Faire le trottoir

il y a
1 min
9
lectures
0

C'est "l'histoire d'un gars" qui, un peu à l'étroit dans sa "vieille" Europe, part au Brésil en 2002 pour réaliser un stage d'une durée de 3 mois. 18 ans plus tard, le Brésil continue à être  [+]

Cette expression prend un tout autre sens dans le Nordeste brésilien.
"Faire le trottoir" consiste à installer cinq ou six chaises de jardin (celles en plastique blanc), à la sortie du garage sur le trottoir.
Jusque-là réservé à l'élite parisienne sur les terrasses des cafés de la ville lumière, l'objectif est certes plus altruiste et social qu'égocentrique.
Le but du jeu n'est pas d'être vu. Le but du jeu n'est pas de critiquer le passant avec des sourires sarcastiques ou de se cacher derrière les verres fumés d’une paire de Ray-Ban.
L'objectif est de partager un moment, une anecdote, une bonne nouvelle voire un bon repas.
"Faire le trottoir", c'est communier avec ses voisins, régénérer les énergies et les esprits : c'est perpétuer en quelque sorte le pacte social de la ville.
La simplicité est de mise. Pas de mise en scène, pas d'artifice, même pas vestimentaire, pas d'arrière-pensée, pas de jugement, ni avant, ni pendant, ni après.
Je pense que la France des années 70 ressemblait au Brésil profond des années 2010.
C'est dépaysant, parfois déroutant par l'apparente simplicité des propos dans un monde où on a été formaté pour convaincre. L'objectif n'est pas d'argumenter ou de défendre un point de vue.

L’objectif est de raconter.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Lueur d'espoir

Célestina Orn

Que diable allait-elle faire dans cette galère ?!
C’est sans doute ce que se disaient les gens, du moins ceux qui connaissaient un peu Molière, en me voyant grimper le mont Sinaï. Et ils... [+]


Très très courts

Joindre les Debouts

Maia Acklins

Il faut joindre les debouts, avait-elle écrit. Les deux bouts, l'avait-on corrigée. Il faut joindre les deux bouts. Survivre, payer les factures, tenir bon. Non, non, avait-elle souri. Il faut faire... [+]