3
min

Histoire de la mer

Image de Olessya

Olessya

35 lectures

6

C'est ici que je viens tous les jours. Et dans cette période que je cherche un travail merveilleux pour moi, je viens encore plus. Je regarde la mer. Je regarde la mer sans penser de rien. Je me concentre sur la seule chose: que cet Univers et des forces suprêmes m'aideront à trouver le meilleur travail pour moi, pour mes capacités, pour mes connaissances. Tout juste un travail pour moi. Je ne le connais pas encore, peut-être, mais je vais le découvrir très prochainement.

C'est le seul endroit où je suis capable de ne pas penser pour l'instant et juste être et prendre le plaisir du moment présent, qui lui, seul, compte.
La mer change tout le temps, elle est dynamique comme la vie-même. Les plus grands cadeaux de Lui, celui qui est tout puissant et que chacun appelle par les noms différents. Moi, je l'appelle Une Force Suprême, et elle nous suit partout, elle nous soutient dans chacun de nos pas. Près de la mer, je la sens encore plus fort car c'est une de ses expressions. Je connais des gens qui ne vont pas chez les psychologues, ils viennent à la mer. La mer sait écouter très bien les paroles dîtes avec nos cœurs, et elle répond. Elle répond par le mouvement de vagues, par sa profondeur, par l'horizon lointain, et les couleurs du soleil couchant lequel disparait là-bas, quelque part, par les oiseaux qui s'y arrêtent avant de continuer leur chemin de pèlerinage. Il y a des oiseaux qui restent aussi, ils atterrissent sur l'eau et ils attendent la proie. Quand ils voient ils plongent dedans avec un cri vainquant et ils l'attrapent.

xxxxxxxx

Mes journées se terminent à la mer, ce dernier temps. Je n'ai pas trouvé mieux pour me calmer. A mon avis il n'y a pas.

C'est magnifique que là, vers la fin du mois de décembre, je peux être assise juste en mon jogging à l'extérieur, au bord de la mer et écouter ses vagues me caresser le cœur, m'apaiser la douleur profonde de mon être, la douleur de la petite fille que j'étais et que je ne suis plus. Mais elle, elle est toujours avec moi et il faut que je prenne bien soin d'elle. Elle en a besoin de moi, de ma présence, de mon amour, de mon support.

La mer chante. La mer chante de belles melodies pour mon âme et pour les âmes de tas d'autres personnes qui viennent auprès sans même rendre compte.

L'histoire de la mer n'en finisse pas. Elle ne finira jamais car la mer sera toujours là, comme elle se trouvait avant notre arrivée sur cette Terre, elle continuera de vivre et donner le plaisir aux êtres humains. La mer vient envers moi avec ses vagues douces, bleus-turquoises. Je suis bien. Je regarde la mer. Je suis assise et cette fois-ci je partage la table avec une jolie fille qui est venue de Russie. Je partage, et ça fait du bien ça.

xxxxxxxxxxxxxxx

La mer me guérit, la mer me nourrit, la mer m'apaise, la mer me souffle tendrement dans l'oreille de bonnes solutions et même si j'hésite, elle m'aide à les concrétiser. La mer est tout.

Je suis au bord de la mer Méditerranée et il fait si beau, l'eau est tiède et j'ai envie de me laisser emporter par ses vagues, par ce bruit doux et compréhensible.

Elle m'inspire les idées de ma vie, elle m'inspire tout court. J'espère qu'ils vont partir bientôt, ces cons, ils me dérangent. J'ai envie de cette silence qui était là tout à l'heure. C'était calme et bien.

***La mer aujourd'hui est flamboyante à cause du vent fort qui fait voler des voiles de plancheurs. Des vagues se brisent aux pierres, des oiseaux guettent leur proie sur la plage. Pour les pigeons c'est plus fastoche: ils mangent de miettes du pain que l'on les apporte tous les jours.

Aujourd'hui, je suis allée de l'autre côté de la mer, en direction de Jaffa; c'est différent de ce côté-là. Les gens, les bâtiments, l'environnement-même. Je voulais aller à l'église. Je l'ai découvert il y a peu de temps et je lui ai pris de sympathie. C'est une belle église, catholique, je crois (comme si ç'avait de l'importance). Je sentis là-bas le silence intérieure et la grâce. La grâce de Dieu qui nous a tout donné.

xxxxxxxxxxxxxxx

Aujourd'hui, il y avait du vent. Je ne le savais pas en allant vers la mer. En approchant, vers la promenade, j'ai senti déjà les coups de vents qui se sont enforcés de plus en plus. Je suis restée sur les escaliers, m'aidant avec la rampe pour ne pas s'envoler! J'ai regardé la mer, avec des vagues énormes, bleus-turquoises, sautant haut, laissant millers de gouttelettes. Fascinant!

xxxxxxxxxxx

Aujourd'hui, j'avais envie de venir ici, malgré tout. D'être dans cet hôtel que je croyais le plus chic de Tel-Aviv, et j'hésitais un peu aussi car je suis habillé en survêtement. Mais tout ça est parti très rapidement. Je suis là, je bois du thé, je fais le plan pour le Reiki et je réfléchis comment j'amène l'argent dans mon monde. Il y en a plein de possibilités et il faut que je les utilise, toutes. Il y a des gens partout, on est unique et on se ressemble tous dans nos désir de réussir et d'être heureux dans la vie.
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Randolph
Randolph · il y a
La mer nous porte, et porte notre regard bien au-delà de l'horizon...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Moi qui est le pied marin, je suis servie, merci! J'aime beaucoup!
Venez également m'encourager pour le concours harry potter: https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/dumbledores-tattoo-1

·
Image de Olessya
Olessya · il y a
merci, Béné!
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Ah oui la mer peut apaiser, faire réfléchir, inspirer...un élément à part qui t'as inspiré un beau texte en tous cas, bravo Olessya :)
Je viens de publier un poème "Sur les côtes de Normandie" où j'ai trouvé quelques similitudes avec ton texte si ça t'intéresse :)

·
Image de Olessya
Olessya · il y a
merci, Adibro :)
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
De rien Olessya, c'est toujours un plaisir ;)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire marine bien écrite et fascinante ! Bravo, Olessya ! Une invitation à venir découvrir “Sanglante Justice” qui est en Finale pour le Court et le Noir 2018. Merci d’avance et bonne journée! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sanglante-justice
·
Image de Olessya
Olessya · il y a
Merci, Keith!
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance, Olessya ! A bientôt !
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
"Depuis toute petite, quand je suis triste, je regarde la mer. Je peux l'observer pendant des heures sans jamais me lasser. Ça m'apaise."
Petite citation recueillie dans "Lune et l'autre" de Gabriel Germain.
Elle me parle beaucoup et a un lien avec votre texte.

·
Image de Olessya
Olessya · il y a
Merci, Françoise. Ce texte me rappelle vraiment le mien. C'est joli, je vais le lire.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Je ne sais pas à quel moment j'ai réalisé qu'il me plait, ce gars. Ca ne s'est pas passé en immédiat, comme cela m'arrive d'habitude. On s'est rencontré plusieurs fois dans le cadre de ...

Du même thème