Hélène et Monsieur Pavarotti

il y a
1 min
226
lectures
45

Pour les lecteurs qui d’aventure passeraient par ici... Ce sera un plaisir. Je fais pour le mieux pour vous rendre visite sur votre page à mon tour. Curiosité , politesse. faire  [+]

Image de Prose en rose
Elle vivait presque seule. Elle avait pour unique compagnon : Monsieur Pavarotti.
Suite à son hospitalisation et plusieurs séances de chimiothérapie, elle a pu rentrer chez elle.
Je l’attendais. Nous avions choisi ensemble sa perruque : Cheveux mi-longs, couleur auburn.
Ça faisait ressortir son teint mat et ses yeux profondément noirs et pétillants.
Au moment de l’a coiffer, Hélène a fondu en larmes et la perruque a fait un vol plané.
Pour finir sa chute sur le flanc de Monsieur Pavarotti, un gros pépère qui flânait sur le canapé...
La réponse fut immédiate : Miiiaaaooouu ??
On a rigolé puis j’ai adapté ses nouveaux cheveux sur la tête de mon amie.

Nous étions en octobre. Malgré le peu de force qu’avait Hélène, nous sommes allées faire un tour à la braderie.
Dans le but unique de manger des barbes à papa.
On s’est installées sur un banc pour déguster ce mets, comme des enfants.
Il faisait encore bon à cette saison et le soleil brillait.
Le plein d’oxygène faisait tourner la tête de mon amie. Elle admirait le ciel et ses quelques nuages rosés qui faisaient des dessins... tout la haut.
Puis, nous sommes rentrées à la va vite, sans oublier de nous fournir de plusieurs paquets de chamallow.
Avec ses nausées, Hélène n’avait envie que de sucré.
Nous nous sommes vautrées sur le canapé, en mettant à fond un CD de Pavarotti.
Et son chat, de miauler bruyamment avec le ténor...( D’où son surnom )
Qu’il était bon de profiter ainsi de l’instant présent. Nos bouches pleines de confiseries à la guimauve...

Ensuite, il y a eu les séances de radiothérapie. Pendant les absences d’Hélène, je m’occupais de son chat, de son intérieur aussi. Je lui préparais à manger. Pour les repas, ce n’était pas très compliqué...
Au menu: Plâtrée de fromage blanc avec de la confiture de fraises.
Les soins étaient douloureux. Hélène avait l’impression que le feu était en elle.
Ça la brûlait.
Nous avons continué nos rituels ainsi, pendant plusieurs mois. Entre les pleurs et les rigolades. L’espoir et les déceptions.
Les disputes et les réconciliations. Tout avait son importance...: Monsieur Pavarotti et ses miaulements de ténor, les chamallow, les barbes à papa, la confiture de fraises...

Quand elle m’a annoncée qu’elle était en rémission ( c’était aussi un mois d’octobre ) La joie était extême.
Alors, avant de partir pour l’océan avec Monsieur Pavarotti, nous avons improvisé une danse sur sa terrasse. Un genre de danse bien à nous, que nous avons surnommée : La danse d’octobre rose.

Depuis ces douloureux événements.
Je veille toujours sur Hélène. Et lors de mes absences, je sais que je peux compter sur l’affection de Monsieur Pavarotti et ses Miiiiaaaaoooouuu intempestifs....
45

Un petit mot pour l'auteur ? 99 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hypatia de Salem
Hypatia de Salem · il y a
Un texte émouvant et très touchant. Merci pour ce moment 🙂
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je ne l'avais pas encore découvert, celui-ci : j'aime beaucoup !
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci Joëlle. Je lis peut en ce moment. Laisse moi quand même le lien d’un de tes textes, que tu aimerais que je lise. Merci. Belle soirée. Bisous bisous
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Si tu n'as pas peur de te laisser "séduire" par une vilaine coquine je ne peux que te diriger vers https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sombre-aubrine
C'est le début d'une série qui est née grâce au "Prince oublié" shortien (l'inspiration emprunte des voies inattendues) et peut se lire indépendamment des "chapitres" suivants 😉😊
Sinon, va sur ma page et choisis... 😉
Bonne soirée
Bises

Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Lu, et apprécié, après un passage sur le forum (ça sert, le forum !). Une belle histoire qui pourrait parfaitement faire partie du prix "prose en rose" !
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci. Je suis très flattée. C’est le texte que j’ai présenté, l’an passé pour octobre rose. Je n’ai aucune envie de participer à nouveau, cette année. Short laisse passer des textes complètement nuls, hors sujet etc... une aberration pour un sujet aussi grave. Bonne nuit !
Image de Joan E.
Joan E. · il y a
C'est une belle nouvelle, Fabienne, racontée avec pudeur. J'ai traversé les mêmes moments avec une personne proche, donc ce ttc ne peut que me toucher.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Et tu ne peux que trop comprendre...
Merci beaucoup pour ton passage ici. Ça me fait vraiment très plaisir. Bises. À plus,

Image de CATHERINE NUGNES
CATHERINE NUGNES · il y a
Rien que de le prononcer : Cancer… je ne pouvais pas. De toutes mes forces je refusais de le nommer. Lorsque mon 'petit loup' ( mon mari ) n'en pouvait plus , lorsqu'il est devenu de plus en plus dépendant et que plus rien ne pouvait être fait je cherchais comment retarder l'échéance. Mon mari n'a jamais su ce qui allait le tuer, les médecins n'ont jamais fait allusion devant lui de sa maladie car je savais qu'il ne la combattrait pas. Alors je lui inventais une maladie des intestins , puis une infection alimentaire qui expliquait ses diarrhées à répétition et lorsqu'il est devenu à moitié aveugle et ne pouvait plus marcher, grâce à son fauteuil roulant, je l'emmenais au bord de la mer , sur la plage des galets, en fin d'après midi.
Là le bruit des vagues, l'odeur de l'iode, le calmait. Je ne lui ai pas donné la santé, juste de partir dignement, chez lui, entouré de nos chats . La maladie avait pris ses quartiers d'été comme hiver à demeure sans aucun espoir qu'elle nous rende un jour les clefs, aussi j'ai essayé de l'apprivoiser . Mais je voyais bien sa vie se retirer . J'ai fait ce que j'ai pu, je ne lui ai pas fait de cadeau " au crabe " et il a gagné la partie. C'est la vie . Vous m'avez demandé Fabienne mon ressenti, voilà. Mais encore aujourd'hui, après 15 ans, je ne prononce pas son nom à cette maladie. Vous avez été d'un très grand secours, vous lui avez embelli ses derniers mois de vie. PS: Lorsque je voulais pleurer je me passais le disque de Pavarotti ' catari ' .

Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Passage sur cette page par les hasards du forum... Je lis votre témoignage poignant... Moi non plus j'ai beaucoup de mal à prononcer le mot, bien que je n'aie pourtant pas été victime de cette maladie, ni aucun de mes proches. Dans le récit que j'ai écrit pour le prix prose en rose, l'héroïne de l'histoire n'arrive pas non plus à le prononcer...
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
🌹🌹🌹
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci beaucoup pour votre long témoignage et votre ressenti, Catherine. La douleur, à fleur de peau, est insupportable. Et, l’on essaye de se reconstruire, au mieux, petit à petit. Mais, restent ancrées en nous, ces profondes cicatrices. Pavarotti essaye de nous soulager... belle soirée. Au plaisir, Catherine.
Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Quel bonheur d'avoir une amie ou une sœur pareille dans ces moments difficiles. Très jolie œuvre.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci mon chéri. Belle soirée !!!
Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Je suggère "ma chérie", pas "mon chéri" ;-), mais c'est ma faute, j'ai pas mis de photo.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Lol. J’appelle tout le monde comme ça. Quand j’aime bien. Sans différence de sexe. Mille excuses... belle soirée !
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Lol...:-) j’appelle tout le monde comme ça. Quand j’aime bien. Sans différence de sexe.. mille excuses 😊
Image de JLK
JLK · il y a
A quoi bon redire ce qui a été bien dit. J'approuve, tout simplement.
Il y a un disque de Pavarotti que j'écoute depuis 35 ans (déjà!). "Mamma".
Arrangements d'Henri Mancini. Des chansons populaires italiennes,
comme celle-ci...
https://m.youtube.com/watch?v=4_YjQ8wjMgI

Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Ah oui ! J’adore ! Merci beaucoup JLK! ! Au plaisir, belle soirée. Bises.
Image de Norsk
Norsk · il y a
Difficile exercice de faire un texte doux sans exagérer sur le sucre. Très agréable à lire.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci beaucoup. Il s’agit ici de mon vécu : un méli-mélo d’histoires vraies . Bon dimanche ! Au plaisir !
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Réconfortant !
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci encore...:-)
Au plaisir,

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un moment de vie poignant et qui a la vertu de ne jamais tomber dans la mièvrerie. Bravo fabienne. J'ai adoré, tout simplement.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
🌹🌹🌹...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Plein de cœurs pour toi, ma fabienne