Il est mort

il y a
1 min
2
lectures
0
" Il est mort. " C’est le médecin qui a dit ça, en se relevant. L’homme est à terre, couché sur le dos sur le trottoir, dans son costume, avec sa chemise blanche et sa cravate bcbg, les jambes très légèrement écartées. Il est tombé sans rien dire, en s’accrochant à la femme qui marchait devant lui. Elle a eu peur, s’est retournée pensant qu’on l attaquait, et puis a fait tout ce qu’elle pouvait pour le retenir, mais il était très mal, trop mal.
" C’est du déca madame, vous en voulez un ? Il fait froid, vous pouvez pas rester là, on va l’emmener de toutes façons. " Un paramédic lui tend une tasse, elle la prend mais reste accroupie près de l’homme par terre. " J’entends son cœur, " dit-elle à voix basse, mais personne ne l’a écoutée et elle n’a aucune intention de répéter. Le paramédic revient vers elle en parlant avec un autre, ils tiennent une civière et la pose à côté de l’homme. " Il a bougé " ose-t-elle tout fort. " Ca veut rien dire madame". "Vous me croyez pas ?" répond-elle doucement, "regardez ses lèvres ! Il dit quelque chose, toujours le même mot, je ne suis pas sûre, mais il ne peut pas être mort. "
Des jours, des semaines, des mois même qu’elle est à son chevet. Il n’avait pas de papier sur lui, rien, aucun signe distinctif ; personne ne sait d’où il vient, ni qui il est; il était trop bien habillé pour être un sdf déjà oublié mais les recherches n’ont strictement rien donné. Ses yeux toujours fermés, il ne semble rien entendre, coma. Parfois ses lèvres bougent et son cœur se met à battre, puis plus rien, mais l’EEG n’est jamais complètement plat. Un mystère... personne ne comprend, ni elle non plus.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,