Frigo et Congélo - sketch électro ménager

il y a
2 min
78
lectures
12

Ah je suis vidé ! Ils ont fait la teuf, hier soir, j'ai plus rien dans le tiroir. Plus une glace ! Plus un steak haché ! Toi, Frigo, ça va ?

Bah non hé, Congélo, ça va pas ! Moi pareil, j'ai plus rien, plus de beurre, plus de gruyère râpé, plus une bière, même le jus d'orange ils m'ont tout sifflé ! Plus une tomate, plus un oignon dans le bac ! Je crois qu'ils ont fait une Bolognaise.

Ouais, Bolognaise, je valide. Vu l'état des assiettes et des casseroles... Ils étaient quinze dont trois enfants. Ils ont terminé par un sorbet menthe fraise. Le chef Linky a transmis les renseignements à Enedis. Ils vont être contents, Enedis, le profil familial s'affine.

Sûr que toi, le lave-vaisselle, t'es bien placé pour observer les mœurs de nos humains.

Ça oui, je suis bien placé. Ce que je me demande, c'est ce qu'ils en font chez Enedis, de tous ces renseignements qu'on leur envoie.

— ‘tain, t'es d'une naïveté, toi... ils les vendent hé con ! Ils vendent les profils de nos humains aux entreprises, avec l'adresse mail, le numéro de téléphone, et plein d'autres renseignements, ils en savent long sur nos humains.

C'est pas de l'espionnage ça, transmettre les données de nos humains ? Ils nous font confiance...

Oh le con ! Tais-toi ! Linky nous écoute. La dernière fois que tu as émis une petite critique, souviens toi comme il a pété les plombs, il en a même pris feu !

Bon, on s'en fout les gars, allez moi je passe illico une méga commande de steaks hachés, l'humain vient d'allumer son I Phone.

Ah non, Congélo ! Moi aussi j'ai une commande à passer. Et l'appli de la banque vient de me dire de faire attention, on arrive à la fin du mois, son salaire ne sera viré que dans une semaine et son compte est dans le rouge, comme d'hab'. Donc pas de méga commande, juste le nécessaire. Et du discount !

Ho dis donc, Frigo, tu te la pètes un peu trop, mon gars, t'as pas d'ordres à me donner, les ordres y a que Linky que...

Je sais de quoi je parle, je suis un réfrigérateur connecté de grande marque française, moi, alors c'est pas un congélo chinetoque bas de gamme tombé du camion qui va me faire la leçon !

Oh l'enfoiré de raciste ! Grande marque française... t'as été fabriqué en Chine comme nous tous ! Enfin quoi, nous deux Frigo et Congélo, on est cousins, non ? La grande chaîne du froid, quoi...

Ouais t'as raison, mais dis donc, Congélo, c'est quoi le gros boucan là ?

Ça ? C'est notre humain qui pique sa colère. Il braille que ça fait mal ces ondes qui lui percutent les neurones, qu'elles font des ricochets dans son cortex et que ça le rend fou ! Et qu'il en a marre des steaks hachés ! Marre qu'on commande des trucs sans le consulter ! Marre de la musique qu'on lui sélectionne sur Deezer ! Attends, qu'est-ce qu'il dit, là ? Son libre-arbitre... c'est quoi ça ?

Alors là, Congélo, tu me poses une colle... Enfin, on s'en fout, c'est qu'un simple humain dépassé. Je l'ai signalé à Linky. Le mieux serait qu'il devienne un humain augmenté. C'est simple : avec un implant cérébral connecté au Cloud et à son IPhone, il sera enfin au niveau de notre fabuleuse intelligence artificielle, il pourra profiter des possibilités infinies de la prometteuse 5G et de l'internet des objets. Notre humain deviendra enfin un humain-objet très sophistiqué et connecté en permanence, comme nous.

Ah ! On voit que tu le connais mal. Il veut rester na-tu-rel. Un singe, quoi ! Il dit qu'il se sert à peine de dix pour cent de son cerveau, qu'il voit pas pourquoi l'augmenter encore. Il a même refusé les Nike connectées auto-laçantes ! L'éthylotest connecté, pareil, il en veut pas !

Normal, avec tout le scotch on ze rocks qu'il s'enfile, ouais je calcule le nombre de glaçons, il en met deux par scotch donc... bref, il a peur que le monde entier sache quel gros biturin il est ! « Pour la première fois de ma vie, je refuse d'être augmenté ! » qu'il dit cet attardé.

12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Cinq minutes

Antoine Finck

En 2050 fut créée une machine révolutionnaire. Elle permettait tout simplement à chacun de connaître le temps qui lui restait à vivre.
Ce jour-là, Alfred Pinson, la quarantaine, avait... [+]