4
min

Felis Cité ( D'adorables petites baskets rouges avec des mulots brodés dessus 2ème partie)

Image de Plume Le chat

Plume Le chat

91 lectures

97

- Tu sais de quoi tu as l'air ? D'un crabe qui a planté ses pattes dans des bigorneaux pas frais !
- Je voudrais t'y voir, Mélusine, avec tes grands airs !
- Et qui essaie de se dépatouiller d'une marée noire sans se retrouver les dix fers en l'air !
- Arrête de te moquer, ou il va y avoir de l'orage dans l'air !
- C'est bon, je vais changer d'air !

Cette peste de Mélusine ne manquait pas d'air ! Malgré sa beauté à couper le souffle, sa manie de se ficher de moi commençait à me mettre le moral en l'air ! Où plutôt à terre ! Avec mes pattes coincées dans ces mulots de cuir rouge ! Vous parlez d'un cadeau d'anniversaire ! Humilié, je ne décolérais pas et cette mégère en profitait pour retourner la griffe dans la plaie !

Laissant ces traîtres d'humains finir MA fête sans moi, j'avais d'abord été me réfugier dans le salon pour digérer ma contrariété et tenter de me débarrasser de ces chaussons rouges diaboliques. J'ignore comment Natacha s'y était prise, mais impossible de dénouer les ficelles ! Bien sûr, vous vous dîtes que les chats ne savent pas faire les lacets et vous avez certainement raison mais, les défaire ! Pour cela les chats valent bien les souris ! Cisailler les cordons à coup de dents ! Transformer ces spaghetti incuisables en vermicelles gluants ! Moi qui ai pourtant à mon palmarès plusieurs coupures de téléphone ! Que nenni ! Je commençais, désespéré, à songer que j'allais devoir en arriver à me ronger les extrémités, quand je décidai d'adopter une autre stratégie. Qui avait fait ses preuves.

Je cherchai une cachette. Neuve. Malgré ma démarche ridicule, je parvins à me glisser dans la salle de bain qu'un convive avait laissé accessible en omettant de fermer la porte. Parfait. Le placard coulissant ? Pas facile avec ces boules aux pattes, mais je parvins à l'entrouvrir suffisamment pour me faufiler. Des serviettes propres ! Tant mieux ! Elles allaient bientôt devenir angora ! Je refermai le volet et me roulai délicieusement dans le linge. Délicieusement et consciencieusement ! Natacha me chercherait, s'inquiéterait, s'affolerait, paniquerait !
Cruel moi ? Vous plaisantez ! Elle m'a embastillé les pattes dans des balles !
Savourant ma vengeance, je me roulai en boule, me délectant en imaginant le prochain anniversaire de Mélusine. Que lui offriraient-ils ? Des petites sandales à paillettes avec des papillons en perles ? Un petit bonnet avec des oreilles de lapin rose ? Je m'endormis, un sourire dans les moustaches.

Quand je m'éveillai, bien plus tard, Natacha et son mâle conversaient dans la salle de bain en se brossant les crocs. Ils ne semblaient pas inquiets, mais plutôt contents. Tant pis. Cela viendrait plus tard, espérai-je. Plus que contents, joyeux, comme des conspirateurs s'apprêtant à faire une bonne blague ! Pas à moi, espérai-je ! Cela suffisait comme cela ! Au cas où, j'épiai leurs gloussements :

- Tu as remarqué le regard de Plume sur la troisième photo ?
- Oui ! On avait l'impression qu'il avait gobé un bout de citron !
- Tu les as rangé où ses baskets ? Avec nos chaussures ?
- Ce n'est pas toi qui l'a déchaussé ?
- Non.
- Oups !
- Pauvre Pluminou ! Il ne devait les garder que pour les photos !
- Tu crois qu'il va nous en vouloir ?

À peine ! Même s'il ne s'agissait pas de pure cruauté, leur distraction était bien pire : m'oublier le jour de mon anniversaire ! Ils allaient avoir du travail pour se faire pardonner !

- Il n'y pensera plus demain, ils vont tellement s'amuser ! C'est vraiment une belle idée de cadeau de les emmener à Felis Cité !
- J'ai eu une chance folle d'avoir les places, d'habitude il faut réserver trois mois à l'avance !

Ai-je bien entendu ? Felis Cité ? Felis Cité !!!!!! Le parc d'attractions félin ! Avec arbre à chat géantissime ! Parcours d'escalade ultra sécurisé ! Concours de pêche à la griffe ! Pour moi ! Merveilleux humains ! Je vous adore ! Du fond de mon placard, je me mis à fredonner la chanson de la publicité vue et revue sur miaoutube :

♫ Une bonne gamelle d'air pour Minou,♫
♫ Rrou ...rrou ...rrou !♫
♫ Pattounes en l'air ♫ et calinous,♫
♫ Mia...mia...ou !♫
♫ Felis cité pour faire les fous,♫
♫ Rrou...rrou...rrou !♫
♫ C'est le paradis des matous,♫
♫ Mia...mia...ou !♫

Chapristi ! Pris par mon enthousiasme, je dus chanter un peu fort car le placard s'ouvrit... Natacha tendit les mains pour me sortir de ma niche :
- Tu étais là toi ? Ne bouge pas que je t'enlève tes baskets. On te les remettra pour Noël, avec un petit gilet assorti, j'ai déniché de charmants petits boutons en forme de poisson à coudre dessus...
Ces humains, inventeurs d'un art extraordinaire, celui de tout gâcher...

J'eus droit à un peu de sardine au dîner et nous nous installâmes devant l'écran, tous les trois sur le canapé pour revoir un excellent film d'animation, Kiki la petite sorcière, qui a pour héros ( le vrai!) un petit chat noir nommé Jiji. La soirée fut d'autant plus agréable que Mélusine ne montra pas une pointe de ses moustaches. Je m'endormis ensuite paisiblement, rêvant à la journée de demain.
♫ Rrou...rrou...rrou !♫

Je fus éveillé le lendemain par un hurlement tout droit monté des enfers. Un feulement de douleur. Félin. Mélusine !

De surprise et d'affolement, je tombai du dossier du canapé où j'avais passé la nuit. Sur le sol, du sang. Une bonne dizaine de traces ensanglantées en forme de coussinets menaient de la porte de la terrasse à la cuisine. Là, Natacha, agenouillée, maintenait dans ses bras une serviette d'où jaillissaient les cris de la chatte tandis que Philéas, armé d'une bandelette, devait opérer un acte de momification. Assis, pétrifié par l'incompréhension, je les entendaient crier tous les trois :
-Miaaaaaaaouuuuuu !
- Fais la taire je n'arrive pas à faire le bandage !
- Arrête de te tortiller Mélusi... aïe ! Elle m'a griffée !
- Miaooorrrrrggggh !
- Ne me mords pas ! Et toi, dépêche !
- Ça y est !
Mon humaine lâcha la serviette pour libérer Mélusine qui apparut, la patte avant gauche momifiée. Elle eut droit à une gamelle d'eau et quelques friandises consolatoires. Mes humains semblaient tristes. Il ne fallait pas exagérer, Mélusine était coutumière des petites blessures et celle-ci n'était pas bien grave, alors quoi ?

- Bon, grogna Philéas, je n'ai plus qu'à téléphoner pour annuler. Comme il y a des parcours aquambules dans le parc, on ne peut pas risquer une infection !

- Pauvre Pluminou ! s'indigna Natacha ! Il est privé de son cadeau à cause de cette... pattemouille de Mélusine !

Privé de mon cadeau ? Je compris enfin.
La colère faisant réapparaître subitement par atavisme mes origines de superprédateur, je découvris les crocs en me tournant vers la coupable. Peut-être que si je dévorais complètement cette patte...
À la place du regard habituellement flamboyant de la chatte, je découvris un air si dépité et malheureux que ma fureur retomba immédiatement.
- Je suis désolée... murmura-t-elle en baissant les oreilles.
Mélusine ? Désolée ? Chat alors !
Sans un mot, je fonçai comme un courant d'air vers la salle de bain.

Quand je revins quelques instant plus tard en dérapant, la bouche pleine, Philéas avait déjà le téléphone dans la patte. Je hurlai :
- Non !
Il se boucha une oreille, gêné par mon miaulement, mais Natacha lui mit la patte sur le bras en disant d'un drôle d'air :
- Regarde !
Philéas, baissa les yeux et nous vit, Mélusine et moi, enfiler chacun maladroitement à nos pattes avant une paire de petites baskets rouges avec des mulots brodés dessus.

Avec un sourire, il reposa le téléphone.

PRIX

Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court
97

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Adrien P
Adrien P · il y a
mon like
svp votes pour moi

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte qui avance avec élégance à patte feutrée ...
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci M. Irage !
Image de ELAJ
ELAJ · il y a
Amusant originale et "chatrement" bien écrit. Mes voix et je m'abonne. Si vous voulez découvrir mon univers https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-grand-bleu-6
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Miaou ! Merci ELAJ !
Image de Hervé Poudat
Hervé Poudat · il y a
Chat peau ! Un joli texte qui glisse en mulot sur une patinoire de mots savoureux et tendre.
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci beaucoup Hervé !
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
Le titre est prometteur et on n'est pas déçu. Toutes mes voix.
Je suis aussi à lire avec Gypsie, qui plaira à votre chat … : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gypsie

Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Grand merci Yann !
Image de Garance Andersen
Garance Andersen · il y a
Chat m'a plume ! Merci!
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci à vous Garance !
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
Plein de tendresse et amusant !! bravo ! je vote et vous soutien , bonne continuation au ronron
Je vous invite à lire au bord de mer ! amitié

Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Merci Mickaël !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Flute ! J'ai oublié de voter. Je répare !
Image de Cristo
Cristo · il y a
Délicieuse histoire de chats pleine d'humour et de tendresse. Cette belle histoire n'est pas de la bouillie pour les chats. Elle devrait plaire aux lecteurs confinés, aux aristochats comme aux bobochats et populotchats bref à tous. Cela change de Felix le chat, Grosminet, Tom, Lucifer, le chat de Chester, Gripeminaud le bon âpotre, celui la mère Michel qui n'est pas perdu, du chat Botté toutes ces grandes vedettes
Maintenant on a Pluminou !!!
Bravo et mes 5 voix
Solarius en competition aussi https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-air-de-rien-1

Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Si rat-vi que j'en souris ! Merci Cristo pour ce magnifique compliment !
Image de Sylvie Potel
Sylvie Potel · il y a
Ohhhhh.... Hum.... Merci!!!!!
Délicieux, doux, imaginatif, tendre, coquin....
J'adore!!!
Bravo
Si vous avez envie de me découvrir
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/a-rafistoler

Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Je ronronne comme un moteur d'avion sous de si doux compliments ! Merci Sylvie !

Vous aimerez aussi !

Du même auteur