Hey Joe !

il y a
4 min
232
lectures
235

Ancien paysan-paludier sur l’Ile de Noirmoutier en Vendée d’où je suis originaire, rédacteur freelance et auteur, je suis aussi accompagnateur des balades découvertes que je propose dans la  [+]

Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court
« Entre adrar et palmeraie, à travers de vieux ksour en terre ocre et jamais loin de l’agréable murmure de la rivière, une matinée toute printanière.
Ça vole et papillonne dans tous les sens ; cerisiers et amandiers en fleur, la nature renaît.
Déambuler dans ces ksour, certains en ruine, juste à flanc de cette montagne imposante et silencieuse est vraiment reposant. Sa présence est presque palpable, impressionnante...
Quelques petits écureuils gris de Barbarie commencent à pointer leurs nez au détour des vieux murets de pierre rouge... Herbes folles en bataille sur des aires de battage désertes à jamais.
- Hum, c’est bien ça, il va aimer Panoramax, c’est un poète notre chaman.

« Le temps en ces lieux, ne semble plus avoir de prise ; seuls les toitures qui pendent et les murs retournant en poussière témoignent encore de son passage et de l’abandon des hommes. Si les yeux s’abreuvent de cette magie, l’esprit extasié se repaît de sa beauté. »
- Ça aussi j’aime bien. Ah, oui, adrar, c’est le terme que ces berbères utilisent pour désigner leur montagne. Berbères ou barbares, il va falloir que je vérifie auprès de Panoramax. Et puis ksour, il faut que je note aussi, sinon Panoramax ne va pas comprendre de quoi je parle. C’est vrai qu’ils sont étranges ces villages en terre, on les confondrait avec la montagne.
- Dis Atarax, t’as vu ces drôles de papillons ? Ils sont aussi gros que Prozax et tout violet avec un drôle de javelot sur le nez. Et puis ces écureuils, à peine plus gros qu’un marcassin... Dis Atarax, tu crois qu’on va voir des romains avec cette chaleur ? Ils sont fous ces romains.
- Tais-toi un peu Estomax, non seulement tu vas faire peur aux écureuils mais tu m’empêches de prendre des notes pour Panoramax qui a été retenu à un festival de Raggax dans la forêt de Brocéliande avec les autres chamans, c’est la saison des festivals chez nous tu sais bien.
- Dis, Panoramax, il t’a donné une gourde de cognax à emporter ? Moi, mes parents, ils en buvaient trop, alors il dit Panoramax que mes biberons auront un effet toute ma vie.
- C’est vrai Estomax, regarde, ça n’existe pas les papillons violets, tu vois bien qu’ils sont bleus et qu’ils clignotent au soleil.
« Les gens sont fort sympathiques et hospitaliers même s’ils ont beaucoup soufferts des envahisseurs. Beaucoup de leurs villages sont détruits, en ruine pour certains, on voit encore les traces de combats. Hier soir, ils nous on invités à un grand mariage. La fille du caïd, ce doit être le chef... »
- Prozax, Prozax ! Viens ici mon chien, tu vas te faire mordre par ces gros papillons bleus qui clignotent au soleil ! Regarde comme il est beau à gambader comme ça après ces papillons, il est bien dressé mon chien, hein, dis Atarax ?
- Laisse-moi tranquille cinq minutes Estomax «... il y avait un musicien, tout noir et le crâne rasé comme un nubien. Il avait un drôle d’instrument de musique en cuivre. Il jouait beaucoup mieux qu’Anthrax notre barde, ça c’est sûr pas et pour chanter aussi, même si on ne comprenait pas grand chose avec son accent. Il avait un drôle de nom aussi, incompréhensible, Papy Groove, ils l’appelaient. En tout cas, une grosse ambiance, surtout les femmes, par Belenax, quel déhanchement ! Et elles jouent aussi sur de petits tambours en terre cuite en poussant des cris aussi étranges que tout le reste, des youyous ça s’appellent, elles m’on dit. Dommage qu’elles soient toutes voilées, surtout la belle Aïcha, ses yeux, et ce déhanché !!!... »
Ça, la fin, c’est pour moi, il n’a pas besoin de tout savoir notre chaman, non mais.
Tout à coup, transpirant à grosses gouttes et grommelant, l’air hagard, un bonhomme en chaussons apparaît au détour du sentier rocailleux assis sur un char noir et jaune vraiment plus qu’étrange, un bruit d’enfer, et cette fumée toute noire, et ce gros machin dessus avec des cordes. Même qu’il avait un oiseau qui n’arrêtait pas de ricaner bêtement posé sur son épaule.
- M’enfin !!! Qu’est-ce que je fais ici ? Et l’heure de ma sieste, bon tant pis, de toue façon, j’ai oublié mon oreiller... Bonjour messieurs, je suis Lagafax, reporter à Lutèce la Magnifique. Vous n’auriez pas vu, un grand noir tout chauve qui fait de la musique ? J’avais rendez-vous avec lui mais je ne sais pas ce qui s’est passé. Au mariage du chef, ils m’ont fait fumé une drôle de petite pipe en terre et puis plus rien. Le trou. Dîtes, vous avez vu leurs papillons, ils sont étranges, hein ? Jamais vu de papillons gros comme ça avant, et puis, cette couleur arc-en-ciel... un jour d’orage, tu les vois pas. Bon, je peux le trouver où ce mec pour mon interview ? C’est que je fais de la musique moi aussi. Je me disais qu’entre confrères artistes...
- Prozax ! Viens ici, laisse ce petit chien et ces deux bonhommes. Bé ce sont les deux flics frangins des RG, ça ! Regarde Atarax. Qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire ici ces deux énergumènes ? Il n’y a pas un marin qui jure comme un conducteur de chars à bœufs, pire que Poissonax, avec eux d’habitude, et puis ce fouineur de gamin avec sa houppette toute jaune décolorée ? Regarde, il y a même le petit farfelu avec sa barbichette et son drôle de casque, tu sais bien, celui qui raconte à tout le monde qu’ils ont été sur la Lune avec un char volant. Alors quoi ? Une enquête dans le désert peut-être.
Dis Atarax, tu crois qu’ils les ont trouvés ces fameux cigares depuis le temps ? Ils ont dû encore se perdre si ça se trouve. Ou alors... ils sont peut-être venus prendre un bol d’air eux aussi, c’est vrai qu’il est sain l’air ici, va savoir avec ces hurluberlus bachibouzoukés....

- Hey Joe ! Secoue-toi bordel ! C’est l’heure d’aller au taf, le café est prêt.
- Koikigna ? Il est quelle heure Estomax? Fait pas jour.
- L’heure de partir cueillir les pâquerettes dans les bois peut-être.
- Putain ! J’ai fait un drôle de rêve. Total déjanté. Une vraie BD à lui tout seul ce rêve. Même que j’écrivais ! Moi, de la poésie en prose on aurait dit ! Et puis cette musique, et les yeux d’Aïcha... j’ai envie de me rendormir pour la retrouver. Atarax, un drôle de nom que j’avais... Estomax, non, Jeannot, il faut que je te raconte mon rêve, vrai mec !
- Estomax ! Hey Joe, tes petites pastilles arc-en-ciel, là, et la fumette, il va falloir que tu arrêtes ça, sérieux mec.
Et puis va prendre un peu l’air dehors, tu en as gros besoin...
235
235

Un petit mot pour l'auteur ? 73 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud  Commentaire de l'auteur · il y a
En fait j'ai longtemps hésité, puis en relisant un petit texte de présentation des randonnées que j'organise, je me suis dit pourquoi pas. Un peu d'air, ce texte très court le donnait déjà, restait plus qu'à trouver une petite idée à développer. Pour le moins des personnages, au moins un. Je me demandai alors, tiens pour quoi ne pas faire voyager cet irréductible gaulois sans en employer le nom.
Alors, Atarax, parce que ça commence par un A et finit par ax. En fait Atarax est le nom d'un anxiolytique léger vendu ici au Maroc. Puis Estomax, Panoramax, Anthrax et Prozax, j'ai bien rigolé en cherchant ces noms.
Puis, comme je n'écris jamais avec un scénario défini à l'avance, ce sont invités Franquin et Hergé pour une sorte de BD sans image.
En tout cas j'espère que vous prendrez autant de plaisir à la lire que j'en ai eu à l'écrire.

Image de Abdelhamid Zeglami
Abdelhamid Zeglami · il y a
Magnifique
Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Un grand merci Abdelhamid. Amitiés.
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un texte surprenant sous votre plume ! Astérix a franchi les colonnes d'Hercule ! c'est drôle, coloré, bavard... au final, très ''franchouillard'' :)))
Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Oui, un essai d'un autre genre. Et j'y ai pris beaucoup de plaisir.
Un grand merci Eva.
Bon weekend 🌴

Image de Hervé Poudat
Hervé Poudat · il y a
Une ballade en bouffée d'oxygène, haute en couleurs, en odeurs et en conversations gourmandes.
Merci Haïtam pour ce beau voyage.

Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
C'est moi qui vous remercie de votre lecture.
Passez un bon dimanche!

Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
Je veux rêver comme ça! Mes voix.
Je suis aussi à lire avec Gypsie, un peu perchée aussi, si le cœur vous en dit.

Image de AKM Amoussou
AKM Amoussou · il y a
Mes voix.
*****

Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Un grand merci AKM Amoussou.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une nouvelle à clés tout à fait délicieuse placée sous le signe de la musique et des musiciens. En lisant que le nom d’Atarax a été donné chez vous à un médicament, je me suis dit qu’il provenait probablement de « l’ataraxie », tranquillité de l’âme, absence de trouble et de douleur (un état mental qui hélas en ce moment est difficile à obtenir)
Vous avez trouvé des noms pour vos personnages, tout aussi géniaux que dans les B.D. d’Astérix et je me suis régalée avec cette histoire, voici toutes mes voix Haïtam.

Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Je suis vraiment ravi que cela vous ait plu Fred. Ataraxie, oui, il y a des chances et je voulais un petit truc délirant.
Un grand merci.
Passez un bon dimanche!

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une bonne journée à vous aussi Haïtam !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Un beau clin d'oeil à notre BD nationale. Manque plus que les dessins.
Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Les dessins, oui, mais là, c'est pas mon truc.
Merci beaucoup Atoutva.

Image de Clo Delile
Clo Delile · il y a
Magnifique !
Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Un grand merci Claudie!
Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
C'est très intéressant et fort captivant!
Mérite tous mes points.
Bonne continuation Haïtam!

Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Merci beaucoup Si Mohamed.
Un bon week-end à vous!