1
min

Éthique du jour nouveau

7 lectures

1

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, c'était sur des ténèbres, qui se perdaient déjà au bout de galeries. Au dessus de sa tête, il y avait la guerre et les tremblements d'un monde, dont elle ignorait tout. Dès lors, sa vie n'avait été qu'un songe... dès lors, elle savait que, sans nom, s' engageait un conflit. Comme les insectes grouillants de ce cachot immonde d'autres humains compagnons étaient présents aussi. Vêtus de leur manteaux de crasse, les yeux brillant d'une singulière sauvagerie. C'est avec stupeur que chacun de leur visage interrogeait le sien, qui se devoilait de la nuit...
Au fond de l'égoût la lutte aussi faisait rage, et dévorait en chacun ce qu'il restait de bon... Accidentellement unis dans cette force cannibale, qui vous pousse à survivre de cet intarissable cahos...Ils se tenaient bout à bout, prêt à bondir au moindre mouvement...Si bien que, dans la confusion immense, on ne pouvait plus savoir, qui etait du camp de la victime, de la proie ou du bourreau. [...]
Sandrine Benoliel
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,