3
min

Fait divers dans la Somme

Image de Geny Montel

Geny Montel

1359 lectures

1245

FINALISTE
Sélection Public

Douloureux coups de brosse. Cuir chevelu en feu. Jamais je ne me résignerais à raccourcir mes longs cheveux bruns. Karl adore les laisser glisser entre ses doigts. J’en viens à bout. Je m’enveloppe d’un nuage de bois de santal. Sérénité. Le miroir me renvoie une image rassurante. Cependant, un peu de sport...

J’enfile mes escarpins noirs, saisis mon sac incarnat et fonce au garage. J’attrape le volant de ma citadine électrique. Une fierté. L’horloge électronique du tableau de bord indique mon retard. Mais prudence. Trois petits points, un permis en suspension... Le soleil dévore l’habitacle. Climatisation automatique. Ce matin, pas de radio. Marre des faits divers. Clé de musique. Du classique seulement. Son au minimum. Doux silence de l’auto. Je réfléchis à mon agenda. Deux nouveaux rendez-vous. Le premier, une vieille femme revêche, soi-disant. Mon collègue Bob m’a briefée. Ses ouvrages rapportent un bon paquet à la maison. Des thrillers à succès. On lui cède de gros à-valoir. L’autre, un jeune gars. Son premier roman. Une histoire d’amour et de séparation. Convoqué pour lui annoncer l’accord de publication. Maigre à-valoir.

Aujourd’hui, pas de bouchons. Ouf ! Arrivée à peu près dans les temps. Trois voitures déjà sur le parking. La secrétaire triture nerveusement ses lunettes :
— Dépêchez-vous ! Ils sont là tous les deux. Ils vous attendent.
— Bonjour Melissa ! J’espère que vous leur avez proposé un café...

Je n’écoute pas la réponse. Direction mon bureau. J’allume l’ordinateur et ouvre la porte de la salle où patientent les auteurs. Le regard de l’homme s’aimante au mien. Irrésistible ! Je perds tous mes moyens. Je réussis toutefois à accueillir la célèbre écrivaine.

Je lui notifie notre décision. Rapide négociation. Les secondes qu’elle passe à se relever de son siège et à me serrer les doigts de sa main mollassonne, me semblent une éternité. Bob a raison. Un cas d’espèce. Elle repart de la pièce au ralenti.

À peine a-t-elle disparu de mon champ de vision, vibrations de mon Smartphone.
— Karl ! Non mon chéri, je n’ai qu’une minute. Comment ? Tu ne reviens que la semaine prochaine ? Je te rappelle. Oui, je t’aime ! Bisou mon cœur !

Il m’a déjà fait le coup. Sentiment bizarre. La tristesse m’envahit. Ma gorge se noue. Nausée. Mon mari s’éloigne peu à peu... J’entends un raclement de gorge. Je me ressaisis. Le charmant écrivain exprime son impatience. À nous deux mon cher...
— Bonjour, c’est à vous !

L’homme me fusille de ses pupilles brillantes.
— Bonjour madame...

J’essaye de rester professionnelle, mais deviens légèrement familière.
— Lydie, je préfère. Je peux vous appeler Bastien !? Votre livre est intéressant. Jolie façon d’aborder la rupture.
— Merci euh... Lydie ! Vous êtes sure?
— Oui. Le comité de lecture est unanime et la direction a donné son accord. Alors, on le signe cet à-valoir ?
— Allez ! Si je m’attendais...
— Vos initiales ici, ici et ici. Vous datez et signez là. Idem avec le deuxième exemplaire. Celui-ci vous le gardez.
— Ma main tremble...
— Prenez votre temps Bastien. Vous avez des questions ?
— Je vous fais confiance... Voilà !
— Parfait. Bienvenue au club des auteurs !
— Oh ! J’aimerais fêter ça avec vous ce soir ! Ce sont les portes-ouvertes de mon association de boxe Thaï. Vous seriez partante ? On propose un cours pour les débutants.
— Vous aiguisez ma curiosité.
— Prenez une tenue confortable. Short, tee-shirt, baskets.
— D’accord, je vous rejoindrai !
— On ira finir la soirée au bar avec mes potes, si vous ça vous tente...
— Avec plaisir ! Mon mari est en déplacement jusqu’à jeudi prochain !

Au diable le professionnalisme. J’ai osé. Pas de regrets. Et puis c’est l’occasion de me remettre au sport... Je vais m’amuser.

Voici l’heure H. La salle, impressionnante : trois rings, deux surfaces de tapis, sacs de frappe tous les deux mètres le long des murs. Une véritable fourmilière. Des hommes, des femmes. Je n’imaginais pas autant de femmes. L’entraîneur des novices, charismatique. Belles démonstrations académiques. Correction des postures. Transpiration cataclysmique. À la fin des cours, quiches, tomates cerise, jus de fruit. Buffet prolifique. J’apprécie l’ambiance conviviale. Cet habitus pugilistique m’a laissé une noble impression. Je remplis la fiche d’inscription. Bastien est ravi ! On file au bistrot avec toute l’équipe.

Aux alentours de vingt deux heures, Karl tente de me joindre. Je manque son appel. Je suis attablée avec Bastien et ses amis. Les filles sont déjà parties. Seule au milieu de tous ces mecs. Ils sont sympas. On commande d’autres bières. Il fait doux. La musique du troquet se mêle aux voix des garçons. Agréable vertige.

***

Le lendemain, six heures trente, studio de Karl. Réveil musical avec son mobile. Coup d’œil aux textos. Pas de message de moi. Il envisage de m’appeler à l’heure du déjeuner. Il a du mal à se lever. Il se dirige vers la kitchenette.

Comme d’habitude, il allume la chaîne d’infos et met en route la cafetière électrique. Il m’imagine au même moment. Ce goût identique pour le puissant cru italien...

Sept heures. Il ne perçoit pas les titres du journal télévisé, masqués par les borborygmes de la machine.

Il rêvasse en retirant sa tasse, en y ajoutant un morceau de sucre, en agitant le café avec sa cuillère. Il ne supporte plus tous ces déplacements. Il va me parler. Un nouveau poste, un foyer, une vraie famille, des enfants. C’est décidé, il va changer. Il m’aime tant. Il ne me le prouve pas assez...

Il trempe les lèvres dans la boisson encore brulante et lève les yeux sur l’écran plat. Un journaliste sur un pont essaye de rassembler ses feuilles. Coup de vent. Sa cravate vole sur le côté. Le présentateur ajuste sa posture. Il l’entend articuler :
— Fait divers dans la Somme, le corps d’une jeune femme vient d’être repêché dans le fleuve. Selon nos informations, elle travaillait pour une célèbre maison d’édition...

Le liquide est amer. Il s’étrangle.

PRIX

Image de Automne 2017
1245

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lollypop
Lollypop · il y a
mais non, ce n'est peut-être pas elle !!! :) Le lecteur l'espère. A-t-il raison ?
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Hi hi ! Attendons l'enquête... Heureuse de ta visite Lollypop ! Gros bisous.
·
Image de Lollypop
Lollypop · il y a
:)

Ca pourrait faire une bonne idée de scénario ! Je connais une actrice (pas moi) qui serait parfaite pour le rôle titre ! ;) Gros bisous à toi aussi ma Belle...

·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Ah ! Mais pourquoi pas toi ! Je peux modifier le scénario et mettre une jolie femme aux boucles blondes à la place !!!
·
Image de Lollypop
Lollypop · il y a
Parce-que quand j'ai lu l'histoire, c'est toi la femme que j'ai vu... :)
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Tu es trop chou !
·
Image de Océan
Océan · il y a
Bonne chance !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci Océan !
·
Image de Yves Brard
Yves Brard · il y a
J'ai accroché tout de suite, mais j'imaginais une autre chute, bravo pour le ton et l'écriture très personnelle
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci Suvy ! Heureuse de vous avoir surpris.
·
Image de Gil
Gil · il y a
Ou la la! texte écrit avec brio
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci Gil !
·
Image de JHC
JHC · il y a
bis :)
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci JHC !
·
Image de Roxane73
Roxane73 · il y a
Bravo Geny pour cette très agréable lecture...où rien ne se passe comme prévu ! Mon soutien !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
C'est gentil. Merci Roxane !
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Comme c'est dommage ....
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Oui, triste fin... Merci Louise !
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Très habile Geny, "pas de messages de moi" alors qu'elle est déjà morte ... Rondement mené ton texte ! Mes cinq trucs
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Très touchée ! Je te remercie Christian !
·
Image de Celinesed
Celinesed · il y a
mystérieux auteur... à quand l'enquête ???
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Oui...Pourquoi pas... Je vais peut-être m'y atteler... Merci Celine !
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
Un suspense si bien amené!
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci Soseki !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

L’impact des gouttes sur le métal, lui rappelle combien elle appréciait le plic-ploc de la pluie dégringolant sur la pergola de sa grand-mère. L’eau tintinnabule dans la gouttière en zinc. ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Chère A., Je me suis éveillé tôt ce matin. Le soleil, l’odeur du printemps par la fenêtre ouverte. Vous étiez là. Dans ma pensée. Ma pensée. Il m’est difficile ...