Franck

il y a
4 min
728
lectures
143
Finaliste
Jury
Recommandé
Image de 2015

Thème

Image de Très très courts
Tout a commencé par un tremblement de terre. Enfin, il s'agissait plutôt du CPE qui frappait à la porte. Il a une sacrée poigne. Il entre, suivi par un jeune homme, environ la vingtaine.
— Monsieur Leblanc, pourquoi cette visite matinale ? demande monsieur Launay, mon prof d'histoire.
— Mesdemoiselles, messieurs, je vous présente Franck. Il est nouveau, et je compte sur vous pour bien l'intégrer.
Bizarre, Leblanc qui se déplace pour nous présenter un nouveau ? Il aurait pu se présenter lui-même.
— Tu peux aller t'asseoir à côté de Simon, là devant.
Simon, c'est moi. Franck boite. Je l'observe. Cheveux bruns, yeux bleus, bouche légèrement de travers. Rien de marquant, à part une discrète cicatrice sur la joue droite. Il marmonne un « Salut ».
Je sors mon livre, il n'a pas le sien. Il commence bien lui ! Nous étudions une affiche de propagande nazie. Launay parle beaucoup, comme d'habitude. Le nouveau prend des notes, il a l'air attentif. Moi pas. Je viens de remarquer que sa braguette est restée ouverte.
La sonnerie retentit. Cédric s'écrie « Enfin libre ! ». Nous sortons tous, sauf lui, qui va aller parler liberté avec le proviseur. Franck échange un regard avec moi, sourit, puis s'en va. Lucien me saute dessus. Littéralement.
— Comment ça va bien ? T'as passé un bon week-end ? J'ai revu Pulp Fiction, c'est vraiment trop génial ! T'as l'air fatigué, t'as mal dormi ? C'est vrai que t'es toujours fatigué le lundi matin. Moi aussi en fait, je me sens un peu faible là.
Il n'a fallu qu'une demi-seconde à Lucien pour dire tout cela. Je vous laisse imaginer ce dont il est capable quand il est en forme.
— Et sinon, t'as vu le nouveau ? Bah oui, il était à côté de toi ! Il est grave vieux, on dirait qu'il sort de la fac. Comment il peut être encore en première ? Je parie qu'il a redoublé genre trois fois parce qu'il se droguait avec un truc bien puissant ! Du coup il a fait une cure de désintox et il est là maintenant !
— Ou alors il a fait partie d'un gang ! avance Hannah. Vous avez vu sa cicatrice ? Il l'a peut-être eu pendant une bagarre au couteau ?
— Vous avez trop d'imagination, il est juste nul et il redouble depuis quatre ans, voilà tout.

Nous entrons en français. Alice propose au nouveau de s'asseoir à côté d'elle. Il accepte en souriant. Je les observe un peu pendant le cours. Plusieurs fois, je vois qu'il lui indique des figures de style. Il a l'air de se débrouiller pour un redoublant multirécidiviste. Il a peut-être déjà étudié ce texte.
— Eh Simon, que fait un alpiniste qui tente une ascension ? murmure Jérémie.
— Je ne sais pas mais tu ne vas pas tarder à me le dire.
— Des essais de Montaigne ! T'as compris le jeu de mot sur montagne, Montaigne ? Je peux la garder comme blague ?
J'adore Jérémie, mais s'il pouvait tester ses blagues sur quelqu'un d'autre, ça ne me dérangerait pas. Le nouveau se penche vers nous :
— Moi j'aime bien ta blague !
Mais de quelle planète vient-il pour trouver ça drôle ?

— Ils osent nommer CELA : saumon ! Trouvez-vous que CELA ait le goût de saumon ?
Le cela en question, c'est notre plat du midi. Et celui qui critique, c'est Charles. Sa mère possède une entreprise de maroquinerie, elle est riche et peut se payer des cuisiniers. Alors, forcément, il trouve la bouffe de la cantine dégueulasse. Pardon, « de son humble avis, la nourriture du restaurant scolaire n'est pas ragoutante. »
— C'est infect, je me retiens de leur jeter ce... ce raté à la figure !
— Allons, souviens-toi de ce que disait Bouddha : « celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde ! » déclare Jonathan, source inépuisable de citations.
— Ou souviens-toi de ce que chante Patrick Sébastien : « Ah si tu pouvais fermer ta gueule ! » ajoute Jérémie.
D'accord, référence à deux balles, mais c'était rigolo !
— Vous avez remarqué ? demandé-je gravement.
— Quoi ?
— Jérémie a fait une blague a peu près marrante !
Il rougit, et nous éclatons tous de rire.
— D'ailleurs, en parlant de blagues, je crois que le nouveau est un peu bizarre.
— Ah oui ?
— Il a trouvé que Jérémie était drôle !
— Putain c'est quand son anniversaire, faut lui acheter un sens de l'humour !
— Arrêtez, intervient Alice. Ce n'est pas de sa faute, il n'a pas eu une vie très amusante.
— Pourquoi ?
— Eh bien...
Un surveillant l'interrompt pour nous demander de sortir. J'aperçois Franck, il est seul à sa table. Alice le regarde d'un air gêné. Il lui sourit.

L'après-midi, nous avons une conférence sur « Les dangers de la route ». Je m’assois à côté d'Alice. L'intervenant pousse la porte, entre et se cogne contre le bureau. Il recule et se prend le tableau.
— Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je trouve qu'il est presque aussi gracieux qu'un T-Rex en pleine charge, me glisse ma voisine.
— On dirait qu'il est bourré. Et après il va nous dire de ne pas boire avant de conduire.
Je l'observe. Il est vieux, mal rasé, ses lunettes sont moches. Son pull est terne et il doit gratter. Je parie qu'il va commencer par « Les enfants, prendre la route c'est risqué ! » ou quelque chose qui ressemble.
— Alors, les jeunes, aller sur la route, c'est dangereux !
Bingo. La suite n'est pas passionnante. Le nouveau attire mon attention. Il est larmoyant. Le vieux parle d'alcool au volant.

— C'était d'un ennui ! s'exclame Charles une fois que nous sommes sortis.
— Moi j'ai fait la sieste !
— Vous avez vu le nouveau ?
— Qu'est-ce qu'il a ?
— Il failli pleurer quand l'intervenant a évoqué l'alcool au volant !
— Je vous l'avais dit ! s'écrie Lucien. Il a eu des problèmes d'alcool qui l'ont fait échouer plusieurs fois, et là il sort de désintox, du coup il va mieux mais ça reste douloureux pour lui !
— Et lors d'une bagarre il a eu cette cicatrice ! ajoute Hannah.
— Mais non, n'importe quoi, vous n'y êtes pas du tout ! Il s'est fait rentrer dedans par un type bourré qui roulait trop vite, il a passé des mois dans le coma, et ça fait quatre ans qu'il n'est plus venu dans un lycée, voilà !
— Ah bon ? T'es sûre Alice ? Comment tu sais ça ?
— C'est mon frère.





Recommandé
143
143

Un petit mot pour l'auteur ? 61 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Une histoire fort bien écrite, très vivante et passionnante ! Vous devriez l'envoyer aux asso de type "ligue des conducteurrs" ou accidentés de la route. C'est criant de vérité et ça interpelle ! Compliments.
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'étais passé à coté de votre excellent TTC et je vote avec un peu de retard. A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie 2017. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je découvre cette courte nouvelle truffée d'un bon dialogue, j'aime.
Image de Emma A
Emma A · il y a
C'est un bon texte que short ma propose de lire "au hasard".
Les dialogues sont bien menés. Réalistes il me semble.

Image de Antonin
Antonin · il y a
Merci beaucoup, j'ai essayé de m'inspirer de ce que j'entends au lycée !
Image de Frédérique Lechat-Lechat
Frédérique Lechat-Lechat · il y a
Belle intro ! J'adore Pulp Fiction ! La fin, c'est hard... Bravo !
Image de Antonin
Antonin · il y a
Moi aussi ! Merci beaucoup !!
Image de Geneviève Marceau
Geneviève Marceau · il y a
Mon vote :)
Image de Antonin
Antonin · il y a
Merci !
Image de Loute
Loute · il y a
Bravo pour ce texte plein d'esprit et d'émotions qui retranscrit bien les rumeurs farfelues que peuvent inventer les lycéens sur les nouveaux venus. Félicitations pour ce beau texte !
Image de Antonin
Antonin · il y a
Merci beaucoup !
Image de prijgany prijgany
prijgany prijgany · il y a
Super ; surtout la fin ; bravo. Nouveau au club je te propose de "visionner" le trou ; http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/le-trou ; un trou c puissant, ça invite à en savoir plus et puis pourquoi ne pas creuser ? L'air n'accroche pas... Bonne soirée à toi et bonne continuation ; salut
Image de Antonin
Antonin · il y a
Merci beaucoup, j'ai fait un tour du côté de ton trou, aussi intrigant que bien écrit !
Image de Milkyway
Milkyway · il y a
Bravo pour ta nomination ! J'ai bien aimé ce texte à la fin grave mais qui est plein d'humour avec cette galerie de personnages qui me fait penser au petit Nicolas ! Au plaisir de te voir à la master class peut-être ?
Image de Antonin
Antonin · il y a
Merci à tous ceux qui ont lu, commenté, voté... cela m'a fait très plaisir !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le Fleuve

Azel Bury

J’allais souvent jouer, solitaire, sous le grand arbre près du fleuve. La pluie emportait chaque jour, inlassablement, les échafaudages de feuilles et de brindilles que je construisais, cabanes... [+]