Il n'y a que nous

il y a
1 min
7
lectures
3

Écriture dans les Sciences Humaines  [+]

Que ce voile me dessine dans la plus belle version que tu aies vue. Car même si ma robe ne m’emporte pas vers tes rêves les plus féroces, elle ne m’efface pas de ton regard. Tout était si long, tant était attendu, que mon cœur crie son plus beau rire. Tu es auprès de moi. Tu me vois, et elle te regarde. Tu ne la vois pas. Et nous dansons, nous bougeons au rythme de la musique, car elle nous a déjà emportés plus loin. Plus loin qu’ici, au milieu des regards. Au milieu de sourires. Aux appels à l’espoir que chacun connaisse un jour notre pouvoir. Une force et un souffle pur que nous annonçons dans nos yeux : le bonheur.
L’on se pousse. L’on s’arrête. Et les applaudissements retentissent aux cris d’un bonheur retrouvé : nous sommes mariés.
Il n’y a que des sourires, il n’y a que des larmes. Nous nous mettons devant le gâteau et la lumière et la musique nous avantagent. L’odeur et le bruit m’accablent d’une joie quand je ressens mon cœur explosé. Tu prends ma main. Les secondes passent. Et nos regards se relâchent enfin pour partager notre pièce. Elle force sa beauté, elle ne s’écroule. Et tu en prends un peu pour le ramener à mes lèvres.
Ce jour s’écrit. C’est mon plus beau conte. Ma plus belle réalité.
Nous passons toute la soirée à danser, à tourner, à rire et à s’enlacer. Mais si les émotions ne tardent d’être vécus, la vérité ne peut être éloignée. Roseline m’approche au milieu de la piste de danse. Je la souris, je l’invite à me suivre, à s’émouvoir, à vivre, partout dans la salle et elle me dit :
« Plus tard. Car maintenant il faut prendre les médicaments. »
Je m’arrête et la regarde.
Il n’est faux que l’amour triomphe, partout. Il n’est faux que l’amour se donne partout. Mais ces potions et ces pilules m’éloignent. Elles m’éloignent de toi. Elles te mettent dans un trou reculé de ma mémoire, que tu ne me reviennes plus. Que nos moments disparaissent sous les mots qui ne me plaisent : « Il faut te soigner. »
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Magnifique .. bon courage et continue d'écrire.. merci de me soutenir je suis candidat au prix jeune écriture
Image de Rova Andriantsileferintsoa
Rova Andriantsileferintsoa · il y a
Un grand merci ! Bon courage également
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
J'ai aimé!
Bonne continuation!

Image de Rova Andriantsileferintsoa
Rova Andriantsileferintsoa · il y a
Merci beaucoup !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Papy

Vin Yl

Rien ne mord. Des heures que nous sommes ici et rien ne mord. Le temps est pourtant clément, d'un bleu infini qui s'étend sous nos yeux, sur l'océan comme dans le ciel. Ce miroir idyllique est la... [+]