2
min

Hiver 2017

Image de Marine Vaillant

Marine Vaillant

264 lectures

117

Nous sommes début d'hiver 2017, je rentre chez moi après une grosse journée de travail. La route qui me conduit à la maison m'est familière et à la fois tellement mouvante. Chaque saison a ses parures. A l'approche de Noël, les ampoules lumineuses décorant les sapins projettent des rayons multicolores et joyeux aux travers des vitres des fenêtres aux volets encore ouverts, les portes d'entrée se garnissent de couronnes variées...
Ce soir il est tard, plus tard qu'à l'accoutumée. La réunion de seize heures s'est éternisée. Vingt heures dix... Plus un chat dehors, nuit noire, une pluie fine s'est mise à tomber au moment même où je sortais du bâtiment G abritant la société pour laquelle je travaille depuis dix ans bientôt. Seules les volutes de fumée, témoin du froid extérieur, et les odeurs alléchantes des soupes et autres dîners en préparation accompagnent ma marche silencieuse.
Bien sûr ce matin, le soleil blanc d'hiver qui perçait la mince couverture nuageuse encombrant le ciel ne m'a pas invité à prendre par précaution mon parapluie. Je remonte mon écharpe moelleuse pour me protéger davantage de cette pluie pénétrante arrivant par vague à chaque coup de vent désordonné et je marche à travers le labyrinthe habituel des petites rues, tête baissée.
J'aime ces moments aller et retour de la maison au travail, à pieds ; le matin, je me concentre déjà sur l'ordre du jour de ma journée et le soir cette promenade me permet d'en faire le bilan et d'arriver sereine, toute attentive aux histoires que les enfants partageront avec moi.
En général, Damien fait un bout de chemin avec moi mais ce soir il est trop tard. Il est parti depuis longtemps. Je suis seule. Surtout ne pas me focaliser sur la nuit noire et moi seule déambulant dans les rues sombres sous peine de sentir mon cœur s'emballer... J'accélère cependant le pas.
Quand je relève le nez, j'ai juste le temps d'apercevoir une ombre géante s'abattre sur moi. Que se passe-t-il? Je suis violemment projetée à terre. "Aïe"... Ma tête heurte quelque chose de dur et froid, puis une douleur poignante envahit mon corps à plusieurs reprises. Aucun son n'est sorti de ma bouche. Bientôt je ne sens plus rien, toutes sensations aussi fortes soient elles, ont disparu, je n'ai plus peur, je n'ai plus froid, je n'ai plus mal... Je suis passée de l'autre côté.
Un inconnu, capuche sur la tête, grand, même pas costaud, fouille mon sac à main, le vide sur le trottoir à la recherche de quelques billets sans doute.
"Eh, mais il est à moi ce sac!"
Il récupère vite son butin et s'enfonce à grandes enjambées dans la nuit.
Je reste là et j'observe tétanisée le corps gisant à mes pieds... C'est curieux comme cette silhouette fait remonter en moi quelque chose de connu. Visage contre le sol, une marre de sang commence à déborder de dessous le corps inerte.
"Au secours! appeler le SAMU, la police! A l'aide!"
Pas un bruit alentours, pas une lumière extérieure des maisons qui bordent la rue ne s'allume, rien que le silence.
Je m'agenouille, je glisse mes doigts tremblants au niveau du cou de la victime, il n'est peut-être pas trop tard. Aucun signe de vie, le cœur s'est arrêté de battre, je pleure.
Une boucle d'oreille s'échappe d'une mèche de cheveu et scintille à la lumière du réverbère proche. Ses deux petites étoiles pendantes à deux fins fils d'or attirent mon attention... Je recule précipitamment. Je les reconnais, ce sont les miennes... Je pleure. Je réalise que la victime, c'est moi. Je suis de l'autre côté.
La pluie s'est accentuée. Je me relève et je hurle à en déchirer mes cordes vocales.
J'avais 45 ans et ma vie s'est arrêtée aussi soudainement que violemment. Au mauvais endroit, au mauvais moment.

PRIX

Image de 5ème édition

Thèmes

Image de Très très courts
117

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Apparemment ce n'es pas une EMI ou NDE puisqu'elle ne revient pas (si j'ai bien compris)... c'est le passage aller sans retour de l'autre côté. Le texte est bien écrit, l'atmosphère suggérée est en parfaite harmonie avec le déroulé du thème. Good job ! Mon vote
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci de votre retour... au plaisir des partages
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
C'est une Emi quelques secondes avant d'être une M.
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Il n'y a EMI que s'il y a retour... sinon c'est une mort.
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Cela commence par des descriptions très réussies du ciel, de cette luminosité hivernale et soudain tout bascule. Un autre côté par paliers: l'attaque, l'EMI, deux autres côtés que l'on ne voudrait pas connaître mais cela n'arrive pas qu'aux autres. J'en ai encore des frissons et cela vaut des votes, plein de votes.
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci de tout cœur ... au plaisir des partages
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Une "E.M.I" en direct ... !
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci d’avoir pris le temps de la lecture
·
Image de Evaprud
Evaprud · il y a
Une ballade dans le froid d'hiver qui s'achève dans le noir - Quel choc - bravo bien mené - mon vote
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci, au plaisir des partages
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
De l'autre côté de l'hiver une nouvelle saison inconnue qui vient de commencer
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci de m’avoir lu
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
...du mauvais côté.... C'est un conte cruel et fantastique où le personnage principal a une sorte de dédoublement de sa personnalité qui lui permet de voir où il n'est plus puisqu'il est passé de l'autre côté.
Mon pantoum (Rêve d'ailleurs) est en cavale dans la Matinale. Je vous invite à aller le lire et le soutenir si vous pensez qu'il le mérite. Merci.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci au plaisir des partages
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merci à vous.
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent TTC fort bien construit. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poèmes "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais Soleil au fond des yeux" de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci, au plaisir des partages
·
Image de AL17240
AL17240 · il y a
Tellement vrai
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci de m’avoir lu
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Tres bien écrit . Effroyable mais tellement bien analysé . Mes votes
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci à vous :)
·
Image de Klelia
Klelia · il y a
Affreusement réaliste ! Bravo
·
Image de Marine Vaillant
Marine Vaillant · il y a
Merci
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur