4
min
Image de DrSpot

DrSpot

1116 lectures

151

Qualifié

— Vas y
— Hadrien aime Eva qui ne le sait pas. Eva quant à elle aime Théo qui le sait mais ne lui donne aucun signe. Théo déteste Hadrien à cause de son père. Hadrien est jaloux de Théo. L’un d’eux va mourir mais ne le sait pas encore.
— Il y a une inconnue dans ton équation
— Ah oui ? Laquelle ?
— Pourquoi Théo n’aime pas Eva ?
— Dans le mille, mon amie. Je te raconte.

La vidéo la montre floue et l’image se précise. Eva gare son scooter sous le seul rayon de soleil de la ruelle puis enlève son casque. Les clous de son blouson en cuir scintillent. Hadrien zoome. Elle porte un crop top vert bouteille, Hadrien avale sa salive soudain devenue abondante. Son jean est si serré que le haut de la fermeture éclair s’ouvre sur un centimètre. Son ventre nu, mon dieu, son ventre ! Le petit diamant dans son nombril. Son teint bronzé. Son thigh gap. Il a beaucoup lu sur le sujet, il sait maintenant comment cela s’appelle : l’espace qui existe entre les deux cuisses. Une obligation si on veut être mannequin : Eva pourrait l’être.

Eva n’a pas vu Hadrien. C’est normal, elle va chez Théo et a la tête ailleurs. Ses cheveux sont heureux d’être de nouveau à l’air libre. Ils lui font une fête alors qu’elle marche d’un pas élastique. Ils virevoltent, s’entremêlent, repartent dans l’autre sens, jouent avec la lumière, et retombent en jouant au mort puis ressuscitent. Eux aussi sont gais : ils vont se faire caresser par Théo.

Ça, c’est ce que croit Hadrien. Qu’Eva va voir Théo comme tous les mercredis pour lui faire l’amour. Qu’elle va ôter son crop top, descendre son jean moulant, se présenter nue à lui et... Hadrien pousse un petit cri. La frustration. L’envie. Quelques personnes se retournent dans le bar. Hadrien y passe deux heures tous les mercredis et filme Eva. Cela dure depuis six mois.

En réalité, Eva va à son cours de piano qui est à vingt mètres de là où habite Théo. Elle apprécie le contact lisse des touches, le couvercle noir brillant comme un miroir. Elle aime bien le prof qui la drague un peu. Mais surtout, elle sait qu’elle passe devant chez Théo. Ils ne se sont croisés qu’une seule fois en six mois. Théo était ailleurs, il l’a à peine regardée alors qu’elle aurait voulu qu’il l’invite à monter chez lui.

Théo, sa mèche toujours impeccable, ses lunettes en métal doré qui lui donnent un air intello, et son visage de beau gosse. Il est vif, fin, drôle, gai, brillant. La semaine dernière, il s’est arrangé un nouveau look : un T-shirt blanc près du corps, une chemise ouverte orange pastel avec les manches retroussées. Eva a cru qu’elle allait défaillir tant elle avait envie. Envie qu’il lui propose d’aller prendre un café. Envie qu’il la prenne par la main. Envie qu’il l’embrasse. Envie de lui. Envie, envie, envie ! Mais il fuit. Oh, il n’est pas méchant avec Eva, c’est juste qu’il garde ses distances. Alors qu’Eva serait prête à se donner à lui. Elle essaye d’en aimer un autre, mais elle n’y arrive pas. Ils leur manquent toujours quelque chose que Théo, lui, possède en abondance. Et il y a Hadrien qui ne s’arrange pas. Il fait peur à Eva. Parfois il se met à parler tout seul à son approche. Elle a eu l’impression de le voir en ville à plusieurs reprises, comme s’il la suivait. L’autre jour, alors qu’il regardait une vidéo sur son téléphone, il s’est mis à rougir quand elle s’est penchée pour voir ce qu’il regardait. Il a retourné son téléphone violemment. Il devait regarder du porno. Quel loser !

Par la lucarne de sa chambre, Théo voit le café dans lequel Hadrien est assis. Il l’a aperçu par hasard. Maintenant il en est sûr, Hadrien vient l’espionner. Le bouillonnement monte et il ne peut s’empêcher de taper sur quelque chose. Il enrage. Cela remonte à l’année de Terminale. Son père est devenu tout blanc en apercevant le père d’Hadrien par hasard. Il a alors expliqué à Théo : le père d’Hadrien était venu faire un audit dans son entreprise et avait proposé une nouvelle organisation. Son père, son idole, son modèle. Qui a perdu son travail, a essayé de faire bonne figure, a commencé à boire. Il est devenu mauvais, comme un mauvais chien qu’il faudrait abattre. Et maintenant Hadrien vient le narguer.

Un matin, Hadrien est retrouvé mort devant l’université. Des coups de cutter lui ont tranché la carotide. Il est à terre, couché sur le ventre, une jambe pliée, la main droite sur sa gorge. Une mare de sang s’est formée. Une forêt de jambes l’entoure, celle des élèves qui regardent le corps de cet étudiant qu’ils ne connaissent pas. Sauf Eva et Théo qui sont là.
Quelques jours après Théo est arrêté.

— Alors ?
— Il y a plein de possibilités. Bien sûr, Théo peut l’avoir tué. C’est peut-être même de la légitime défense. Ou Eva est devenue folle quand elle a compris qu’Hadrien la filmait. Mais...
— Mais ?
— Mais ça ne répond pas à ma question : pourquoi Théo n’aime pas Eva ?
— Exactement
— Hmmm... J’ai une idée, mais elle fait un peu vieux jeu.
— Vas-y.
— Théo est gay, il ne peut aimer Eva. Hadrien le découvre, confronte Théo et cela termine mal. Ou il va le dire à Eva et lui déclare son amour. Eva est horrifiée, pense qu’Hadrien va le répéter à toute la fac et tue Hadrien par amour.
— Ah ! Mon amie, tu es trop forte, tu y es presque !
— Non, je ne vois pas.
— Les deux. Ils vont tous les deux pour tuer Hadrien. Eva va voir Théo et lui raconte ce qu’Hadrien lui a dit, Théo devient fou et Eva veut montrer son amour à Théo et participe.
— Non !
— Procès de Vitry, 2009.
— Dingue !
— Allez bonsoir, Annette, il se fait tard.
— Bonsoir Lucette. Dis...
— Oui ?
— Ta description d’Eva, son crop crop, tu fais moderne. Et c’était osé, les fantasmes d’Hadrien.
— Crop top ! Qu’est-ce que tu crois ? Je tiens à rester dans le coup !

Annette, soixante-douze ans, et Lucette, soixante-dix-neuf ans, se lèvent. Un mercredi par mois elles jouent aux énigmes. Elles cherchent des vieilles affaires jugées et arrangent une devinette. Dix ans que ça dure, depuis qu’elles sont devenues veuves, depuis qu’Annette a tué le mari de Lucette, et Lucette celui d’Annette.

PRIX

Image de Été 2019
151

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
Astucieux! Un joli casse-tête original. On a le droit de se distraire comme on le veut! +5
Si un autre registre vous tente dans le court et noir:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-rescape-de-montsegur

·
Image de Mister Iceberg
Mister Iceberg · il y a
bein joué :)
j'ai adoré
+5 pour ce thriller rocambolesque

·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
très bon thriller en vieilles dentelles et chute en chutes probables des deux vieux!
juste une question: mais qu'a dit Eva à Théo que lui avait dit Hadrien, nul part dans le texte c'est mentionné, sauf erreur de ma part.
une énigme en boucle, effet torsion du texte? merci d'une raie ponce pas Pilate!

·
Image de DrSpot
DrSpot · il y a
Théo est gay, il ne peut aimer Eva. Hadrien le découvre, et va le dire
à Eva. Eva va le dire à Théo.
Bon, ce n'est pas clair comme du cristal, je le reconnais.

·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
au quai! je n'avais pris cela dans la discute des vieilles que comme une hypothèse finalement écartée mais question subsidiaire vrai le procès d'Evry ou fiction de votre part?
·
Image de DrSpot
DrSpot · il y a
La, je sors la carte de La Raie ponce Pilates...
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
;)) pas du jeu!!!
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
Conquise ! Mes voix pour celui-ci! +++
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
Je vais relire les autres... Votre plume est-elle taillée dans le noir?
·
Image de DrSpot
DrSpot · il y a
Merci !
·
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Une très belle fin, merveilleusement amenée Le texte fonctionne vraiment bien
·
Image de DrSpot
DrSpot · il y a
Merci ! Tous vos encouragements m'on fait en écrire une autre. A suivre...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
j'aime vos publications... suivez nous ici sur cette page à l'adresse suivante mentionnée juste en bas de ce commentaire
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
je me suis régalée. Vous érirez bien... Mes 5 voix pour votre humour.
Mon 31 est en finale du Prix Ô et je vous invite à aller le lire. Merci.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lavenement-de-la-lune

·
Image de DrSpot
DrSpot · il y a
Merci ! Je m y rends.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merci à vous.
·
Image de Alain.Mas
Alain.Mas · il y a
C'est une façon de tuer le temps pour nos deux petites dames . Texte très agréable à lire . Mes voix.
·
Image de Carine Lejeail
Carine Lejeail · il y a
J'adore les petites vielles criminelles! Elles ont quand même fait l'impensable, l'horrible et le terrible et pourtant on peut pas s'empêcher d'être attendri. Un texte très bien écrit, mes voix!
Je vous invite à découvrir mon univers et à me porter plus loin si le cœur vous en dit:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/journal-de-guerre

·
Image de DrSpot
DrSpot · il y a
Merci. Je vais aller lire votre journal de guerre
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Il faut être intelligent pour tuer. Enfin, je veux dire pour tuer sans être pris. Moi, intelligent, je le suis pas trop. Alors je mise tout sur la chance. Et cela marche bien. Claire, elle dit ...

Du même thème