1
min

Game over

Image de Sylvie Loy

Sylvie Loy

139 lectures

31

Un soir que je prenais le frais au café de mon quartier, je me suis mise à prêter une attention distraite aux conversations qui se tenaient autour de moi.
À une table proche de la mienne, des jeunes hommes parlaient d'une voix si forte qu'on ne pouvait que les entendre.
Ils étaient jovials.
Ils sifflaient cul-sec leur bière.
Ils rotaient.
Et satisfaits de leur exploit sonore, s'entre-congratulaient en se discernant des prix régressifs.
Ils se prenaient pour des héros en pause. Car, à les écouter, dans la journée, ils avaient fait un de ces putains de carnages !
À bord d'une Dodge Viper, ils avaient enfreint la loi et s'étaient pris pour des pirates de la route : ils avaient grillé tous les feux, brûlé tous les stops, écrasé quelques cabots et même renversé quelques petites vieilles.
Une fois garé dans leur cité, ils avaient craqué complet. Les joints avaient tourné et la pipe à eau aussi. Le cerveau embrumé, ils avaient mis au point un plan de ouf et, pour parfaire ce plan de ouf, avaient acheté un pétard aux caïds du coin.
Les casquettes dans le vent, à bord de leur Dodge Viper dont ils avaient dévissé les plaques d'immatriculation, ils se sentaient invincibles.
Alors ils ont flingué le premier passant qu'ils ont croisé. Tout en roulant ! Dans le dos ! Pam, pam ! Et un autre en pleine poire ! Pam pam ! Les autres piétons se chiaient dans leur froc, fallait les voir courir dans tous les sens !
À mourir de rire !
En une seule partie ! Sans game over, les gars !
Mon infusion avait noirci : absorbée par leur échange, j'oubliais pourquoi j'étais là. Figée sur ma chaise, j'étais terrassée. Paralysée d'effroi. De terreur d'une époque qui me dépassait.
C'est qu'ils se croyaient drôles en plus ! On peut donc tuer des hommes et des femmes sans que leur mort occasionne le moindre sursaut de conscience ? La moindre once de sens moral ? L'idée même de remords ?
On peut donc tuer des êtres virtuellement et s'en flatter naturellement ? Mais dans quel délire vivons-nous ? De quel égarement souffrons-nous ?
La nuit tombe sur le village. Le café va fermer. Ma tisane, froide et amère, m'écoeure...
Nous ne pouvons plus fermer les yeux devant la vérité ; vérité qu'on tient pourtant soigneusement écartée de son esprit et de son petit quotidien. Ce soir, elle est là, incarnée dans ces jeunes gens qui gesticulent, vocifèrent et s'apostrophent bruyamment tout en décomptant les crimes de leur journée de jeu en ligne.
Je n'aspire qu'à rentrer chez moi le plus vite possible et m'engager dans une guerre toute personnelle : je vais faire disparaître de mon foyer toute console et tablette de jeux de mon foyer. Humainement, cela me fera grandir. Mes enfants surtout...
31

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Devenir incapable de distinguer le virtuel de la réalité pend, hélas, au nez de tous ces fadas...
·
Image de Sasquatch
Sasquatch · il y a
très parlant pour le gamer que je suis, j'aime beaucoup l'écriture
·
Image de Duje
Duje · il y a
A quelque chose malheur est bon !
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Merci Duje !
·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Très agréable à lire. La réalité virtuelle dans son excès... Il est vrai que notre grand cousin américain nous en donne un bel exemple...
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est vrai. Mais à nous, en tant qu'individu, de prendre nos responsabilités surtout vis à vis des enfants.
Merci proton !

·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Tout à fait d'accord..! bonne journée à vous
·
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
BRAVO
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Merci !
·
Image de Brennou
Brennou · il y a
Bien vrai mais il faut ajouter TV et certains sites internet. Puis pour ces âmes en déroute, chercher et trouver quelque idée de grandeur qui satisfasse leur attente !
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est une vraie lutte dont je mesure l'ampleur ces derniers jours.
Merci Brennou !

·
Image de Flore
Flore · il y a
C'est si bien écrit...qu'on viendrait bien au café de votre quartier, et venir vous soutenir...mais comment ? Cette violence est le lot de tellement de jeunes, et pour tous ces jeux, tablettes et autres, je suis bien d'accord avec vous...
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est ma génération qui crée des enfants, futurs adultes, formatés à ce monde virtuel.
Le parent a une sacrée mission.
A nous de décider de changer les choses et de montrer à nos enfants où est la vraie vie et comment en profiter.
Merci Flore !

·
Image de Chbani Zaki
Chbani Zaki · il y a
Cette violence a commencé avec les films du far West ou les cow boys avaient la gâchette facile et tiraient les indiens comme des lapins.
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
C'est carrément vrai. Quand l'humanité se partage des territoires, la violence est présente. Et si les images s'en inspirent, c'est tragique. Vive la lecture !
Merci Chbani !

·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Tellement vrai...
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Merci Brocéliande !
·
Image de A_Motus
A_Motus · il y a
C'est autant la faute des jeux que des consoles. Il existe quelques très beaux jeux qui n'incitent pas à la violence, même s'ils ne sont pas facile à touver même quand on les connaît.
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Je suis d'accord pour les jeux qui permettent de passer un bon moment, se détendre.
Mais les jeux qui incitent à la violence extrême, ça me révolte. Surtout que les enfants en sont les premières victimes.
Merci A_Motus !

·