Gardien du ciel

il y a
2 min
2 350
lectures
112 voix
Finaliste
Jury

Belge, j’habite les Vosges depuis septembre 2011 où je me consacre à l’écriture, à la lecture, aux mots en général, grâce aussi à des ateliers d’écriture et des corrections  [+]

Image de Printemps 2021
Bonsoir. Je suis Paul, votre guide. Pendant cette balade nocturne, je vous décrirai le ciel sans oublier de m'acquitter d'une mission particulière, car c'est bien à moi qu'est arrivée l'histoire que je vais vous conter.

Adolescent, je n'aimais pas aller dormir de bonne heure. Les soirs d'été, j'allumais ma lampe de chevet et entrouvrais la fenêtre. La lumière attirait papillons et autres insectes. Hypnotisés, ils dansaient dans le halo de ma lampe de mercure ; brûlés à son contact, ils dégageaient une odeur de pain grillé. J'aimais ça.

Un soir, je plaçai la lampe sur le rebord de la fenêtre. Un scorpion s'approcha. Je fixai sa tête géométrique, ses yeux globuleux et ses mandibules acérées. Mes yeux s'attardaient sur ses pinces quand il me dit :

— Faire souffrir, détruire... La mort est ton plaisir ?
-...

Il accompagnait chaque syllabe d'un mouvement de queue ; un balancier terminé par un dard.
Je restai sans mots, comme hypnotisé à mon tour.
Il insista :

— Tu donnes la mort. Aimerais-tu subir le même sort ?
-...

Il incurva davantage sa queue et l'avança au-dessus de sa tête. Son dard m'administra du venin en plein cœur. Je m'évanouis quand ses pinces me portèrent à sa bouche. Après un temps dont je n'ai pas conscience, c'est dans un lieu sombre et exigu que je repris mes esprits.

— Au secours !
-...

Je tapai sur les parois ; me démenai autant que possible. Je sentis que mon hôte se mettait en branle : l'animal cherchait une position confortable pour son ventre repu.

— Je veux sortir !
— Cesse de crier ; tu vas me filer mal de tête.

Il ajouta :

— Mais au moins, de là où tu es, tu respectes la nuit...
— Mais je veux sortir, murmurai-je.

L'animal inspira profondément ; j'appréciai cet apport d'air frais.

— Tu es particulièrement indigeste. Je serais content de te régurgiter. Gardien du ciel, je vais te poser une question. Tu n'as droit qu'à trois réponses. Si tu trouves, je nous libère. Si tu échoues, tu voyageras dans mon système digestif jusqu'à ta parfaite décomposition.

Il éructa : je sentis une vague de liquide corrosif glisser sous mes pieds.
Il reprit :

— La pollution lumineuse nuit aux écosystèmes. Que proposes-tu pour y remédier ?
— Euh... couper tous les câbles électriques en me faisant aider des rongeurs, m'empressai-je de répondre.
— Ah... ah ! Tu me fais bien rire, toi ! Essaies-tu de gagner du temps en me divertissant ?

Il fit un pas de côté en s'étirant le dos ; je lui pesais sur les côtes.

— Une autre proposition ?

J'osai :

— Déverser de grandes quantités de valériane à l'intérieur du château d'eau. Le réseau distribuera une tisane apaisante. Fatigués, les gens n'allumeront plus durant la nuit.
— Et tu vas faire cela tous les soirs ? Les réveiller le matin ? Sans compter que le château est gardé. Ce n'est pas faisable, ton truc !

Le scorpion éructa. Un nouveau filet acide me picota les pieds.

— Ta dernière proposition ?
-...
— Et en un mot s'il te plaît ! Dépêche-toi, car le jour va se lever.
— Édu... l'édu... Oui, l'ÉDUCATION !

Je m'emballai :

— Je vais apprendre aux gens à regarder la beauté du ciel. À aimer tous les équilibres de la nuit. Ce qu'ils aiment, ils veilleront à ne pas le détruire.

Mon cœur palpitait.

— Oui, c'est une bonne proposition. Moi aussi je commence à t'aimer...

Peu avant le lever du jour, je me retrouvai moite dans mon lit. L'animal m'avait régurgité avant de fuir par la fenêtre. Je me levai pour la fermer et distinguai, dans le ciel étoilé, la silhouette du scorpion.

En gardien du ciel, mon hôte, devenu la constellation du scorpion me rappelle tous les soirs la mission qui maintenant est la mienne.

Finaliste

112 voix

Un petit mot pour l'auteur ? 78 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de A. Sgann
A. Sgann · il y a
Oui l'éducation, il faut surtout éduquer les dirigeants !
Bonne chance !

Image de Marie Claude Lisée
Marie Claude Lisée · il y a
Une nouvelle engagée. Bravo!
Image de Frédéric Gérard
Frédéric Gérard · il y a
C'est avec de jolies histoires que l'on raconte aux enfants qu'il est possible de commencer L'ÉDUCATION de la future génération. Bravo mon soutien
Image de Marc D'ARMONT
Marc D'ARMONT · il y a
Un joli compte qui véhicule une thématique essentielle. Bravo. Mon soutien.
Image de Laurence Vanhaeren
Laurence Vanhaeren · il y a
Merci. Oui, la pollution lumineuse est un sujet qui nécessite d'être mis ... en lumière ;-) !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Tout mon soutien à votre conte bienveillant et poétique ! Le ton optimiste est très agréable. Merci. Je renouvelle mes voix.
Image de Laurence Vanhaeren
Laurence Vanhaeren · il y a
Merci pour votre soutien ... si fidèle. Bien cordialement, Lau
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Une écriture très poétique !
Un voyage dans le passé ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-matin-doctobre

Image de Coralie Laheurte
Coralie Laheurte · il y a
Un scorpion qui pique et qui fait réfléchir à la nature... humaine.
Et une vocation qui naît au petit matin. Ah ! Si tout le monde pouvait avoir son petit scorpion personnel, le monde serait sûrement moins piquant !
Merci pour ce bon moment de conte et de réflexion !

Image de Laurence Vanhaeren
Laurence Vanhaeren · il y a
Merci beaucoup pour ce beau retour. Cordialement, Lau
Image de Magalie F.
Magalie F. · il y a
On n'a pas l'habitude d'être remis en cause ainsi, nous autres humains. Le scorpion a bien fait de rétablir l'équilibre !
Image de Laurence Vanhaeren
Laurence Vanhaeren · il y a
Et sur le thème de l'équilibre à rétablir, les sujets d'écriture ne manquent pas ;-) ! Merci de votre retour. Cordialement. Lau
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Mission accomplie !
Image de Laurence Vanhaeren
Laurence Vanhaeren · il y a
Merci ;-) !
Image de Armelle FAKIRIAN
Armelle FAKIRIAN · il y a
Très beau conte philosophique qui traite avec humour et sagesse une problématique contemporaine. "On ne détruit pas ce qu'on aime", c'est en plein ça ! Merci et bonne finale
Image de Laurence Vanhaeren
Laurence Vanhaeren · il y a
Merci de votre retour. Bien à vous, Lau

Vous aimerez aussi !