3
min

Histoire d'une auto-écriture

Image de Asleon50

Asleon50

609 lectures

99

Ecrire ou conduire ? Il faut choisir ! Lecteurs, attachez bien votre ceinture de sécurité : ça risque de secouer ! Le voyage ne fait que commencer...
Mademoiselle Isa Belleplume choisit de vous conduire sur le chemin de son écriture. Isa trace sa route à l’encre de ses envies. Il faut dire que tout lui est permis ! Venez et montez dans son auto !
Pour éviter le syndrome de la page blanche, il faut prendre ses précautions. Eviter de tomber en panne, ne pas faire fausse route, respecter la vitesse autorisée... ou presque ! Depuis ses débuts, elle ne joue pas la carte de la prudence, elle ne respecte pas le code du doute; alors que sa vitesse est limitée à quatre-vingt mots par heure. Elle roule à vive allure et double même les mots tôt. Les radars ? Melle Belleplume s’en moque : elle préfère écrire à gogo. C’est une hors la loi de l’écriture. Elle enfreint plus d’une fois le code de la route. Elle a une anecdote à ce sujet. Une fois, elle s’est faite contrôler par la police d’écriture tant sa vitesse d’écriture était excessive. Elle se souvient :
“- Dites-donc ma p’tite dame, vos papiers s’il vous plait !
- Tenez, les voici !
- Voyons voir. Mademoiselle Isa Belleplume, titulaire du permis d’écriduire depuis deux ans. Jeune permis. Vous devinez pourquoi je vous arrête ?
- Je roulais trop vite Monsieur l’agent. Mais comprenez-moi, je participe au prix Quiqui 2018, j’ai hâte de rendre mon texte. Le temps presse, je n’ai plus beaucoup de temps... Nous avons jusqu’à dimanche pour proposer notre œuvre.
- A cet endroit, vous êtes limitée à 80 mots par heure. Or, vous rouliez à 100 mots par heure. En matière d’écriture, vous devez privilégier la qualité à la quantité et ne pas faire n’importe quoi ! De plus, vous suiviez la trajectoire de la rue Kiki, oups lapsus, je voulais dire de la rue Riquiqui. Excusez-moi ! Autrement dit, vous devez concevoir un court texte contenant 5000 signes au maximum. Si je peux vous donner un conseil : n’appuyez pas trop sur le champignon et dosez votre écriture ! C’est compris ?
- Entendu, je suis désolée. Je ne me suis pas rendue compte que j’étais rapide tant la motivation était là.
- Je me doute bien, mais la prudence est mère de sûreté. Prenez-en de la graine Mademoiselle l’artiste en herbe !
- Oui !
- Allez-y, je ne verbalise pas pour cette fois. Votre motif est légitime. Levez l’ancre, roulez jeunesse; mais n’oubliez pas d’utiliser votre quota de mots à bon escient !
- Merci beaucoup !”

Respecter les règles ? Isa s’en moque : elle préfère la liberté en écrivant à gogo. L’autocensure ? Très peu pour elle. C’est une hors la loi de l’écriture. Elle côtoie même les rallyes d’écriture. Pourtant, elle n’aspire pas à imiter Maupassant. Elle ne veut pas non plus écrire mille et un mots passant par sa tête. L’écriture véhicule en elle un amas de sensations. La belle Isa ressent des émotions qui l’impulsent et l’animent. Ecrire la rend vivante. Ecrire, c’est tout simplement dessiner la silhouette qui lui ressemble. C’est ainsi qu’elle définit le verbe fondamental à son parcours.
Son auto est multifonctionnelle. Pour la faire marcher, elle puise son essence dans l’amour du voyage ou le voyage amoureux, les voies sans issues, les sens interdits,... L’auto toute option : c’est son dada ! D’humeur solitaire, livrée à elle-même, elle gratte en tout autonomie. De jour comme de nuit, elle part en quête d’inspiration, d’expressions, de nouvelles phrases, de jolis mots; sans pour autant tomber dans le panneau du mélo. Si les lecteurs passagers prennent du plaisir, alors Isa Belleplume aura le sourire. Tel est son credo. La conductrice ressent de l’autosatisfaction.
Mais ça n’est pas toujours le cas. Parfois, la forme et le fond peuvent déplaire. La route connaît parfois un itinéraire semé d’embûches. Lorsqu’Isa rencontre des virages sinueux ou des méandres vertigineux; alors ses passagers deviennent soudain nauséeux... Comme l’écrivain en herbe ignore l’autosuffisance, elle décide d’en prend note. Elle se nourrira toujours des conseils prodigués par ses lecteurs. C’est au regard de ses voyageurs que l’automobiliste se sent inspirée. Les lecteurs sont ses GPS : Grands Panneaux Sympas pouvant l’orienter dans son trajet. C’est comme une auto-école. Par le biais des commentaires, ils enseignent la méthodologie du texte en visant sa progression.
Dans son automobile, elle prône le fil conducteur de l’autodérision, l’automatisme, la spontanéité du texte et le regard des lecteurs sans quoi son autocritique serait vaine.
Son rêve : publier un roman autobiographique. A l’automne de sa vie, ses feuilles seront mortes. Elle les ramassera à la pelle. Puis, par son jet d’écriture habituel, elle balaiera ses souvenirs. Le temps passe et les efface; mais le papier les imprègne à l’encre de notre mémoire...
Le trajet d’une destinée peut faire couler beaucoup d’encre. Son histoire s’ancre dans nos mémoires.
Ma riquiqui histoire vous a plu, un autographe ?

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
99

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sytoun
Sytoun · il y a
Super bien imaginé, bien écrit et drôle.
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci beaucoup ! 😉
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Beaucoup aimé les trouvailles, les jeux de mots... Vous lire me plait beaucoup, Asleon50...
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci à vous ! Cela me fait plaisir !
·
Image de Emilie Vorns
Emilie Vorns · il y a
J’ai adoré ! Bravo, je te savais déjà très douée, mais ta plume m’épate toujours
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Ça me fait plaisir miss !
·
Image de Maud Ld
Maud Ld · il y a
Tu as beaucoup de talent mais ce n'est pas nouveau
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci ma belle !
·
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Super mes voix venez découvrir Speed Pizza
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci à vous !
·
Image de Delphine Descamps
Delphine Descamps · il y a
Super bravo
·
Image de Piu Cha
Piu Cha · il y a
Toute la sensibilité et la beauté intérieure de votre Maman.
Merci pour ce moment de lecture

·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Avec plaisir ! Merci Piu Cha, c'est gentil ;)
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Prouesse métaphysique. Pas mal! Bon marketing! A+ https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/epicure-1
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci à vous !
·
Image de Virginie Fonfrède Bérel
Virginie Fonfrède Bérel · il y a
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette petite histoire. J'ai beaucoup écris étant plus jeune, quel bonheur de s'exprimer par l'écriture. Bonne continuation.
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci pour ce gentil commentaire ! ;)
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Merci pour ce texte . Ce n'est pas en vain que nous lisons tous les textes publiés et vous savez remplir de constance nos réservoirs parfois asséchés .
Je concours aussi avec mon texte : " de roues en roues"

·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Merci beaucoup ! Je vais aller vous lire ;)
·