mais je suis atteinte d'une légère dyslexie et suis encore jeune, donc je vais faire tout mon possible pour m'améliorer au niveaux des fautes mais aussi de mon style d'écriture.
Je vous remercie encore une fois et vais lire votre nouvelle ( même si c'est un peu tard pour moi de vous donner mon vote ).

·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition ; http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Lou
Lou · il y a
J'arrive un peu après la bataille c'est vrai, mais je vous remercie et je vais de suite lire votre nouvelle.
·