Histoire d'un couple

il y a
3 min
8
lectures
0
Tout commence il y a presque deux ans, en mai 2007, lorsqu’au retour des sports d'hiver je découvre que ma femme à une aventure depuis deux mois avec un homme. Cet homme, marié lui aussi, fréquente ma femme depuis 3 ans lors des promenades du chien il a un chien aussi. Avec le temps, ma femme, lui et une autre femme sont devenus amis et les promenades sont devenues journalières. Puis vient ce jour ou je découvre par hasard et je ne sais toujours pas pourquoi j'ai pris son GSM ce jour la un SMS venant de lui disant « je t'adore, Enzo ».
-Ne voulant pas y croire, je demande à mon épouse ce que cela signifie et après plusieurs jours durant lesquels elle me dit que ce n'est rien, j'apprends la vérité : elle me trompe avec lui depuis quelque temps. Tout s'écroule autour de moi, je me liquéfie véritablement. Je demande à mon épouse qu'elle l'appelle pour qu'il nous rejoigne afin que je puisse l'affronter. Je lui demande à lui aussi quelques explications quand cela a-t-il commencé, pourquoi... et je demande à mon épouse de faire un choix entre lui et moi.
-Elle choisit de revenir avec moi et je dis à cet homme que s’il laisse ma femme tranquille, je n'irai pas trouver la sienne. Tout ça dans un état second et sans réelle réflexion. Je vous passe les crises de larmes de moi, les pétales de plombs de ma femme. Au fil des jours, je me rends compte que j'ai interrompu une relation que ma femme ne désirait probablement pas arrêter si vite, je sens et elle me dit que cet homme ou comme elle me le dit, sa compagnie et les promenades lui manquent. Je lui propose de reprendre sa relation et de voir ou ça les mène. Elle refuse, mais souhaite quand même reprendre les promenades avec lui et leur copine qui ne sait rien de leur aventure.
-Je dis OK, mais je lui demande quand même de me raconter ce qu'il se passe lors de leur promenade. Petite anecdote, lors de son retour de leur première « promenade » en tant qu'ex-amant, je lui demande comment elle lui a dit bonjour et elle me répond « ben je lui ai fait la bise bien sure ». Je vous raconte ça pour vous montrer à quel point mon épouse était sur un autre monde et sous l'emprise de ce type.
-Je vous passe les détails, mais au bout du compte j'accepte la responsabilité de ce qu'elle a fait je ne m'occupais pas assez d'elle, et je fais tout ce que je peux pour la reconquérir massages, petites attentions, tout cela bien sûr entrecoupé de crise de tristesse de ma part ou je l'assomme de questions ou ce a, combien de fois, pourquoi, depuis quand. Fin juin on décide de consulter un psy pour nous aider. Là, elle accepte de ne plus le rencontrer à contrecœur, mais elle accepte quand même. Juillet, on part en vacances avec les enfants.
-Le temps passe, je souffre toujours, et elle me repousse de plus en plus à chaque crise de tristesse que je traverse. Je me sens coupable de ne pas pouvoir tourner la page et de la « harceler » de questions c'est ce qu'elle me reprochait à l'époque : leur histoire est finie, on doit passer à autre chose maintenant. Moi je me disais qu'elle n’avait pas encore la force d'affronter la réalité et qu'elle avait besoin de temps. De septembre 2007 à février 2008, je fais tout ce que je peux pour essayer d'avancer et de reconstruire notre couple. Mais je sens qu'on n'avance pas beaucoup. On ne retrouve pas la complicité qu'on avait avant et je n'arrive pas vraiment à oublier. Je me dis que la seule explication c'est qu'il y a encore quelque chose entre eux ou qu'il la relance encore petite parenthèse, j'ai appris que durant leur aventure, deux fois mon épouse a voulu arrêter et deux fois elle a succombé à ses relances. Quand j'ose lui en parler elle me traite de tous les noms et me dit que c'est de ma faute, que c'est moi qui ne fais pas d'efforts, qui ne veut pas tourner la page.
-Au mois de novembre, j'en parle même à sa copine avec qui elle continue à promener le chien et qui est maintenant au courant de l'histoire, et celle-ci me jure qu'il n'y a plus rien entre eux, que leur histoire est terminée. Je me dis que si tout cela est vrai, c'est que c'est vraiment de ma faute, que c'est moi le responsable et je n'arrive pas à savoir quoi faire pour aller mieux. J'ai aussi écrit tout ça pour donner du courage aux hommes qui comme moi, aiment leur femme plus que tout et qui ne comprennent pas ce qu'il leur arrive.
-Et surtout j'ai écrit tout ça pour dire aux femmes qui trompent leur mari, si elles ont encore un minimum d'amour ou de respect pour eux, de faire attention au mal qu'elles peuvent faire sans vraiment le vouloir. Je ne juge pas, je sais que ça arrive tous les jours et que c'est rarement fait exprès, mais croyez-moi, ça nous fait très très mal aussi, même si certains réagissent très différemment de moi. Pour finir, je n'ai qu'un souhait pour 2009 : que mon couple ressorte encore plus fort, plus soudé, plus complice, plus amoureux, de cette histoire, qui fait partie de notre Histoire.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,