Hier c'était ton anniversaire

il y a
1 min
1378
lectures
89
Lauréat
Jury
Recommandé

« Tu es la seule tournée vers la lumière. Les rayons du soleil à travers le carreau, sur ton visage tu aimes ça. » - Hier c'était ton anniversaire  [+]

Image de Automne 2013
Hier c'était ton anniversaire, tu as eu trente-cinq ans. 
Nos parents ont cru me faire cadeau d'une complice, d'une jumelle, d'une copine de jeux, d'une confidente. Perdu. J'ai hérité d'un boulet d'un mètre cinquante-cinq, d'une marionnette muette. Et encore, si tu avais vu, on se serait peut-être un jour comprises. 

Je ne viens jamais te voir. Tes colocataires sont laids et me foutent le bourdon. Est-ce que tu me reconnaîtrais, au moins ? Moi oui, tu es la seule tournée vers la lumière. Les rayons du soleil à travers le carreau, sur ton visage, tu aimes ça. 

En gestuelle, on t'a limitée au basique : manger, boire, faire pipi, promener.
Tu ne connais pas la haine, la frustration, la guerre ou l’injustice.
Tu ne connais pas non plus l'amour, la passion, la liberté.
Tu ne connais pas tes neveux et nièces. Tu t'en fous. T'as raison.

Je ne sais jamais quoi t'offrir pour ton anniversaire.
Un gâteau avec des bougies à souffler ? Tu ne sais pas comment on fait.
Un bracelet ? Tu l'arracherais.
Je zappe directement livres, CD et multimédias.
Des vêtements ? C'est compliqué, t'es mal foutue.

Je t'aime et je te déteste.
Tu as bouleversé les plans de la famille dès ton arrivée sur terre. Tu as bousillé mon enfance, flingué mon adolescence. Le paradoxe, c'est que même en n’ayant rien fait, tu as tout fait de moi. Et ça, tu ne le sais pas.

Je ne parle jamais de toi, je n'aime pas ça. Les gens se sentent obligés de me dire un truc sympa ou de me plaindre, alors de temps en temps j'en parle, là, comme ça. La première fois, c'était en février dernier : je t'avais dédié la Saint-Valentin. Tu te souviens ? Non, bien sûr, t'es pas dans mes contacts Facebook, t'es loin de tout ça.

Je pense à toi tous les jours.
Merci.
Pardon.
Je t'aime.

Recommandé
89

Un petit mot pour l'auteur ? 38 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Frédéric Rey
Frédéric Rey · il y a
Merci pour la passe d'émotion. On sent, tout du long, ce mélange de colère et d'amour...
Bravo

Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Très émue félicitations.
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'étais passé à coté de votre excellent TTC et je vote avec un peu de retard. A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie 2017. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
un très beau texte plein de sentiments et de sincérité. j'aime
Image de Véronique Riéra
Véronique Riéra · il y a
Texte sur lequel je m'arrête plus d'un instant,qui décrit le rejet fraternel et qui retranscrit en quelques mots en sa fin tout son amour immense avec cette pudeur que l'on détient dans de telle situation.un très grand merci à vous.
Image de Jacqueline Hardy-Jamil
Jacqueline Hardy-Jamil · il y a
je crois voir en filigrane une sœur handicapée internée en maison de soins, qu'on se culpabilise de ne pas assez aimer, de ne pas assez s'en occuper peut-être, mais avec laquelle on ne peut pas communiquer parce qu'on manque d'un langage commun et d'un vécu à partager... on devine la souffrance qui hante une vie, et dont on ignore si elle hante celle de l'autre aussi... peu est dit mais tout est dit !un texte très efficace, très sobre, j'ai aimé :-)
Image de Sue
Sue · il y a
Un grand cri d'amour résonne aujourd'hui sur la page d'accueil de Short Edition. Merci pour ce partage.
Image de Patrick Barbier
Patrick Barbier · il y a
Magnifique. Tout est dit.Désolé pour mon vote tardif mais je découvre ton texte.
Image de Verseau Chantal
Verseau Chantal · il y a
Votre cri m' a touché, je le partage sur mon FB ! continuez à l' aimer et pardonnez vous les moments de colère !
Image de Zalma Solange Schneider
Zalma Solange Schneider · il y a
Courageux...

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Sous-terre

Thierry Zaman

Je passais mes journées à errer dans les métros. Je suis artiste. Enfin c'est ce que les gens disent lorsqu'ils me voient dessiner. Pour la police, je suis plutôt un vandale, quand elle me chope... [+]