3
min

Hugo et Lili

Image de FlorianeG

FlorianeG

671 lectures

273

FINALISTE
Sélection Jury

Hugo n'avait pas le moral. Depuis deux jours, Lili ne lui adressait plus la parole et il ne comprenait pas pourquoi. Ils s'étaient vus en fin de journée le lundi, c'était les vacances. Ils s'étaient baladés côte à côte, jusqu'à un étang d'eau douce et fraîche, s'étaient reposés là, sous la végétation luxuriante en ce début juillet, après des semaines de pluie abondantes au cours du mois précédent. Ils s'étaient d'ailleurs très peu vus en juin : Lili lui avait beaucoup manqué. Ils avaient parlé, ils avaient ri aussi. Ça n'était pas la première fois qu'ils passaient du temps seuls comme ça, mais chaque fois, pour Hugo, c'était tout comme. Il avait des papillons dans le ventre, des sueurs chaudes. Et ce qui le gênait le plus, cette tendance à baver abondamment, enfin non, plutôt à saliver intensément en sa présence. Il tentait de le cacher de son mieux, mais Lili lui faisait vraiment de l'effet. Il n'osait pas la toucher, pourtant, il en mourait d'envie. Il se sentait grand et fort, mais très intimidé devant celle qui faisait battre son cœur. La puberté est un âge difficile pour l'amitié garçon-fille. Ils se connaissaient depuis tout petits Lili et lui. Ils avaient grandi ensemble et jouaient dans le jardin partagé qui séparait leurs habitations.
Hugo décida de sauter le pas et d'aller chez Lili pour avoir une explication, comprendre ce qu'il avait fait de si terrible pour que son amie ne lui adresse plus la parole. Il avait peut-être une idée, mais il voulait en avoir le cœur net.
En ce mercredi après-midi, le soleil brillait et malgré quelques nuages, la chaleur était suffocante. Qu'à cela ne tienne, il s'aventura au milieu du jardin qu'il traversa aussi vite que possible. Il avait été averti dès son plus jeune âge, des méfaits du soleil sur sa peau fragile : elle se desséchait rapidement. Arrivé devant chez elle, il appela Lili qui mit un moment avant de daigner apparaître. Elle accepta à contrecœur de le laisser entrer. Elle avait pitié de lui sous ce soleil de plomb. Il apprécia la fraîcheur qui régnait à l'intérieur.
— Lili, depuis notre balade près de l'étang, tu ne me parles plus. J'ai fait quelque chose de mal ?
— Tu n'as pas une petite idée, franchement ? répondit-elle sèchement.
Hugo se liquéfia sur place. C'était bien la première fois que son amie lui parlait de cette façon. Il se hasarda :
— C'est à cause de ce qui s'est passé quand on rentrait ?
— Oui !
— Lili, je suis vraiment désolé, je ne voulais pas te toucher sans ton accord, c'est un accident...
— Mais non, c'est pas ça du tout ! Tu ne vois vraiment pas ?
Penaud, Hugo dut bien reconnaître que non, il ne voyait pas. Lili, excédée, poursuivit :
— J'ai été humiliée lundi, par autre chose que tu sais très bien à propos de moi. Une chose qui a d'ailleurs un rapport avec le fait qu'on ne s'est pas beaucoup vus en juin.
Hugo écarquilla les yeux. Il était perdu.
— Hugo, zut, tu vas m'obliger à le dire ? C'était déjà assez la honte comme ça lundi !
— Je suis désolé Lili, il faut que tu m'expliques.
— Tu sais que je suis allergique à la pluie Hugo !
Ça y est, il comprenait ! En effet, aussi peu banal que cela puisse paraître, son amie était allergique à la pluie, ce qui provoquait chez elle une réaction physique assez impressionnante mais qui n'avait jamais gêné Hugo qui le savait depuis toujours et avait déjà assisté aux réactions de Lili dès que la pluie tombait. En général, elle se précipitait – du moins tentait-elle de le faire – sous un abri en priant pour que la pluie cesse rapidement ou l'épargne le plus possible. Et en effet lundi, sur le trajet du retour, il avait plu un petit peu. Hugo adorait la pluie, il n'y avait pas prêté attention. Il comprenait maintenant pourquoi elle était restée derrière lui sur le trajet et l'avait à peine salué en arrivant chez elle. Le temps qu'il se retourne, elle était déjà rentrée.
— Tu sais Lili, ça ne me gêne pas que tu sois allergique à la pluie. Ça n'est pas grave.
— C'est peut-être pas grave, mais c'est la honte ! Tu en connais beaucoup toi des limaces qui doivent se cacher dès qu'il tombe trois gouttes ?
— Non, je ne connais que toi, mais je t'aime comme tu es, c'est tout.
— Oui, mais moi, je ne veux pas que tu me voies comme je suis quand il pleut, c'est l'horreur.
— Pourquoi, parce que tu sécrètes trois fois plus de mucus qu'en temps normal ?
— Bah oui, j'ai l'air d'être couverte de bave que je mets des heures à éliminer, c'est dégoûtant. Si au moins j'avais une coquille, comme toi, je pourrais me cacher direct et attendre que ça passe. Mais je ne suis pas un escargot, et c'est vraiment galère !
— Oh tu sais Lili, je suis peut-être un escargot mais moi, il y a autre chose qui me fait baver abondamment, et ma coquille n'y peut rien.
— Ah bon, quoi ?
— Tu n'as jamais remarqué ?
— Non.
— C'est toi Lili, quand je suis avec toi, je sécrète beaucoup plus de salive. Ça me gêne beaucoup et j'espère toujours que tu ne t'en rends pas compte. C'était pas comme ça avant, mais depuis quelques temps, ça me le fait à chaque fois.
Lili en resta coite. Elle comprit alors que cette réaction de son ami signifiait qu'elle lui plaisait. Ses sentiments étaient réciproques. Elle en bondit de joie et se précipita – toutes proportions gardées – sur lui, puis tendit ses tentacules dans sa direction. Troublé au plus haut point, Hugo en fit de même. Ils se touchèrent, se reniflèrent quelques instants. Hugo en bava comme jamais.
Au dehors, le clapotis de quelques gouttes de pluie sur les fougères se fit entendre. Dans un clin d’œil Lili suggéra de sortir. D'un air malicieux, Hugo accepta.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Jeunesse
273

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de FlorianeG
FlorianeG  Commentaire de l'auteur · il y a
Quelle surprise! Et une belle surprise. Hugo et Lili sont en finale. En sélection jury. Suis ravie. Merci aux votants passés et "avenir".
·
Image de RAC
RAC · il y a
Adorable histoire ! Je ne vais plus les virer de mon potager de la même façon... (enfin sauf s'ils attaquent mes légumes !)
·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Merci RAC. N'ayant pas de potager, c'est vrai que je porte sur eux un autre regard...
·
Image de RAC
RAC · il y a
hihi... Et ça vous arrive de regarder les petits gris avec du beurre aillé & persillé ?!
·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Oui, ça m'arrive, traditionnellement pour Noël, avec une pointe de dégoût et désormais un pincement au cœur.
·
Image de Christiane Pedersin
Christiane Pedersin · il y a
Coucou Floriane
Est-ce que l'on peut toujours
voter ?

·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
La finale est terminée Christiane, mais tu peux toujours cliquer sur "J'aime cette œuvre". Merci de ton passage.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Une découverte en venant sur ta page cet après midi, un peu tardive....J'aime.
·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Merci!
·
Image de Jean
Jean · il y a
une autre une autre
·
Image de AnneClaireG
AnneClaireG · il y a
Floriane, je me permets de vous poster le commentaire de ma fille Marie Lyse, que nous appelons d'ailleurs :"Lylie" :
"L'histoire est très rigolote. Au tout début de l'histoire je croyais que Hugo et Lylie étaient des humains. Je n'ai pas compris tout de suite que Lili était une Limace mais quand elle a parlé de coquille, j'ai tout de suite compris qu'Hugo était un escargot

·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Merci beaucoup AnneClaire de votre retour. Et merci à "Lylie" si elle a aimé cette histoire. Ce n'est pas facile de comprendre que Lili est une limace (...c'est fait exprès), et bravo à elle d'avoir tout de suite repéré l'escargot Hugo à sa coquille.
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Je découvre votre texte aujourd'hui et je suis très contente d'avoir fait connaissance avec Hugo et Lili. Bonne chance dans cette finale !
·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Merci Claire Bouchet. Gageons qu'ils en ont été heureux aussi.
·
Image de AnneClaireG
AnneClaireG · il y a
J'ai adoré cette courte histoire et languis demain soir de pouvoir la lire à ma fille de 5 ans...
Elle possède un recueil de 365 histoires du soir (une histoire d'une demi page A4 à lire chaque soir) dont l'esprit rappelle la situation que vous avez décrite... Souvent, dans ce recueil, l'enfant est amené à deviner la nature du ou des protagonistes à la toute fin de l'histoire et nous aimons ensuite la relire pour voir quels indices auraient pu nous mettre sur la voie...
Elle va adorer !!!
Merci beaucoup et Good luck for the finals!!!

·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Alors là, je suis très touchée par votre message. J'aimerais que vous reveniez ici me dire ce qu'en a pensé votre fille. J'espère qu'elle appréciera cette histoire. Ce serait un test, je voyais plutôt ce récit pour des plus grands.
Merci encore et bonne lecture du soir. Et n'hésitez pas à voter pour Hugo et Lili si vous repassez. ;-)

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Votre fable un peu marginale et qui change de tous ces Faites sourire chez les pirates, me rappelle irrésistiblement la notion de « complexe du homard » inventée par la psychologue Françoise Dolto.
Votre escargot et votre limace sont justement à l’âge de la puberté, fragile s’il en est, et la limace aurait perdu sa carapace avant de trouver l’amitié, voire plus, chez l’escargot.
Autre remarque : les ados raffolent de ce que les adultes trouvent « dégoûtant », et s’y complaisent, par provocation souvent.

Citation sur le complexe du homard :
« Dolto a inventé cette image pour représenter la crise d’adolescence. L’enfant se défait de sa carapace, soudain étroite, pour en acquérir une autre. Entre les deux, il est vulnérable, agressif ou replié sur lui-même. »

Aussi, même si j’ai un peu fait la grimace à certains détails, votre histoire me paraît tout à fait plaisante pour un lectorat de 10-12 ans , et n’était -ce pas ce qui était demandé ? Mes votes auxquels je joins une invitation à lire en finale ma fanfiction qui est tout aussi décalée et marginale que votre histoire, par rapport à ce qu’on attend de ce genre littéraire. N’hésitez pas !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/l-apprenti-sorcier-des-pyrenees
Vous avez tous mes votes et mon plein soutien pour votre audace dans le traitement du thème.

·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Votre commentaire, très riche et construit, me ravit. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de développer. Et bien évidemment, merci de votre vote. Je vais, avec joie, découvrir votre apprenti sorcier des Pyrénées, qui, à en croire votre "teasing", doit sortir des sentiers battus.
·
Image de Camille Dubois
Camille Dubois · il y a
Oooh ils sont trop mignon! Un joli couple et je ne regarderai plus les limaces et les escargots de la même façon! Mes votes!
Je suis en finale du concours Harry Potter n'hésitez pas à passer https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/nos-chemins-vont-se-recroiser-a-nouveau-norbert-dragonneau

·
Image de FlorianeG
FlorianeG · il y a
Merci Camille.
C'est fait.

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur