3
min

Germaine PIVOINE pour vous servir (15ème épisode)

Image de Ted

Ted

44 lectures

5

L’Irlande n’est plus.

Au début, les chargements de granite avaient lieu tous les six mois (le temps nécessaire au vaisseau de Germaine pour faire le voyage Minotauria Terre Minautoria). Après le quatrième voyage, une nouvelle équipe composée de trois vaisseaux flambants neufs est apparue. Le rythme des extractions est passé de six à trois mois. Depuis deux ans, les missions d’extraction arrivent chaque semaine. Le général Smith a pu dénombrer soixante-dix-huit vaisseaux différents. Vingt-six équipes emmènent un bout d’Irlande tous les huit jours. L’extraction de granite a engendré ces vaisseaux tout comme le mal engendre le mal.

Mis à la retraite d’office pour faute grave à l’âge de cinquante-huit ans, le Général coule des jours paisibles en Normandie depuis trois mois. Assis sur son rockingchair, il observe les vaches depuis sa véranda. Elles ont cet air inoffensif qu’ont les vaches qui paissent. Elles broutent l’œil mouillé tout en le regardant (comme pour lui dire qu’elles le voient). Il mâchouille sa pipe l’œil sec (comme pour leur dire qu’il les tient à l’œil).

L’accord passé avec Germaine lui a valu sa mise au repos. D’après le G199 : sacrifier l’Irlande pour sauver la Terre n’était pas un bon accord. Le général l’ayant signé : il a été respecté (l’accord... pas le Général). Son bureau ovale lui manque horriblement, mais il sait qu’il le retrouvera un jour. Son rôle n’est pas terminé. Ce troupeau est l’appât idéal. Certains pêchent à l’asticot... lui il pêche à la vache normande ! Il sait que Germaine PIVOINE ne se contentera pas des vaches malades. Quand la source sera tarie, elle exigera des vaches saines. Lui... il sera là... il l’attend... tout en mastiquant le bout de sa pipe éteinte... l’œil sec.

Germaine :
— Passez-moi le laboratoire Serbiez mademoiselle.
— Ne quittez pas ! J’vous l’passe !
— Allo madame PIVOINE ? Ici la professeure Claire NOIRAUDE... que puis-je pour vous ?
— Bonjour professeure. Je viens aux nouvelles. Votre laboratoire réceptionne des milliers de vaches primitives depuis plusieurs années... vous en êtes où de vos recherches ? Avez-vous trouvé ce putain de vaccin ?
— Sacrée Germaine ! Tu ne m’appelles pas pour prendre de nos nouvelles ! Même pas un mot pour ta fille adoptive bordel ! Ton cœur de pierre te perdra ! « OUI » on a trouvé ce putain de vaccin ! L’info passe en boucle depuis deux semaines sur toutes les chaines ! T’as pas la télé ?
— Je t’appelle depuis l’orbite terrestre ma chérie ! La dernière moitié du voyage se fait sans télé. C’est chiant mais c’est le métier qui veut ça ! Merci pour l’info ! J’arrête les chargements de vaches incultes et je blinde nos cales de granite ! Le général SMITH est un con fini ! J’ai emporté un cadre représentant des marguerites bleues en trois dimensions (ce cadeau va l’endormir). Au fait : comment vas-tu ?
— Pas très bien. J’ai appelé le docteur hier.
— Pas très bien ? Comme d’habitude ! Tu lui as dit quoi ?
— Je te raconte ?
— Ben oui...
— J’ai dit « Allo ? C’est Claire NOIRAUDE ! Passez-moi le docteur ! ». La secrétaire me l’a passé et il m’a dit d’entrée « quoi encore ? ». Je lui ai raconté mon ras le bol de ne plus te voir qu’un week-end tous les six mois. Tu me manques ma chérie !
— Il t’a prescrit quoi ?
— Des calmants comme à chaque fois ! Ta fille adoptive en prend également ! Sérieusement : vu le nombre de vaisseaux construits ces dernières années... tu pourrais faire une pause et diriger la destruction de la Terre à distance non ? Ta fille te réclame !
— Ce voyage est le dernier mon cœur ! Mon contact sur Terre ne jure que par moi et l’extraction du granite passe par lui. Je dois former une remplaçante à même de négocier à ma place. Dans trois mois nous fêterons mon retour définitif !
— Jure-le-moi !
— Je te le jure Claire !

Les trois vaisseaux graniteux s’enfoncent brutalement dans le dernier pré d’Irlande. Germaine PIVOINE tente un appel :
— Allo la Terre ? Ici la Capitaine PIVOINE ! Passez-moi le Général SMITH !
— Ici le maréchal PETRIN. Je suis votre nouvel interlocuteur. Le Général SMITH est mort et le G199 m’a chargé de renégocier l’accord passé entre cet idiot fini et vous.
— Cet accord interplanétaire a été signé Maréchal PETRIN ! Nous évacuons vos vaches malades et nous emportons ce granite qui ne vous sert à rien ! La Terre ne subsiste qu’à travers cet accord ! Je veux parler au Général SMITH !
— Il est mort. Peut-on se parler sans verser dans l’animosité ?
— Le Général SMITH me manquera Maréchal ! Sa vision de la vie était admirable. Sa mort est une plaie béante... êtes-vous en capacité de la refermer sans faiblir ?
— Je peux reconnaitre un héros quand j’en vois et cet homme en était un. Je reprends à mon compte les négociations engagées. Où en étiez-vous ?
— On négociait les tonnes de granite à emporter et la quantité de vaches à civiliser.
— Je me fiche des vaches ! Parlons du granite ! Comptez-vous faire disparaitre un autre Pays ? L’Irlande ne nous manquera pas... mais l’Angleterre... comment vous dire ? Une Terre sans Angleterre... ce serait comme un gitan sans guitare ! Vous savez ce qu’est un gitan ?
— J’ai étudié votre civilisation Maréchal. Je sais ce qu’est un gitan et je sais également qu’il n’y en a pas en Angleterre. Votre argument ne tient pas ! Vous faites un piètre négociateur !
—...
— Allo ?
—...
— Maréchal ?
— Ma mère habite en Angleterre Capitaine.
— Dites-lui d’acheter une bicoque en Normandie ! Là-bas elle sera à l’abri.
— Merci pour ce filon Capitaine... promettez-moi de vous arrêter à l’Angleterre... j’ai encore quelques années à faire avant d’avoir mes trimestres... et en ce moment ça balance pas mal à Paris !
— A Paris ?
— Oui à Paris... c’est là qu’est implanté le G199. Je ne devrais pas vous le dire, mais SMITH n’est pas mort ! Il a été mis à la retraite d’office après votre négociation. Pitié Capitaine ! Contentez-vous de l’Angleterre !
— Je vais y réfléchir Maréchal PETRIN... je vais y réfléchir...

La suite dans les 5 derniers épisodes.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
La Noirauuuuuude !!!!!!!!! On n'attendait qu'elle ! Génial !
·
Image de Ted
Ted · il y a
J'allais pas l'oublier celle là ;)
La noirauuuude.
J'ai pondu le 17ème hier soir... histoire de prendre de l'avance sur toi le chat O))

·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Désopilant bric-à-brac !
·
Image de Ted
Ted · il y a
J'aime ce mot "désopilant" ;)
merci Jarrié

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Je me demande bien ce que mijote Smith ;-)
·
Image de Ted
Ted · il y a
Un bœuf en daube peut-être ?
Lol ;)

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Les projets se précisent mais le piège est tendu !
·
Image de Ted
Ted · il y a
Les 5 épisodes à venir seront mortels !
Qui des vaches bipèdes ou des hommes subsistera ?
On se le demande...

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Albert a entendu cette phrase durant son sommeil : « Ta maladie s’appelle vieillesse et le fait que tes semblables en meurent encore me désespère. » Les histoires ...

Du même thème