3
min

Histoire tendre

Image de Nais

Nais

56 lectures

41

A l’aube, Bleu sort de la maison et va s’assoir pour contempler la nature. Bleu, c’est le prénom que sa mère lui a donné. Il n’a jamais bien su pourquoi elle l’avait appelé ainsi. Peut-être en raison des reflets du curieux épi qui orne le sommet de sa tête depuis sa naissance...
Peu importe... Bleu, tout le monde le connait aux alentours, et un prénom original offre l’avantage de la singularité. Car Bleu est bien unique en son genre.
A l’heure où tous ses semblables s’activent à préparer le déjeuner pour faire bombance, lui, regarde le jour se lever... La victoire quotidienne de la lumière sur les ténèbres, il ne connait pas de plus beau spectacle dans sa modeste vie.
A part peut être,... Rose. Sa grâce et sa douceur l’émeuvent au plus haut point.
Leur alliance est prédestinée, il en est convaincu. Deux prénoms pareils ne peuvent être qu’unis pour la vie...
Mais Bleu est timide, et ne sait comment déclarer sa flamme. Quant à Rose, elle attire dans son sillage tout ce que les environs comptent du genre masculin, situation qui n’a pas l’air de lui déplaire, bien quelle n’aie pas encore arrêté son choix.
Alors, Bleu se contente, en cachette, de l’admirer, la comparant, dans son cœur, au jour qui se lève : dorée, lumineuse et pleine de promesses.
La journée durant, chacun s’active à ses tâches. Là encore, la recherche de nourriture accapare toutes les énergies. En ces temps troublés, il devient de plus en plus difficile de s’alimenter convenablement. Bleu mangera ou pas. Cela n’a que peu d’importance pour lui, du moment qu’il court librement dans les bois, goûte à la caresse du soleil, et s’enivre du parfum des fleurs sauvages.
Rose a conscience de son charme, et de l’attrait qu’elle exerce sur tous ces nigauds. Des beaux parleurs, des fanfarons, qui dans le fond, ne cherchent qu’à se remplir l’estomac et à assouvir leurs plus bas instincts. Elle n’offrira à aucun d’eux la chance d’être son époux, elle le sait bien. Mais plaire la rassure sur son potentiel de séduction. Le jour où elle tombera sincèrement amoureuse, elle n’aura aucune difficulté à phagocyter l’élu de son cœur. Mais c’est elle qui choisira ! En attendant, rester belle et désirable demeure sa principale préoccupation. Aucun ne lui résiste, de toutes façons. Enfin...presque. Il y a bien Bleu, rêveur comme la lune, toujours solitaire, qui ne lui accorde que très peu d’attention. Ils se connaissent pourtant depuis l’enfance, mais voilà des années qu’il ne lui a pas adressé la parole. Il lui semble même qu’il se sauve dès qu’elle approche...
Passons ! Un seul contre exemple ne la fera pas douter d’elle-même... Mais cette situation l’agace. « Pour qui se prend-il, ce Bleu ? Et que fait-il, où va-t-il donc, lorsqu’il disparait des jours entiers ? Rejoindre une fiancée peut-être ? » Elle en serait étonnée : elle connait toutes les filles du voisinage. Très sages et craintives, elles ne s’éloignent jamais seules. D’ailleurs, il n’accorde à aucune d’elles plus d’intérêt qu’à sa jolie personne. « Une étrangère ? Peu probable, c’est contraire aux coutumes. Quoique... il est vraiment original ce Bleu, et plutôt séduisant... Il pourrait bien avoir une conquête secrète. Il faut que j’en aie le cœur net ! Demain, je le suivrai discrètement ».
Le lendemain, Bleu s’éloigne du quartier en courant, comme à son habitude. Rose le suit de loin, en se dissimulant derrière arbres et buissons. Mais rapidement, elle est distancée par le bel athlète, régulièrement entrainé. Elle le perd de vue et commence à s’essouffler. Découragée, elle s’arrête au bord de la rivière. « Oh ! Des narcisses ! Je vais en ramasser quelques uns ! » .
De son côté, Bleu, habitué à la solitude, a bien senti une présence inhabituelle. Un rapide coup d’œil à la dérobée lui a révélé qui était sa poursuivante. « Rose ?? Mais elle me suit ! Comment est-ce possible ? Je me fais des idées, une coïncidence sans doute, elle ne prête jamais attention à moi ! C’est étrange, pour une fois, aucun prétendant ne l’accompagne... »
Ne l’apercevant plus, il revient avec précaution sur ses pas et s’abandonne à la charmante vision de sa belle, cernée par les narcisses, fleur parmi les fleurs...
Quand tout à coup, un énorme silure surgit de l’eau et glisse sur la rive, gueule ouverte, vers le petit corps gracieux. Inconsciente du danger, Rose poursuit sa collecte.
N’écoutant que son courage, Bleu se précipite, assène au monstre un violent coup de pied, attrape l’imprudente par la nuque, et la tire avec force hors de danger.
Groggy et résigné, le poisson géant laisse tomber son corps gluant et sombre dans les eaux profondes de la rivière, et disparait.
Rose a eu à peine le temps de réaliser ce qui se passait. En même temps que Bleu la saisissait, elle découvrait, horrifiée, l’énorme bouche béante et les dents acérées.
Tremblante, elle reste sans voix, parmi les fleurs dispersées. Bleu lui aussi est muet, mais pas de peur... Le rouge qui lui monte aux joues fait ressortir davantage son épi d’azur.
Rose se blottit contre lui en lui murmurant « Merci.... », et de grosses larmes coulent sur ses joues.
Bleu est au paradis. Dans un état second, il s’entend lui répondre : « Je te raccompagne, tu dois être épuisée après cette épreuve, et tu as besoin de te reposer ».
Rose contemple son sauveur. « Comme il est beau et courageux !" Elle le suit volontiers, et pense: « Le quartier ne va pas tarder à célébrer une belle noce... »
Bleu, fier et heureux, se dit qu’il savait bien que deux prénoms pareils ne pouvaient être qu’unis pour la vie...
Et ainsi va l’amour,... chez les petits lapins de la forêt.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
41

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Bleu et Rose... Vos mots nous emmènent dans un joli tableau... Et la chute à laquelle je ne m'attendais pas... Comme votre conte est joli... Merci !
·
Image de Nais
Nais · il y a
Bonjour Lélie,
Merci pour votre commentaire.
Bien à vous

·
Image de Nais
Nais · il y a
Merci Ophélie !
bien cordialement

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un joli petit conte tout en douceur avec une chute des plus originale, un joli sourire se dessine sur mon visage après la lecture de ce conte !
·
Image de Nais
Nais · il y a
Tant que l'un d'entre eux n'est pas posé à notre imagination... Merci !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
une alliance de couleurs très émouvante, une épreuve édifiante, puis ils auront de jolis petits mélanges de.. lapins! Bravo pour cette personnification haut en couleur que je viens de découvrir.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce conte original et bien mené, Nais ! Une invitation à lire et soutenir mon “Isère en Mouvement” qui est en Finale! Merci d’avance et bonne journée !
·
Image de Nais
Nais · il y a
Merci beaucoup Keith. J'y cours !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance, Nais !
·
Image de Nais
Nais · il y a
Merci beaucoup, Jfjs ! Bien cordialement
·
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
Mais c'est ravissant. Je n'ai rien vu venir. C'est adorable
·
Image de Nais
Nais · il y a
Merci pour ce commentaire !
·
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Jolie chute originale qui surprend pour ce petit conte.
·