I want to break free

il y a
1 min
189
lectures
81
Qualifié

Pour me connaître, il suffit de me lire. Les mots parlent d'eux-même  [+]

Image de 2017
Image de Très très court
- Laisse tomber, tu n'es pas très réceptif, dit-il en allant se dandiner
entre les danseuses.
Se déhanchant avec des brunes, des blondes, de gauche à droite, et vice-versa.

De mauvaise foi, en colère, j'ai bu jusqu'à plus soif...
Après, j'ai vu des pingouins danser sur "I want to break free" sur un bout de glace.
Ou plutôt sur des icebergs.
En se tortillant le derrière. Mais, le pire c'est que le soleil brillait, et
qu'ils étaient chaussés de baskets roses fluorescentes .

L'étonnement passé, je suis allé les voir, et j'ai commencé à danser avec eux.
J'ai tourné la tête, oups plus de pingouins. La musique s'est arrêtée
et je suis resté debout tout seul, campé dans mes baskets, comme une triste andouille.
J'ai scruté l'horizon, à la recherche de mes pingouins, rien.
J'ai levé la tête en l'air, et c'est là que je les ai vus, dans les nuages, plié en deux, s'esclaffant.
Ils avaient une auréole autour de la tête, et, on voyait dépassé leurs baskets.

Je sentis quelque chose de glacé contre la peau de mon bras.

Je baisse les yeux, je vois un manchot, avec des petites lunettes rondes, petit trapu qui me dit :
ils n'ont pas voulu de moi, je fais trop geek paraît-il, tout ça parce que
je ne peux pas me séparer de ma tablette.
Si, tu veux on peut danser tous les deux, sur "We Are the Champions"...
Trop mou à ton avis ? - On peut essayer autre chose, si tu veux...

Je me réveille d'un seul coup, mais au camping, c'est la nuit, je suis assis par terre.
J'ai dû forcer sur le breuvage des dieux, la boisson de la discothèque "Farandole"...
81

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,