3
min

Il était l’autre

Image de Eio

Eio

727 lectures

81

Qualifié

Fulgurant. C’était le premier mot qui venait à l’esprit de tout un chacun quand il s’agissait de qualifier les progrès en tout genre de la dernière décennie.
Tout avait tellement évolué qu’un simple « médicament » ou encore un petit « gadget électronique » paraîtrait tout bonnement magique aux yeux d’une personne qui aurait vécu vingt ans plus tôt.

Tout s’était enchainé à une vitesse folle.

Il faut dire qu’on avait un beau jour réussi à mettre au point des intelligences artificielles de haut niveau, capables de réfléchir au moins aussi bien que des humains. Même si ce n’était que le début, le potentiel était déjà là.

Alors qu’à l’époque on espérait guérir le cancer sous les coups d’une dizaine d’années, on confia à ces nouvelles machines intelligentes la mission de trouver un remède à ce mal.

Elle fut menée à bien dans le mois.

Lorsque la nouvelle fut rendue publique, l’humanité toute entière eut l’impression d’entendre un enfant annoncer qu’il avait fini de ranger sa chambre alors qu’il venait à peine de commencer.
On aurait été tenté de lui dire d’y retourner, et qu’il y avait intérêt à ce que ce soit bien rangé quand on viendrait contrôler; mais somme toute, il s’avérait que la chambre, là, avait été minutieusement rangée.
Si minutieusement en fait, qu’on se rendit compte que le remède était prêt depuis le premier jour.
Tout le temps restant avait servi à s’assurer qu’il ne comportait aucun risques ni effets secondaires, qu’il était le plus efficace, ainsi que tout plein d’autres choses auxquelles on n’aurait même pas pensé.

C’était un peu comme si, en fin de compte, on avait fait se rencontrer cent éminents scientifiques qui auraient tout le savoir du monde en tête, qui s’entendraient parfaitement et qui, en prime, travailleraient tous ensembles comme une seule personne.

C’était diablement efficace. Et si vous n’en étiez pas convaincu, eh bien il vous suffisait d’entrapercevoir le rapport « pourquoi avoir choisi le goût fraise pour les gélules », constitué de trois tomes de mille deux cent seize pages chacun – très exactement – pour être tout de suite persuadé que ça l’était.

C’était à toutes ces choses-là que pensait un homme d’une trentaine d’années.
Cette vie, tous ces évènements extraordinaires étaient son quotidien depuis ses douze ans, l’âge qu’il avait quand le remède fut découvert.
Oui, c’est sûr, tout était très bien; guérir les gens, pouvoir manger à sa faim, ne plus tomber malade...
Il n’avait cependant pas l’impression d’être à sa place dans ce monde.
À vrai dire, lui, il ne s’était pas trop fait à tous ces changements, surtout ce en qui concernait la technologie, et puis... il avait un peu du mal avec les gens aussi.

Lui, il aimait bien son vieil « ordinateur » et ses « consoles de jeu rétro » ; machines désuètes mais qui fonctionnaient toujours merveilleusement bien. Il les aimait beaucoup. Les machines nouvelles génération, quelles qu’elles soient, ça ne lui disait trop rien, aussi géniales qu’elles puissent paraître à tous les autres.

La seule chose, c’est qu’il se sentait un peu seul. En même temps, à cause de ses préférences, il ne pouvait pas vraiment partager ses hobbies avec d’autres personnes. Ah, et il avait un peu du mal avec les gens aussi, c’était vrai.

À chaque fois qu’il réfléchissait à tout ça, il avait tendance à oublier ce dernier point. Non pas que cela ne soit pas important, au contraire. C’est juste qu’il évitait de trop y penser pour ne pas être trop triste.

Ce n’était pas de sa faute, il n’était ni bête ni méchant, mais un peu timide, un peu maladroit.
Il avait toujours été comme ça, et ça ne changerait sans doute jamais.
Ah, et puis comme toutes les fois où il se posait toutes ces questions, il se disait qu’il...
« Monsieur ? » Il leva la tête, un homme en blouse blanche se tenait à côté de lui alors qu’il patientait, assis sur une chaise.
« Tout va bien ? Il n’y a pas à s’inquiéter vous savez, tout va bien se passer. Vous n’avez rien à craindre. Lui assura l’homme.
— Ah. Oui. Très bien. Un peu... d’appréhension... peut-être ? » Répondit-il au bout d’un moment.
Haha ! Bien sûr qu’il allait bien ! Mais enfin bon, c’était vrai qu’il avait un peu la boule au ventre, c’était pour ça qu’il avait laissé vagabonder ses pensées ailleurs.

Il y a de ça quelques semaines, on l’avait contacté – sait on pourquoi lui, une machine avait choisi – pour qu’il participe à quelque chose de tout nouveau.
Oui, il n’aimait pas ce qui était tout nouveau en principe, il le savait très bien, mais là, c’était tout à fait différent.

Un peu partout dans le monde, des scientifiques avaient reçu l’autorisation d’effectuer des expériences de clonage.
Il ne s’agissait cependant pas de cloner des brebis, attention, mais des humains tout à fait humains, et ce, en quelques secondes.
« Votre clone vous ressemblera en tout point, de l’apparence, du caractère... jusqu’aux goûts musicaux », qu’on lui avait dit.
Quelqu’un d’exactement comme lui, qui lui ressemble, le comprenne. Quelqu’un avec qui il puisse plaisanter ou discuter.
Il ne serait plus seul. Ils seraient deux. Et puis s’ils ne s’entendaient pas, ils pourraient toujours aller chacun de leur côté.

Pendant ce temps, on l’avait conduit dans la chambre de clonage.

Lumière éblouissante, tout était blanc.

Cinq secondes après, le processus dut être terminé car la porte s’était ouverte. Il passa l’encadrure avec un peu d’excitation. Il voyait un peu flou, mais c’était sans doute normal. Il ne rappela pas depuis quand, mais il était nu, sans doute normal aussi.

Son cœur manqua un battement. Il était face à lui-même, ce lui-même qui avait une mine sans doute aussi étonnée que la sienne. Tous deux souriaient comme jamais.

Ils étaient réellement indifférenciables, même visage, même taille, même vêteme...
Des applaudissements et des cris de joie explosèrent tout à coup, saluant la réussite de l’expérience.

Les chercheurs vinrent serrer la main de son double tout en le félicitant et on lui fit quant à lui enfiler un peignoir.

PRIX

Image de Printemps 2018
81

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Kenavo
Kenavo · il y a
En avance ? On avance ! Visionnaire ! MES 5 voix ! Vous pouvez aussi aller voir ma poésie ''Aphrodite 2018'' pour le prix Saint-Valentin...
·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Une nouvelle d'anticipation bien menée, avec un style plaisant et un récit fluide. Pas grand chose à redire ;-) Bravo ! Si ça vous tente http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noon Bonne soirée !
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
De mon côté, je suis en compétition pour Imaginarius 2017 (sujet : la brume) : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de François
François · il y a
Belle idée ! Croit-il être l'original en n'étant que le clone ? Ou les scientifiques se trompent-ils en saluant la copie ?
A tout hasard, je vous propose une brumeuse aventure médiévale par ici : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/cernunnos

·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Belle trouvaille. bonne chance et meilleurs voeux.
·
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Bon texte. Mes voix pour vous. Venez me lire et éventuellement votez pour "la princesse Alexandra" en route pour IMAGINARIUS ici : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-princesse-alexandra
J'aime · répondre

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un beau texte d'anticipation ! Ma foi, l'homme ne s'ennuiera plus avec sa copie conforme. J'ai adoré la chute quand les scientifique viennent félicité le clone ! Bravo, Eio ! Vous avez les cinq votes.
Je vous invite à venir lire mon dernier sonnet : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous et bonne fêtes de fin d'année.

·
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
Ce n'est plus du clonage c'est de la réplication. Même les pensées...
·
Image de Didier Caille
Didier Caille · il y a
Un très bon récit d'anticipation et de parler de l'IA est un excellente idée :) et si le coeur vous en dit je vous invite à découvrir mon univers http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-plumes-du-plaisir?all-comments=true&update_notif=1512411494#fos_comment_2269162,
·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Intriguant et bien écrit ! Le clonage humain, une réussite à double JE ???
·