2
min

Fantombres

Image de Shinji11

Shinji11

102 lectures

105

« ...C’est aujourd’hui.
Par petits groupes, les déplacements sont furtifs, redoutablement efficaces et précis. Pas une minute à perdre, pour arriver au lieudit en plein cœur de la nuit. Une minute, pas plus, soixante secondes. Le temps, ce temps créé par les hommes pour égrener leur vie qui passe compte aujourd’hui.
Les ectoplasmes se précipitent, pas de bousculades, ils sont pressés ; pendant ce temps, les ombres se mélangent, s’étirent, se fondent, s’entremêlent et se pressent dans la même direction là, sous cette serre en verre ancienne cloche du jardin du pauvre des moines qu’« il » a choisi ce 31 octobre.  Elles s’y écrasent sous le reflet de la lumière solaire renvoyé par la lune pleine grêlée de crevasses sombres.
« Il ». Le passeur de temps est là, devant la crypte, devant la cloche de verre salie de terre humide malodorante. Ni fantôme, ni humain il est juste celui qui libérera les ombres, ombres qui donneront un semblant de « vie » aux ectoplasmes.
Le « marieur », c’est son surnom.  A chaque ectoplasme son ombre, à chaque ombre son ectoplasme grinçait-il.
L’ombre, plate, sans relief, épouse toutes les surfaces sur lesquelles elle glisse, et n’existe que par celui a qui elle est enchainée qui la traine dans ces errances.
Esclave d’une nuit, cette nuit, elle a déjà été l’esclave d’une vie qui l’a abandonnée face à la mort. L’ombre est devenue avide de s’humaniser et retorse ; Elle sera condamnée à suivre l’ectoplasme auquel elle sera fusionnée en cette pleine lune.
L’ectoplasme... Elle l’envie, autant qu’elle le déteste, il la répugne, ersatz d’homme ; lui, ce gaz qui peut se mouvoir seul, un contenu malveillant qui cherche son semblant de contenant qu’il matérialisera grâce à elle, l’ombre.
Seul, l’ectoplasme est un brouillard repoussé de la main gantée de l’humain un soir d’hiver, accompagné de l’ombre...Il se matérialise en quelque chose qui ne peut être qualifié mais ressemble à...
Ils s’uniront, couple du pauvre, mal assorti, difforme, effrayant de laideur qui est sensé engendrer une silhouette d’humain pour mieux les effrayer, ces humains.
Ils sont si crédules, si émotifs, que le simple fait de les suivre dans une rue mal éclairée peut les conduire au tombeau.
C’est leur mission, ce soir. Les ectoplasmes ainsi ombrés, se meuvent en meute de chiens de la Mort qui organise sa chasse personnelle en quête des derniers souffles de vie des hommes. Dessein machiavélique dont vous ne vous doutez pas, chers enfants... ».
Un grand rire sonore fit reculer une petite troupe de citrouilles et de squelettes et autres morts vivants qui serraient de leurs petites mains les paquets de bonbons remplis à ras-bords.
Une petite voix blanche a remercié timidement le vieil homme qui se tenait dans l'embrasure de la porte.
Décidemment, le vieil instituteur avait le don de vraiment fiche la trouille avec ses histoires! Pensèrent les enfants pressés de rentrer chez eux à présent.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
105

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
L'intrigue était réussi, mais la chute! une vraie leçon du genre!
·
Image de coquelicot
coquelicot · il y a
Belle imagination. Suspense jusqu'à la fin.
Viendrez-vous voir du côté de chez moi ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lemancipation-des-ombres-1

·
Image de Christian Guillerme
Christian Guillerme · il y a
Merci pour cette découverte ! Mes voix !
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Humains , humus et effet de serre en ce jardin maléfique du 31 octobre , mes voix et mon invitation à découvrir l'Ogre ou peut être cette Ballade d'automne , en lice pour le GP d'Hiver :https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/logre-1
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/ballade-dautomne

·
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Le titre m’a attirée et je ne suis pas déçue de vs découvrir c’est effrayant à souhait, bien original bravo voici mes 4 voix. Je vs invite à venir déguster mon Lapin Brun
·
Image de Asleon50
Asleon50 · il y a
Brrr effrayant ! Bravo à vous !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Nuit d'épouvante... on frissonne. Voté !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette œuvre originale et terrifiante, Shinji17 ! Mes voix ! Une invitation à
venir découvrir “Sombraville” qui est également en lice pour le Prix Imaginarius 2018.
Merci d’avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de JACB
JACB · il y a
De drôles d'épousailles narrées par un drôle d'enseignant ! Surprenant ! Bonne chance SHNIJI
·
Image de Marie Gauvin
Marie Gauvin · il y a
hihi idéal de lire ça ces jours ci..;) un grand bravo !
·