1
min
Image de Raflay

Raflay

46 lectures

5

Il faut croire c’est toujours ce qu’il se dit.
Il veut croire... le vent s’engouffre dans son casque lorsqu’il accélère, le bas-côté défile il se saoule de la mélodie du flat, du ronronnement de la mécanique qui lui en redemande.
Il croit, il croit en la vie en ces moments de tous les possibles.
Il roule et laisse derrière lui l’hypocrisie des gens, l’hypocrisie des situations.
Il ne veut pas se mentir, il ne veut plus se mentir, il n’en a plus le temps.
Il se dit que la vie se distille comme une huile essentielle,
Il ne veut qu’en garder le plus précieux.
Il faut croire, c’est toujours ce qu’il se dit, être optimiste même dans les pires moments...Surtout dans les pires moments !
Sans l’optimisme il aurait perdu pieds, à présent il veut s’enivrer et regarder devant.
Souvent, des petites choses qui semblent futiles sont en fait des choses primordiales comme prendre le temps de savourer un café en terrasse et observer les gens.
Capter un regard, une discussion, imaginer une tranche de vie, une histoire et se laisser porter et rêver.
Il croit en toutes ces choses du quotidien où de ces actions ordinaires font que parfois la vie est extraordinaire.
Il remet les gaz, le flat s’ébroue, il y croit.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Alixone
Alixone · il y a
Oui, c'est vrai, je crois aussi que des actions ordinaires font que parfois la vie est extraordinaire.
·
Image de Micheline Boulay
Micheline Boulay · il y a
j'y crois +++
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Mme Emeline nous conduisit dans l’arrière-salle du bar. Dès qu’il était entré, j’avais flairé le bon pigeon. Allure soignée, fringues dernier cri, Rollex au poignet... Il sortait de ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Les douleurs s’intensifiaient, et avec elles, la peur. Les contractions avaient débuté depuis déjà quelques heures, mais elles étaient devenues atroces. Le bébé mettait un temps...