Histoire vraie

il y a
2 min
8
lectures
0
Posez-vous 3 minutes j’ai une histoire à vous raconter,
ça se passe dans le pays de la Solidarité.
En fait il y a 4 types, 4 lascars, 4 personnages,
peu importe d’où ils viennent et peu importe leurs âges.
Le premier s’appelle Tout l’monde, le deuxième Chacun, le troisième Quelqu’un et le quatrième son nom est Personne!
Pour mieux comprendre, l’histoire laissez-moi planter le décor,
laissez-moi définir le caractère de chaque personne.
Tout l’monde vit dans une société égoïste et fourbe.
Chacun se fait manipuler parce que Tout l’monde lui met dans le fion.
Et lorsque Quelqu’un veut crier son mécontentement,
il y a Personne qui vient l’aider, c’est comme crier dans l’vent!
En fait l’ambiance est mystique, Chacun fait la victime,
il parait que Quelqu’un prend tout le biff et ne laisse que des centimes.

Un jour il y eu un taf, un petit travaille à faire
et on a demandé à Tout l’monde s’il voulait bien l’faire.
Problème: Tout l’monde veut être au service de Personne
et il est hors de question que Quelqu’un lui donne des ordres.
Tout l’monde était persuadé, que Quelqu’un allait céder,
il ne voulait pas faire tout le taf il voulait que Chacun vienne l’aider.
Le temps passait dans le bled, Tout l’monde se cachait en skred,
il avait très peu d’entraide, Chacun était un traitre.
Et un beau matin des étrangers arrivèrent dans la ville,
Tout l’monde les appelaient « les autres » sans leur demandé leur avis.
Les autres eurent bien du mal à s’y intégrer
mais il n’était pas encore venu le temps des regrets.
Ainsi, comme tu l’imagines Les autres qui n'avaient rien demandé à Personne, durent se plier à la tache, accomplir la sale besogne!
À partir du moment où Les autres ont acceptés,
ils n’avaient pas captés qu’ils avaient le falzar baissé.
Dans ces conditions c’est impossible d’avancé,
bien sûr, c’est insensé de parler de solidarité.
Et reste solide à l’idée que cela a durer une éternité,
mais Les autres finirent par voir qu'ont les a bien niquer!
Donc ils se rebellèrent, demandant l’aide de Chacun
mais l'on est jamais mieux servit que par soi-même comme dirait Quelqu’un.
Ce que je ne vous ai pas dis c’est que Chacun et Personne étaient des ennemis
et que Tout l’monde est Quelqu’un... ça, ça va sans dire!
Mais comment faire comprendre à Tout l’monde que Chacun ne travaille pas que pour lui,
que l’époque a changé et que Personne travaille pour un pourliche!
Tout cela donnait envie de partir, de ne pas rester dans ce pays
mais Tout l’monde s’est habitué que Chacun reste dans sa petite vie
et si Quelqu’un restait dans son coin, Personne le voyait mourir,
Les autres avaient le dos large et en plus devaient garder le sourire...
Donc,
Personne fini par prendre les responsabilités,
faisant des reproches à Tout l’monde, voyez comme c’est compliqué.
L’unité avait quitté le pays de la solidarité,
pendant ce temps, Chacun portait la culpabilité.
Plus de crédibilité car trop d’individualité,
l'histoire est vraie ne soyez pas bluffer par sa musicalité.

En bref, Chacun ne sait pas qu’il possède la même force que Tout l’monde et Quelqu’un, lorsqu’il est seul, c’est comme s’il était Personne!

Histoire vraie, cherche l’erreur et trouve ta place...

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,