Gardons le sourire

il y a
1 min
20
lectures
1

D'abord lectrice, j'ai commencé à écrire les textes que j'aurais eu envie de lire. Aujourd'hui, j'ai envie d'en partager certains avec ceux qui le voudront bien. Merci d'être passé  [+]

C'est sa dernière année. Trente ans qu'il est concierge de cet immeuble bétonné.
Trente ans qu'il prend soin des escaliers de l'entrée, qu'il repeint la descente de la cave ou qu'il s'interpose entre les voisins en cas de dégâts des eaux.
Il paraît que, dans une autre vie, il a écrit un livre ou sorti un single...

Le président du syndic a changé. C'est un homme alcoolique et imbu de pouvoirs. Quand ils ont voulu voter la prime de départ à la retraite du concierge, il s'y est naturellement opposé. De la manière qu'il s'était opposé à la remise en route anticipée du chauffage en octobre alors qu'il gelait déjà...
Sans doute par jalousie. Pourquoi récompenser une personne logée aux frais de la princesse depuis toutes ces années? Une charge pour la copropriété.

On ne croise plus le concierge depuis. Il fait ce qu'il a toujours fait mais en dehors des horaires où il peut croiser du monde. Il ne discute plus avec personne. Il se contente de faire le job, en comptant les jours.

Aujourd'hui, il fait chaud. Il est sorti s'occuper de la terrasse intérieure de la copropriété. Avec le tuyau d'arrosage, il s'acharne sur un petit carré de la cour. Peut-être a-t-il décidé de se venger en faisant supporter à la copropriété une facture d'eau indécente, une "charge" supplémentaire...

En réalité, on peut voir au premier étage, une inscription apparaître sec sur mouillé :"gardons le sourire".
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Original et bien campé. On croit aux personnages. Compliments !