Game Over

il y a
4 min
212
lectures
156
Qualifié
Image de 2019
Image de Grand Public
AMBOISE - 2 MAI 1519
Mort de Leonardo da Vinci. Le monde perdit un génie tel qu'il n'en n'avait jam...
— Seigneur, il reste encore tant de merveilles à explorer, d'engins à inventer ! C'est trop tôt ! Vi supplico la vostra Misericordia ! J'implore Ta Miséricorde !
Après un court mais interminable silence, une voix de tonnerre retentit.
— OK. ESSAIE ENCORE...

[fondu au noir]

GAME OVER – RÉINCARNATION 1 - BERNIE SEPHORE - 1765
— Tonton, tonton ! J'ai une idée !
Léger tressaillement du sourcil droit  du tonton qui décida cependant de ne point se laisser distraire.
— TONTON ! brailla Bernie.
— Quoi encore ?! s'agaça l'oncle en question en posant son journal avec une pointe d'exaspération non dissimulée.
— Je vais créer une machine à capter les souvenirs !
— Mais quelle est cette diablerie ?!
— Cet appareil permettra de conserver pour l'éternité la douce souvenance du passé ! En exposant une plaque d'étain à la lumière, l'image s'inscrira sur du bitume et...
— Du bi... Mais tu vas t'en mettre plein les doigts ! Ne pourrais-tu point t'adonner aux loisirs de ton âge comme la peinture ? Et puis si cela était diantre possible, cela se saurait! Je ne le sens point Bern. Oublies tout cela et prépare toi plutôt à rentrer dans les Ordres !
— Mais... mais...
Le 5 mai 1816, trois jours et trois ans avant le tricentenaire de la mort de Léonard, Nicéphore Niepce réalisa son tout premier négatif ; la révolution photographique était en marche.

[musique d'attente]

GAME OVER – RÉINCARNATION 2 – 1948 - LAURE-HORTENSE POLAK

- Professeur ! Professeur !
- Bien le bonjour Mlle POLAK. Qu'avez-vous diable encore inventé ?...
- Ne sentez-vous pas que le monde s’accélère inexorablement. Nous n'auront bientôt plus le temps de rien ! J'ai donc mis au point un procédé pour obtenir un portrait instantané apparaissant comme par magie : le POLAKOID ; pour POLAK Original Instant Depiction ! Ou bien POLAKOLAURE. Quoiqu'il en soit, ce sera pour sûr un succès. Qu'en pensez-vous ?
- Mmmh... fit le vénérable Professeur en se lissant pensivement la barbe. J'en dis que nous serions fous de ne plus donner du temps au temps. Il y a peu, nous étions engagés dans un conflit mondial. Jamais plus, nous ne foncerons tête baissée dans une spirale infernale, quelle qu'elle soit. Pourquoi voulez-vous que les gens se mettent à courir en tout sens ? Et pourquoi pas de la cuisine rapide tant que nous y sommes ?! Allons, Mlle Polak... Un peu de sérieux. Tenez, observez plutôt ce curieux phénomène.
- Qu'avez-vous découvert, Professeur ?
- Cette mouche dans le microscope. Regardez...
En 1963, soit 444 ans après la mort de Léonard, la photographie couleur instantanée était commercialisée avec succès. Accessoirement, quelques décennies plus tard, fut créée une fiction télévisée, largement inspirée de la vie d'Hortense-Laure Polak et de son flatulent Professeur.

[musique d'attente]

GAME OVER – RÉINCARNATION 3 – 1995 - STEVE TAFH

— Tonton ! Tonton ! J'ai une idée géniale !
— Encore... soupira l'oncle sur un ton blasé.
— J'vais mettre un ordinateur dans un téléphone et ajouter une caméra !
— Pour quoi faire !!???
— Tout le monde pourra prendre des photos et les partager en un clin d’œil.
— Tu imagines des gens qui se prendraient en photo depuis leur téléphone ? Qui pourrait être intéressé de regarder des inconnus qui se tirent le portrait à l'autre bout du monde ? Personne n'a jamais fait ça. Finis plutôt tes devoirs, Steve !
— Mais... Mais... Méééé  EUH! protesta le jeune Steve en claquant la porte de sa chambre.

[musique d'attente]

GAME OVER – RÉINCARNATION 4 – Repas familial du 14 juillet 2009 dans un monde parallèle

— Tonton ! J'ai une idée ! Et si on imprimait des mini nouvelles sur un ticket de caisse !
— Quoi ?!
— Ça pourrait être super fun : un distributeur d'histoires à côté de la machine à café dans les salles d'attente, les aéroports... Tata est ingénieure et Diego, informaticien. A nous trois, on peut bricoler la borne !
— Repasse-moi plutôt des frites au lieu de faire l'andouille.
— Mais...
— Et du Bourgogne aussi.
— Mais je suis...
— Écoute p'tit, ton vieil oncle va te dire un truc qui te fera gagner un temps précieux dans la vie : si ça avait une quelconque - je dis bien une QUELCONQUE - chance de fonctionner...
— Ouais, ouais, je sais ! Ils l'auraient déjà fait !
— C'est pas moi qui l'ait dit ! lança l'oncle en plantant hardiment sa fourchette dans le poulet-sanglier rôti de douze kilos.

[musique d'attente]

GAME OVER – RÉINCARNATION 5 – 2015 – BUREAU DES BREVETS

— Monsieur bonjour, c'est pourquoi ? demanda d'une voix monocorde la préposée à chignon.
— C'est pour déposer une...
— C'est vot' première ?
— Non, je...
— Bien. Je vous remets le formulaire de brevet d’invention requête en délivrance cerfa 11354*07...
— Que signifie le...
—... accompagné des précisions complémentaires comprenant une présentation abrégée de l'invention, une description exhaustive, la justification de son caractère novateur...
— Pardon mais...
—... ainsi que vos desideratas par rapport à la protection recherchée.
— Mais je...
— En outre, vous préciserez la déclaration de priorité ou requête du bénéfice de la date de dépôt d'une demande antérieure.
— Je n'ai jam...
— Le certificat d'utilité comprend trois pages dont une annexe pour le détail des redevances versées par type de redevances, tarifs, quantité et montant ici, ici et ici. Vous avez une question ?
—Mais p*¤@*n de réincarnation de monde de m*%¤e de ta mère, ta grand-mère et des (1+√5) /2 habitants de ton quartier ! Je veux rentrer !!!

GAME OVER – RETOUR AU BERCAIL

— Qu'as tu appris, Leonardo ? questionna une voix puissante et bienveillante, teintée d'un fort accent du sud.
— Que toute chose est faite à dessein. Point ne sert de forcer le destin; il y a un temps pour tout, chacun son chemin.
— Certes. Mais ceci mis à part ?
— Einstein avait raison ! Tous des c...
— Ah ! Je me fatigue à le répéter aux archanges! Au début, j'étais comme toi. Je créais des quantités de choses : le temps, la matière, l'univers, la Terre ! Et puis...
— Et puis ?...
— Et puis j'ai créé l'homme moyen et la ménagère de moins de cinquante ans...
Les deux soupirèrent de concert.
— Au début, tout allait bien. Mais au service emballage, l'erreur bête ; Paulo a oublié le vaccin anti malcomprenance. Du coup, ils les enchaînent comme à l'usine ! Et vas-y pour les coups bas, la compassion au zéro absolu, les mesquineries sur fond d'avidité et d'avarice du cœur. Et que je te déclenche des guerres et des batailles !

Leonardo prit un air détaché au souvenir de son projet de char d'assaut...

— Ils ont même réussit à me faire fondre les pôles ! Et les océans ! J'ai pas été radin rapport à la flotte, si ? J'en ai mis sur les 3/4 de la surface de ce caillou ! Vont quand même me les moisir au plastique ! Chaque jour que je fais, ils me fendent le cœur !

Tandis que l'écho de la voix de tonnerre se répercutait à l'infini, le ciel d'un blanc immaculé vira au noir menaçant. Des éclairs zébrèrent le ciel tandis qu'une pluie diluvienne commença de s'abattre sur le monde.

— Es-tu prêt à franchir les portes du Paradis en ma compagnie ?
— Oui Seigneur, répondit Léonard tout en se dirigeant vers la lumière. Ceci dit, à propos de l'attribution des âmes, j'ai imaginé une machine qui pourrait sacrément aider à réduire la fracture intellectuelle entre les...
— Leonardo... fit le Créateur d'une voix lasse tout en posant affectueusement la main sur son épaule. Laisse faire le Déluge...
— Ok, ok... Scusami... En revanche, ce Déluge va créer un embouteillage d'enfer à l'entrée du Paradis...
— Oh pauvre ! Rien que d'y penser, ça me fatigue !
— Certo ! Et bien justement, j'ai imaginé un portillon révolutionnaire avec tri intégré !
— Là, j'dis pas non ! admit l'Architecte des mondes en stoppant net. Leonardo... si je ne t'avais pas créé, il aurait fallut t'inventer ! Mais dis moi, questionna-t-il en reprenant leur avancée, ta Joconde, pourquoi sourit-elle ?
— Parce qu'à l'époque, c'était comme les défilés de mode d'aujourd'hui : personne ne souriait !
— Ah oui... le sourire... c'est ce qu'ils ont oublié.
156

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,