Heureuse (Enfants Perdus)

il y a
1 min
26
lectures
11

J'aime écrire des histoires courtes. En ligne : L'ensemble "Enfants Perdus" que je suis en train d'écrire. N'hésitez pas à laisser des commentaires (critiques positives, comme négatives !).  [+]

Elle a tout ce qu’il faut, elle a l’essentiel. Sa famille est autour d’elle, plus rien ne fait défaut.
Elle est assise sur le tapis aux couleurs et formes envoûtantes : les arabesques, aussi souples qu’une danseuse de ballet, les couleurs pleines d’autant de promesses assurées par un printemps nouveau, et la douceur de la soie qu’elle caresse tendrement. La chrysalide familiale la couve dans la langueur de ce temps suspendu.
Une odeur familière empli ses narines. Elle sait. Elle sait avant même d’apercevoir l’origine de cette flaveur délicieuse : ses jeunes voisines reviennent avec la pita. Ce soir, c’est repas de fête !
Peu importe ce qu’elle fête ; elle célèbre la vie dans toute sa splendeur. La vie qui lui a donné un toit et a su le préserver, celle qui lui a donné la vie et a su la conserver aussi belle que lorsqu’elle est née.
Elle est née ici, dans cette pièce même, fermement enracinée à ce tapis, blottie près du canapé.
Il a tant vécu le canapé, il a vu passer tellement de joies... Il trône ici, témoin du ciel nocturne. Quelques traces de suie ont noircit l’angle exposé à l’ouest.
Elle détourne son regard, le soleil se lèvera à l’est bientôt. Bientôt, oui ! Elle a cette volonté de croire que c’est pour bientôt.

La porte s’ouvre, la pita est là. Une brise légère s’insère doucement dans la maison et soulève une fibre du vieux tapis. Le frêle bout de tissu s’envole vers l’ouest, avant de disparaître, empruntant la fissure apparue sur un mur porteur. La fente remonte jusqu’au vide laissé par l’entrée d’un mortier.

Il est temps de manger. Ventre et esprit repus, je suis heureuse.
11

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Profiter de chaque instant et avancer jusqu'à vaincre ses peurs... Très belle image ce "trou, fente, lézarde"... qui peut s'interpreter. Bravo !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Des gens très courageux. Terrible chute, je ne m’y attendais pas !
Image de Silvie DAULY
Silvie DAULY · il y a
Encore une fois, vous allez à l'essentiel. J'aime cet îlot de bonheur au milieu de la terrifiante réalité.
Image de Osi
Osi · il y a
Merci pour vos commentaires. Et merci encore de m'avoir lue.
Ça fait toujours plaisir de voir quelqu'un passer sur sa page.
Peut-être vais-je à l'essentiel, mais plus le temps passe, et plus je me rends compte que j'ai fait vraiment court... Mince alors.

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une brèche. L'espoir ?...
Image de Osi
Osi · il y a
Cette fois-ci, je voyais les choses de façon un peu plus noire.
Mais j'aime bien cette idée que cette brèche puisse être un signe d'espoir. Je vais vous laisser cette liberté qu'il faut savoir accorder au lecteur.

Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
une douce tranche de vie malgré une chute qui en dit long sur la trame dramatique des évènements ou somme toute la vie continue aussi avec des douceurs.
Image de JD Valentine
JD Valentine · il y a
Le tapis, le canapé, une fibre du tapis, la fissure...superbe...
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est un beau texte ... élégant et plein d'émotions ... alors oui, j'aime ..

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Double jeu

Emsie

Le Parisien du 6 septembre
Le piano orphelin
La pianiste Camille Marveil a trouvé la mort hier, jeudi 5 septembre, à 34 ans, dans un crash aérien. Pour des raisons encore inconnues... [+]