Fantasme irréversible

il y a
3 min
0
lecture
0
"Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? "  peut-être les deux.

Mon fantasme irréversible a commencé un vendredi 17 janvier à 16 heures, j'étais à table avec ma famille où il y avait aussi la présence de la mère d'un ami de mon cousin, on dialoguait , on riait, et Boom ! c'est le coup de cœur, la dame parlait de sa famille et prononça juste le nom de son fameux frère et du coup je ressens une étrange sensation, quelques minutes après j'envoyais une demande d'ajout sur facebook pour ce fameux "inconnu" , je me disais peut être qu'il va ignorer ma demande, tout de suite je lui ai fait coucou sur messenger et lui ai demandé s'il allait bien?
C'est là que je commençai à ressentir une " joie à la fois douce et palpitante" encore plus forte du fait de son ignorance totale de ma personne" , il m'a répondu!
on a discuté blah, blah, blah.. et surprise dévastatrice j' appris qu'il était mon supérieur!
Qu'il refusait de me parler!
selon lui: "" Sont interdites , toutes relations entre lui et ses collègues "" et vous savez quoi, je refusai de baisser les bras puisque dès le premier jour, la sensation que je ressentais était l'expression d'un amour passionnant, quoique du fait d" un inconnu.. Chaque jour je lui envoyais des textos, il les ignorait.
mais son indifference n'était pas plus forte que ce que je ressentais pour lui.
Tous les jours du matin au soir je lui envoyais de séduisants et charmants petits messages , j'avais confiance en moi je me disais que je l'aurai un jour , et Boom! un jour il s' est décidé à me répondre "il voulait savoir pourquoi je veux sortir avec lui puisque je ne le connaissais pas", en fait, je ne le connaissais pas vraiment, mais au fond c'était comme ci on s'etait connu depuis des ans.
Je lui ai raconté clairement ce qui m'était arrivé pour qu'il me donne une chance d'être au moins son amie je savais que s'il acceptait mon offre je le prendrais à mon petit jeu et que je pourrais conquérir son cœur plus vite que je ne le pensais.
Tout s'est passé comme je le pensais, je lui ai proposé de se rencontrer chez moi pour faire connaissance, il avait accepté et on s'est vu comme prévu chez moi puisqu'on était en confinement, on ne pourrait pas aller ailleurs. Après 3 mois d' échange sur les réseaux sociaux, et oui ! Il était si sexy, avec ses beaux yeux gris , ses muscles wow, c'était plus que de la joie. Ah oui ! mon intuition ne me trahit jamais, j'étais même timide de le regarder, on a pris un verre ,15 minutes après il est parti.
J'étais heureuse et puisque j'étais splendide pour cette rencontre, j'espérais qu'il perdrait la tête et qu'il courrait après moi. L'univers n'est pas tout le temps de mon côté, voilà ce qui était le plus douloureux , après son départ il ne m'a jamais écrit, j'ai envoyé des tonnes de messages sans réponses, je m'inquiétais , je pensais qu'il ne s'intéressait pas à moi ou que je n'étais pas assez splendide comme je l'imaginais, mais bon , j'étais assez forte pour me remonter le moral" peu importe qui il est, avec son caractère et peu importe la façon dont je m'étais habillée ça m'a plu et j'ai profité du moment" j' y arriverais, me disais-je, c'était un bon début. C'est ce que je me disais souvent dans mes pensées. Je recommençai à lui envoyé des messages en le surnommant ,mon "B" "COUCOU" etc, toujours aucune réponse de lui. Il n'était pas facile à se laisser prendre. C'était un homme de caractère, il fallait persévérer avec beaucoup de patience avant d'y arriver, et franchement si cueillir les étoiles ou planer dans la galaxie était l'unique chose à faire pour l'avoir je le ferais, c'en était trop son indiférence, le mépris, Pouff.. Vous vous imaginez, je suis amoureuse d'un parfait inconnu dont seul le nom m'a kiffé, et qui s'en foutait complètement de moi, oh non! Ai-je les yeux fermés ou quoi?
Et voilà ! Le soleil qui rayonnait dans mon jour. Je fis une pause de deux semaines sans lui écrire, j'attendais que mes stupides messages lui manquent, j'avais tort.
Il s'en rendait même pas compte.
Quelle amertume!
J'ai donc décidé de l'écrire à nouveau, enfin une réponse qui fit palpiter mon cœur : " Que deviens-tu?" Ceci dit mes messages lui ont quand même manqué. Et delà je jouais à l'enfant je lui ai écrit tout le couplet de la chanson "Je t'aime encore" de Celine Dion. "Mais où es tu, si loin sans même une adresse. Et que deviens-tu? l'attente est ma seule caresse" je me moquais de lui, bref. On commençait a se réécrire tous les jours.
Un bon matin il fit son apparition sur ma boite whatsapp, c'était tout ce dont j'avais besoin durant ce temps de confinement, il était revenu juste à temps, il est maintenant mon anti-stress, on s'amuse tout le temps au téléphone , c'est dommage que le Corona empêche la réalisation du vœu que j'ai temps souhaité, être à ces côtés ! Mais cela arrivera, car je suis patiente.... Déjà je jouis du fruit de ma patience.


Suis-je dans le noir ? Pourquoi je suis tombée amoureuse de quelqu'un qui est déjà prit, il ne sera jamais à moi, ça, je le sais pourtant ce désire d'être à ces côtés me ronge tellement, je ressens qu'il m'apprécie. dois-je céder ou vivre le peu de quoi qu'il peut m'offrir dans notre relation.

Que feriez vous, si vous étiez à ma place ?
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,