Il aura suffit d'un chiot

il y a
2 min
1
lecture
0
En cette fin d'année, je devenais de plus en plus morose;était-ce en raison du dégoût que j'éprouve désormais envers les politiciens de tout bord,des difficultés économiques, apparemment, insurmontables,auxquelles nous sommes confrontés, notamment les jeunes à la recherche d'un premier emploi, de la rigueur qui maltraite les plus démunis ,de ma peur de l'avenir qui m'apparaît incertain pour nos enfants et petits enfants, des problèmes divers qu'engendrera la surpopulation ou,plus naturellement, d'un coup de blues lié à la chute des feuilles mortes ou encore, plus inquiétant,blasé, lassé de tout avais déjà trop vécu?
Comme vous le voyez cette énumération n'inspire pas l'optimisme auquel j'étais habitué et vous auriez tout à fait raison de penser que je déprimais .

Aussi,c'est un peu avec cet état d'esprit que,accompagné de mon épouse,je me rendais chez mon fils,à sa demande,pour avoir le plaisir de le voir ainsi que sa femme et notre petit fils lequel malgré son jeune âge nous dépasse de plus de dix centimètres.En outre, nous savions que le cercle de famille composé aussi de Cognac un Jack Russel et Lionel un matou venait de s'agrandir avec l'arrivée de Jump un Teckel nain au poil long âgé de trois mois dont la photo, transmise via internet, nous avait sauté aux yeux.

Vous le savez la plus belle des photos reste,malgré tout figée,et rien ne vaut la constatation de visu;c'est pourquoi lorsque nous l'aperçûmes,petite boule de poils lovée dans son panier,nous fûmes ravis.IL dormait et paraissait minuscule. Quand il se réveilla surpris de voir des "étrangers" il vint vers nous en remuant sa queue ,pas plus grande qu'une "coquillette",à peine visible.
Aussitôt,ma femme le prit sur ses genoux où,installé confortablement ,il apprécia les caresses qu'elle lui prodiguait.
Amusé je les regardai.Mignon tout plein,il était très expressif. Comme il semblait me le demander,à mon tour,j'exhaussai son souhait en le serrant,délicatement,dans les bras.
Et,soudain mon attention fût retenue par ses petits yeux qui me fixaient intensément en exprimant une confiance aveugle envers l'homme que j'étais. Dès lors, je restai fasciné. IL exerçait sur moi une sorte de magnétisme et,subjugué je déposai un baiser sur sa tête.Immédiatement mon comportement changea de tout au tout. Je souriais presque béatement et j'avais ,de nouveau,envie de chanter.Intérieurement, je m'interrogeais sur le pourquoi de ce changement radical et la réponse m'apparût évidente: je venais de reprendre contact avec la réalité de la vie et la plus belle expression de celle-ci l'amour.
Ce chiot était l'émanation même de la vie ,celle qui donne envie de rire à gorges déployées,de chanter , de ne voir que le beau!
Instantanément, comme par un effet de ricoché, de ma mémoire rejaillit un souvenir merveilleux que je croyais avoir oublié .
C'était il y a plusieurs années. Nous étions allés voir à Lille le spectacle holyday on ice dénommé :speed.
Contrairement aux précédents celui-ci était quelconque, sans attrait et je regrettais déjà de mettre déplacer pour rien quand sur la rangée des gradins juste en dessous de la mienne je vis une jeune fille qui se retournait pour regarder sa mère assise près de moi et son regard exprimait un amour intense.Elle ne parlait pas mais je compris que ses yeux le faisaient pour elle et disaient :maman je t'aime. Je regardai celle à qui ce message était adressé et,sans risque de me tromper, je devinais la réponse: moi aussi ma fille.

Je restai bouleversé d'avoir eu le privilège d'assister à ce dialogue "muet" magique.J'eus l'impression d'avoir été le témoin d'un fait exceptionnel car j'avais"vu"l'amour .
IL s'était concrétisé devant moi. En regagnant mon domicile j'étais content car,finalement,j'avais assisté au plus beau spectacle du monde.

Voyez vous la vie est formidable;il ne faut pas grand chose pour éprouver des sensations qui nous ravissent. En ce qui me concerne ,cette fois-ci, il aura suffit d'un chiot ,d'un souvenir rémanent pour que je réalise que les nuages ont beau s'accumuler pour obscurcir notre avenir le soleil de l'amour finit toujours par les percer .
IL est vrai que la vie n'est pas toujours rose mais nous devons garder l'espoir et rester optimiste en nous disant que l'important est,essentiellement ,de voir grandir nos enfants et, plus tard nos petits enfants, de vivre en paix en étant attentif les uns aux autres.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,