Génèse

il y a
1 min
1
lecture
0
En ce matin du 6eme jour, Dieu a beaucoup œuvré ; L’univers est presque terminé, nuages et firmament compris.
Dieu a toute la journée pour achever sa création... lui reste son chef d’œuvre :
Créer l’homme, à son image.
Un peu de glaise, un souffle divin, et hop ! l’homme apparaît, beau, dans sa nudité, presque parfait.
Dieu se gratte la barbe, qu’il a longue et fleurie; Il n’est que 8 heures du matin, il lui reste beaucoup de temps pour créer son super chef d’œuvre :
La femme !
Un peu de glaise, un souffle divin, et hop ! Elle apparaît nimbée de pureté dans sa nudité.
Elle se regarde, se découvre avec étonnement, se tourne vers Dieu et lui demande, timidement :
« Je n’ai pas d’outil, je ne peux rien faire !!! » (L’Homme non plus, mais il ne s’en était pas aperçu)
Des outils ? Pour quoi faire ?
Un outil pour toucher, caresser, sentir le chaud et le froid, le rugueux et le lisse, lire le braille du bout des doigts;
Un outil pour prendre, une pince, quoi !
Un outil pour donner...pour dire la Paix, pour dire, quoi !dire l’amour, faire offrande, dire stop, dire : encore ! Dire non, c’est pas moi, c’est lui ! Pour tout dire !!!
Un outil pour fixer ma pensée, sur la pierre des cavernes, sur les tablettes babyloniennes, les cahiers d’écoliers et le marbre des colonnes.
Un outil précis, pour les travaux fins, la dentelle, les tresses de mes cheveux ou la micro chirurgie qui arrivera un jour.
Un outil fort, pour me défendre, ou attaquer, qui peut serrer fort et même donner la mort, mais aussi pour tenir tendrement mon enfant.
Un outil pour jouer de la musique, frapper le rythme et danser comme des papillons légers.
Pour soigner, consoler, pour pétrir le pain et ramasser les graines.
Un outil pour me cacher, car j’aurai bientôt honte de ma nudité.
L’homme la regardait, bouche bée, pensant « elle est vraiment parfaite ! »
Dieu, ébahi, se dit qu’il avait atteint le sommet de sa création mais que ça resterait une sacrée emmerdeuse !
Il cogita toute la journée du 6eme jour : Au crépuscule, il avait trouvé : La main !
Bon sang, mais c’est bien sûr ! La main !
Un peu de glaise, un souffle divin.....
Dieu vit que cela était bon, et il s’endormit du sommeil du juste, le devoir accompli,
jusqu’au 7eme jour.
Sol
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,