1
min

Guillotinez-les

Image de Mathéo Feray

Mathéo Feray

38 lectures

6

Guillotinez-les tous ! J’en veux plus un seul dans mes pattes ! Qu’ils débarrassent le plancher, les foutus emmerdeurs ! Optimistes et niais ! Couic ! La gueule dans le seau ! Que ça gicle ! Restez là. J’ai pas fini... les présidents, les banquiers, les publicitaires, les présentateurs de télé-poubelle, les attardés de la compréhension, les examinateurs de bac foutrement cons... Clac ! Chez le coiffeur ! Collabos de la mélasse intellectuelle ambiante ! J’en veux plus ! J’ai rien demandé ! Bon débarras ! Que le sang coule ! Je suis sorti du cul de ma vioque bien malgré moi... alors c’est la moindre des choses de pas m’emmerder. C’est la moindre des choses de laisser la mort causer... heureusement qu’elle existe, celle-là... Imaginer vivre éternellement ? Avec tous ces bacilles ? Faut pas déconner non plus... Purgeons, guillotinons ! Comme dans mes rêves d’enfant ! Mille guillotines alignées dans une plaine apocalyptique décapitant, de concert, mille millions de pauvres types archi résignés... Y a que ça de vrai ! C’est dire si j’étais déjà atteint... un taré haineux de huit ans et demi... contre la cour de récré... contre la terre entière... contre toutes leurs conneries... j’étais certainement pas surdoué. Plutôt débile. Seulement, les gravures, ça donne des idées. Les livres enfantins recèlent de trouvailles élégamment perverses. C’est ainsi. Vous ne pouvez rien faire. L’homme est mauvais de nature. La bienveillance, chez lui, est une épouvantable contrainte au service de ses intérêts... c’est bien ce que je pense... mieux vaut un cercueil qu’un berceau. Pas le même bois. Pas le même réceptacle. Expirer gueule ouverte. Voilà la vérité... Le reste, on s’en fout. Les cris, les pleurs, les plaintes... le ramassis des vivants... Tâtonnant, bêlant contre une grande porte close. Et Saint-Pierre, planqué derrière, ricanant, répétant sournoisement... ‘’ Vous n’en saurez rien ‘’... Hurlez toujours ‘’... ‘’ Attendez la surprise ‘’... ‘’ Trouvez la clé ‘’... Et la cohorte insistant, hurlant sa bonté, déversant le flot de ses tristes mensonges... Le barbu, sur son trône céleste, doit bien se fendre la gueule. Il doit réaliser, un peu aigrement. Qu’on ne peut rien sauver là-dedans. Ni moi, ni vous, ni eux. Que c’est peine perdue.
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
Tuez les tous ! Dieu reconnaîtra les siens !
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
ça va en crescendo .. c'est noir et sombre mais j'aime ... même si votre pessimisme est décapant et si la force de la vie est quand même réelle et que j'y crois ! Vous avez un style vraiment à vous et vous le posez avec une insolence qui bouscule vraiment ... et qui me plaît !
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Merci à vous. Effectivement, ce pessimisme... toujours ce pessimisme ... !
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
merci de me répondre .... et puis ça se soigne un peu le pessimisme Mathéo ... y'a des jours où on peut voir un peu de bleu !
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Ou de rose !
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
ben .. j'osais pas .. mais ouiii !
·
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Quel texte ! Bon ça donne pas le moral mais c'est malheureusement ainsi. Au delà du sujet.je salue la qualité de votre écriture. Je me suis cru comme devant un tableau. Le cri de Munch pourrait l'illustrer...
J'ai lu plusieurs de vos textes. J'aime bien comme vous écrivez, je ne commente pas toujours mais faut-il tout commenter...
Bon dimanche Mathéo

·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Je suis absolument desolé. Je crois être passé complètement à côté de votre commentaire... J'espère que vous ne m'en voulez pas. Dans tous les cas, je retiens votre gentillesse et vous souhaite, pour me faire pardonner, un très bon... mercredi !
·
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
C’est pas grave du tout Mathéo vous êtes tout pardonné et merci pour votre souhait.
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Un peu rouge ou plutôt, noir mais un peu vrai !...
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Rassurez-vous, je ne crois nullement aux massacres de masse ! La meilleure solution sera toujours de se zigouiller soi-même...
·
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
C’est ainsi. Vous ne pouvez rien faire.
·