Hey Jim ! Je l’ai trouvé !

il y a
1 min
68
lectures
8

L'écriture est une liberté conditionnelle  [+]

"Hey Jim ! Je l’ai trouvé ! Il est en ville !"

Je déteste la ville et ne serai pas étonné de le retrouver dans ce marécage crasseux. Je me dirige vers la ville, il est quatorze heures, les immeubles habillés de feuilles d’or digèrent et les vieilles bicoques ont les tripes à l’air. La foule nage dans le bitume corrosif, les peaux s’arrachent, les poumons s’encrassent. Je ne le trouve pas. Il se complaît dans l’immensité de la masse, il aime se noyer dans l’inertie des amas.

"Hey Jim ! Je l’ai trouvé ! Il est au parc !"

Je déteste le parc et ne serai pas étonné de le retrouver dans cette exposition macabre. Je me dirige vers le parc, il est dix-sept heures, les feuilles des arbres pleurent et les troncs saignent. La foule s’étale sur les pelouses aux brins d’herbe acérés, les peaux se déchirent, les poumons s’empoisonnent. Je ne le trouve pas. Il se complaît dans l’abstraction du ravage, il aime se sentir au plus proche du carnage.

"Hey Jim ! Je l’ai trouvé ! Il est dans le désert !"

J’adore le désert et serai étonné de le retrouver à la frontière du monde des vivants. Je me dirige vers le désert, il est vingt heures, l’air est frais et les dunes éjaculent du sable fin. La foule s’ensevelit sous terre, les peaux brûlent, les poumons s’asphyxient. Je ne le trouve pas. Il se complaît dans la lâcheté, il aime se dissimuler au cœur des égarés.

"Hey Jim ! Je l’ai trouvé ! Il est à la rivière !"

J’adore la rivière et serai étonné de le retrouver aux origines du monde des vivants. Je me dirige vers la rivière, il est vingt-trois heures, la terre jubile et les ondulations de l’eau parcourent l’infini. La foule coule dans l’abîme, les peaux s’effritent, les poumons s’engorgent. Je l’ai trouvé. Il se complaît dans le reflet des eaux agitées, il aime contempler son être fallacieux.

 

"Hey Jim ! Je l’ai enfin trouvé ! Empoigne donc ce flingue et appuie sur la détente."

8

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Perle De Rosée
Perle De Rosée · il y a
Formidable
Un bon texte
Perle adore sa lecture.

Image de Jim K
Jim K · il y a
Merci beaucoup Perle :)
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
" Hey Jim ! T'es un K :-)) "

Lol, à bientôt sur nos lignes...

Image de Jim K
Jim K · il y a
On me le dit souvent :D
Image de Dominique Fabre
Dominique Fabre · il y a
Percutant ! Bravo
Image de Jim K
Jim K · il y a
Merci beaucoup :)
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Un face à face en eaux troubles...excellent!
Bon, ben j'ai fait le tour de votre page avec délectation. Vivement votre prochain texte!

Image de Jim K
Jim K · il y a
Merci infiniment Abi, j'espère que le prochain texte vous plaira tout autant :)
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Merde... j'adore... tu fais du 3/3 dans ce que j'ai lu et c'est pas trop mon genre... je viendrai lire le reste mais d'abord je vais l'ignorer le temps de me dire que si ça se trouve je suis bien tombée et que le reste est pourri.
Image de Jim K
Jim K · il y a
Merci Volsi ça me touche beaucoup :)
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
J'aime beaucoup la forme, poème en prose rythmé et sonore, avec ces répétitions et ce refrain mystérieux. On ne comprend pas s'il s'agit de se trouver soi-même, ou un autre, mais cela ajoute au mystère.
Image de Jim K
Jim K · il y a
Merci beaucoup Tess pour votre lecture et votre commentaire. J'aime bien parfois laisser à l'interprétation des lecteurs :) PS : je regrette que votre texte ne soit pas finaliste du concours Prose en Rose, j'avais beaucoup aimé !
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Merci pour votre soutien. Ça fait plaisir.
Image de Nicolas Grondin
Nicolas Grondin · il y a
Mystérieux et efficace !

Vous aimerez aussi !