1
min

Huis clos

404 lectures

290

FINALISTE
Sélection Jury

C'est ce jour-là qu'ils s'étaient rencontrés et ils ne manquaient jamais de célébrer la fête des amoureux. Aussi pour la soixante-dixième fois, c'est dire s'ils étaient vieux, ils allaient encore fêter cet événement qui avait déterminé toute leur existence.

Ils vivaient retirés depuis des années, avaient traversé des guerres, des révolutions, des crises financières. « C'est mieux à deux ! » se disaient-ils souvent. Enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants s'étaient dispersés aux quatre coins du monde, et ne gardaient pour toute relation que cet indéfectible amour qu'ils se portaient les uns et les autres et qu'ils partageaient tous sans relâche par quelques relations épistolaires ou sur les réseaux sociaux, mais surtout par la ferveur quotidienne de leurs pensées.

La vie en huit clos ne leur pesait pas. Lecture, chant, poésie, cuisine, quelques sorties au cinéma du quartier, leurs rituels n'étaient jamais ennuyeux et il lui plaisait de répéter souvent avec emphase : « Rimes et mélodies s'inspirent d'amour en toutes causes ».

Les années avaient passé. Ils déclinaient peu à peu, corps et esprits s'étiolaient doucement comme une extinction progressive du sentiment de la durée. Retranchés dans leur cocon de solitude, leur vie n'était plus troublée que par le brouhaha de la rue, par quelques écrans sporadiquement allumés ou par les derniers ragots de la boulangère qui tenait échoppe au rez-de-chaussée de leur immeuble.

Cette Saint-Valentin allait prendre un tour très particulier. La veille, comme à chaque fois depuis tant d'années, il avait glissé la petite enveloppe sous l'oreiller de sa compagne de toujours. À l'aube, alors que le jour pointait à peine au-dessus des toits qu'on apercevait par la fenêtre de leur chambre, ils s'assirent tous les deux confortablement calés avec leurs oreillers contre la tête de lit. Il avait préparé sur un plateau deux tasses de café, un excellent arabica, deux carrés de chocolat pur beurre de cacao et deux verres d'eau.

Elle décacheta l'enveloppe, ne fut pas surprise de ne pas découvrir le poème habituel. À l'intérieur de l'enveloppe, une carte imprimée à en-tête de l'association « Exit », puis deux mots écrits en gros et en caractères gras, « Kill pills », et quelques lignes de mode d'emploi.
Elle détacha deux petites pilules bleues agrafées au bristol, se tourna vers lui. Ils se regardèrent dans les yeux, profondément, comme jamais peut-être ils ne s'étaient regardés. Elle lui donna une pilule... Ils contemplèrent encore quelques instants l'aube rosir le ciel d'hiver, se serrèrent l'un contre l'autre sans tristesse, bien au chaud dans le mitan du lit... La saveur du café et du beurre cacao fut leur ultime émotion.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
290

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Amenée sur votre page par le fil de mes lectures... Quel beau texte ! Une fin choisie... dans l'amour et unis... Vraiment très beau !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
L'ultime Saint-Valentin, et peut-être la plus émouvante de toutes. Un joli texte qui, avec des mots simples, dit des choses graves.
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Merci pour vos mots
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ils ont fait un choix en toute conscience. Beau texte. Mes voix.
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Merci
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Belle finale...
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Merci
·
Image de Quentin Saint Roman
Quentin Saint Roman · il y a
Très belle surprise que ce beau texte ....je suis passé sur vos lignes par hasard.... et j'ai beaucoup aimé... QSR
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Merci
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Quelle belle preuve d'amour !
Apprécierez-vous "Entre les persiennes" en finale du ce prix ?

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Bouleversant dans la sobriété. Bravo !
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Merci, la magie de l'écriture par son pouvoir d'émotion.
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Beau et très triste. + 5
·
Image de Sapho des landes
Sapho des landes · il y a
Malgré une fin triste pour ceux qui restent, une histoire d'amour magnifique qui me fait du bien.
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Peut être pas si triste que ça...le choix du courage, le courage du choix. Merci d'être passée.
·
Image de Thara
Thara · il y a
Mon soutien, pour votre oeuvre finaliste...
+ 4 voix !

·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Merci
·