1
min

Idées noires

Image de Chris Toffans

Chris Toffans

164 lectures

15

A la fois nostalgique et amère, Jeannine se remémorait ses premiers émois amoureux. Elle avait eu un violent coup de foudre pour Robert, ce jeune chercheur passionné de sémiotique et de psychologie cognitive.
C'était sa fantaisie qui lui plaisait, sa façon décalée de voir les choses : "Dans mon laboratoire je cherche l'introuvable, et avec beaucoup de succès je dois dire", plaisantait-il à propos de son métier.
Le problème chez celui qui allait devenir son mari, c'était son métier justement. Il passait tellement de temps à étudier que leur couple avait fini par se détériorer. "Je sais, j'exagère, admettait-il parfois, mais je suis en train de mettre le doigt sur quelque chose de très important". J'ignore où tu mets tes doigts, pensait Jeannine, mais c'est sûrement pas sur moi !
Aujourd'hui elle en avait plus que marre d'être ainsi délaissée. Elle ne supportait plus Robert, ses laïus interminables sur ses théories idiotes. Un jour, alors qu'elle l'écoutait épiloguer sur l'une de ses expériences, elle le supplia mentalement de se taire. Chose étrange, c'est ce qu'il fit sans sourciller. Une autre fois, pendant qu'elle regardait tranquillement la télé, elle souhaita intensément que son mari quitte la pièce. Eh bien il n'en fallut pas plus pour qu'il prenne la porte.
Jeannine commençait à croire qu'elle était en possession d'un pouvoir surnaturel. Qu'elle était capable d'agir par télépathie sur le comportement d'autrui. Il s'agissait peut-être d'une simple coïncidence, mais un soir d'octobre, elle sut que ce don lui appartenait réellement.
Ils étaient tous les deux à table, silencieux devant un plat de nouilles au beurre. "Pardonne-moi mais je vais aller me reposer", s'excusa Robert en poussant son assiette. Jeannine le toisa avec mépris. C'est ça, va te reposer, après une journée à glander dans ton labo crasseux, pensa-t-elle. D'ailleurs tu peux aller te reposer pour l'éternité si tu veux, ça m'est bien égal. Quelques secondes plus tard, une détonation résonna dans le salon. Robert venait de se loger une balle en pleine tête.
A l'enterrement, Jeannine ne se sentait pas vraiment triste. Elle était au contraire envahie d'une excitation irrésistible à l'idée de ce que son nouveau pouvoir allait lui permettre d'accomplir. Ce qu'elle n'avait pas compris par-contre, c'est que l'autorité silencieuse dont elle se croyait habitée n'existait pas. Ce n'était pas elle mais son mari qui avait acquis une incroyable faculté : celle de lire dans les pensées...

PRIX

Image de 2014

Thème

Image de Les savants fous
15

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Louyse Larie
Louyse Larie · il y a
Un bon scénario qui percute à souhait et qui mérite amplement un 15ème vote bien sonné. et bien au-delà.....
·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Merci pour ce vote qui me tire vers le haut
·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Comme il est gentil ce savant qui devine les pensées de sa femme et qui les exécute!
C'est drôle, cruel et bien écrit!

·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Une pensée qui me touche, merci !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Heureusement que Jeanine n'est pas auteur de Short Edition! + 1
·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
C'est vrai qu'elle n'est pas des nôtre (j'ai vérifié) (:D
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je n'avais pas lu cette œuvre ! Erreur réparée et de ma lecture s'ensuit un vote, pour un texte qui est délicieusement terrifiant, d'un humour noir ravageur en quelques traits acérés. Vote n° 12
·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Ah ben ça c'est gentil. Merci Fred !
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Quand Jeannine se révolte, méfions nous des conséquences (fatales)!
Très imagé ton texte, on se laisse happer ! Un vote !

·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Sylvie ! Merci de ta visite et pour ton vote
·
Image de Verseau
Verseau · il y a
moins horrible que " LE CHAT" avec Signoret et Gabin cette histoire de désamour ! j' ai adoré et ...... voté !
·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Merci c'est très gentil
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
joli court
la fin de vie d'un couple
entre indifférence et mépris
une sorte de langueur nauséabonde
à laquelle une fin brutale et amusante met un terme
+1

·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Merci Bertrand pour cette pensée bienveillante
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
un petit côté Twilight Zone
à ta nouvelle
avec une chute brutale et inattendue :)

·
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
mon vote sans hésiter pour ce texte à la fin...percutante. Bravo!
·
Image de Chris Toffans
Image de Zabelou
Zabelou · il y a
Très cruel !
Les savants sont fous ET déprimés ? ;-)

·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Les savants qui en savent trop, oui !
·
Image de Nathalie Bernard
Nathalie Bernard · il y a
Belle chute, inattendue, j'aime beaucoup !
·
Image de Chris Toffans
Chris Toffans · il y a
Merci tout plein !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

— Dis Papi, qu'est-ce qui te faisait kiffer dans ta jeunesse ? — C'est qui qui fait quoi ? — Non, je voulais savoir ce qui te faisait vibrer autrefois, quand tu avais mon ...