2
min

expressions populaires

Image de Rejane

Rejane

84 lectures

5

Raser les murs.

Autrefois les barbiers, installés sur les trottoirs, affûtaient leur lame de rasoir sur les murs, d’un mouvement de va et vient de la lame sur une pierre d’angle ou une pierre saillante.
On disait qu’ils rasaient les murs avant de tondre le client.
Cette technique parfaitement huilée permettait d’obtenir des lames bien affûtées avec lesquelles les professionnels effectuaient des prouesses et parvenaient même à couper les cheveux en quatre.
Aujourd’hui il n’est plus besoin de raser les murs - d’ailleurs les murs en pierre se font rares – car des petites pierres à aiguiser, à usage domestique, sont vendues dans le commerce.

Ne plus raser les murs est encore un avantage à mettre sur le compte du progrès et de la modernité.



(Origine loufoque et inventée d’une expression populaire-1)
2003
Dépôt numérique D 21121-15652 du 28 mars 2015








La Poudre d’Escampette
Mode d’utilisation


L’origine de la poudre d’escampette se perd dans la nuit des temps.
Les vieux grimoires de sorcellerie la citent comme un produit magique, curieux et mystérieux mélange, qui permet de faire disparaître en le volatilisant tout corps qui en est saupoudré.
Elle est appelée aussi « esprit de sel » car du corps il ne reste que l’esprit, que celui ci soit saint, simple, d’équipe, mais rarement hélas spirituel.

La poudre d’escampette ne donne pas les mêmes résultats selon les éléments sur lesquels elle s’applique. Ainsi, utilisée avec de l’eau elle peut tout aussi bien faire un flop et aboutir à la récupération du corps qui demeurera alors figé, ou bien aboutir à une disparition partielle, ce qui est malencontreux.

Ceci n’est qu’un exemple pour attirer l’attention du sujet, sur le doigté nécessaire à l’utilisation de cette poudre magique, somme toute assez dangereuse pour le néophyte.
Par ailleurs il n’est pas aisé de s’en procurer de nos jours, celle ci étant très vulnérable devant la prolifération de nombreuses puces d’une espèce nouvelle inventée par l’homme.

Conseil d’utilisation :
Quand vous aurez obtenu la précieuse mixture, prendre soin de la conserver à l’abri de la lumière et dans un endroit bien sec, par exemple dans une petite boite métallique au fond de sa poche.
En cas de besoin, la saisir avec précaution entre le pouce et l’index et faire un mouvement ample du bras, de la tête vers les pieds si l’on veut prendre la voie des airs, des pieds vers la tête si l’on veut disparaître sous terre.
S’exercer plusieurs fois à faire ces gestes, sans la poudre, avant la première utilisation.

Avertissement :
Cette poudre ne permet pas de retrouver l’état initial.
Une seule solution s’impose : prévenir l’entourage d’ailler ailleurs voir si vous y êtes.




(Origine loufoque et inventée d’une expression populaire 2 )
2002

Dépôt numérique D 21121-15652 du 28 mars 2015

5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Rejane
Rejane · il y a
merci Miss Free, je cours voir votre page.
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Très drôle et très crédible comme origines inventées :-)
Image de Rejane
Rejane · il y a
Merci Elisa moi aussi je suis heureuse de vous retrouver , je cours voir votre page sur short edition. A bientôt de vous lire
Image de Elisa Romain
Elisa Romain · il y a
Je suis heureuse de vous retrouver ici (je ne maîtrise pas linkedln) et de voir que vous publiez. Au plaisir de vous lire.
Image de Rejane
Image de Tifun
Tifun · il y a
toujours aussi fort !! on ne s'en lasse pas ; a bientot pour de nouvelles lectures

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

A force de faire la vaniteuse depuis les compliments de mon médecin, vers la cinquantaine, j’ai abandonné la balance et doucement, mois après mois, mon corps a pris le parti de gonfler ...