L'erreur du chef des Zangbo, et ce qui en découla

il y a
1 min
58
lectures
15

Grand amateur de science-fiction, surtout des auteurs de l'Âge d'Or, Clarke, Asimov, Sheckley... sans oublier LE patron de la "short short", Fredric Brown. J'aime les jeux de lettres, les jeux de  [+]

Il y a moult longtemps, quand des tigres, des ours, des serpents et des Mowgli habitaient la Grande Bretagne, une tribu de sacrés gaillards étaient les rois de la jungle. Ils s'étaient surnommés eux-mêmes les Zangbo. Leur chef, Shapo Melhon, était un pénible qui avait la sale habitude de mettre la main au panier de toutes les jouvencelles qui passaient à sa portée.

 

Un jour, il manqua ainsi de respect à une créature qui, sous des dehors de jeune écervelée rougissante, était en fait une sale vache de sorcière, pudibonde comme tout et over-méchante. Outragée, celle-ci jeta un sort à tous les membres de la tribu, donnant un accent ridiculement snob aux mâles et faisant pousser les dents de devant des femelles.

 

C'est pour cela que, bien plus tard, ayant découvert l'Angleterre et s'étant enquis du nom des fiers guerriers qu'il venait de vaincre, Vasco de Gama (1) eut cette phrase restée célèbre : «Hum ! Pas si beaux que ça ! ».

 

Et les Anglais furent enfin baptisés comme ils le méritent.

 

(1) est-ce bien lui ? J'ai un doute, là...

 

 

15

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !