1
min

Faut pas pou c'est

Image de Andrew Clarkev

Andrew Clarkev

4 lectures

0

Le pou qui a son pouls nickel tient à vous signaler qu'il aurait eu largement les possibilités d'acquérir des ailes à n'importe quel moment de sa phylogenèse ; cependant c'est comme qui dirait une fourmi frileuse toute peureuse du mythe d'Icare ; acrobate qui préfère sauter de cheveu en cheveu, de poils en poils, telles des lianes dans une jungle en perpétuelle évolution à l'instar d'un Tarzan ou d'une Jane ; d'aucun dirait un parasite ; même s'il connaît toujours son point d'atterrissage car il ne s'agit jamais d'une chute involontaire, incongrue et inopportune ; puisqu'il ne tient pas plus de deux secondes en place et sait pertinemment systématiquement ce qu'il recherche : le confort soyeux de la douceur d'une bonne kératine.
Le pou ne pousse point, simplement il se reproduit comme quiconque. Il n'a jamais fait valdinguer Mémé dans les orties sinon elle serait prise d'horribles démangeaisons ; elle se gratterait de partout ; hors le poux aime bien déménager quand ça lui chante ou quand ça lui prend d'avoir des ailes (?), mais non juste la bougeotte.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,