Hoc est enim…

il y a
1 min
10
lectures
3

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]


« Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre...
Après ma mort je ferai tomber une pluie de roses. »

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus


Dans cet univers de brutes,
si dur et si réfractaire aux symboles,
le catholicisme demeure une légende tellement
consolatrice
que chaque fidèle devrait recevoir sur la langue,
non pas une plate et insipide hostie,
mais une guimauve artisanale à la fleur d'oranger
gonflée de saveur et de douceur
divines.

______________________

Pensée émolliente qui m'est venue en savourant une guimauve de chez Servant (Paris, 16e), le jeudi 3 juin 2021.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Bellinus,
Les églises se rempliraient-elles si l’hostie était parfumée à la fleur d’oranger ?
Je me mets à rêver (sans malice) d’une histoire où les athées purs et durs se convertiraient par gourmandise, tandis que les confessionnaux seraient pris d’assaut par les croyants et les incroyants confondus, qui auraient hâte d’accéder à la communion.
Un scénario de nouvelle qui ne serait pas adoubé par Short Edition, et n’aurait guère de succès auprès des foules avides d’une tout autre « consommation ».
D’une part auprès des agnostiques qui m’accuseraient de prosélytisme religieux, d’autre part auprès de certains catholiques (uniquement ceux d’entre eux qui sont sans humour) qui m’accuseraient de sacrilège.
Merci pour ce sourire, Michel, belle journée à vous !

Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Les gouts et les couleurs, comme la foi, la politique, ne se discutent pas !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

De l'autre côté du pont

MCV

Ils me disent : « Mais si, elle est là, ta mère. » Avec l’air qu’ils prennent quand ils parlent à un tout petit enfant. J’ai l’habitude. Je ne réponds pas, à quoi bon. Mes mots ne... [+]