Et vous ?

il y a
1 min
2
lectures
0

Quelques texte pour exprimer, Ce que ma tête vient à penser, Exprimer tant de réflexions, Venant de l'imagination  [+]

Le principe quand on décolle un timbre, c’est d’être méticuleux. Se rapprocher au plus près de l’objet en question, puis, essayer de séparer les différentes couches de la carte sur lesquelles le petit carré est collé. Vous pouvez éventuellement laisser dépasser un bout de votre langue pour appuyer votre concentration. Une fois cette tâche effectuée, ne reste plus qu’à déchirer la fine couche de papier restante, et hop, voilà le petit timbre libéré. Je suis vraiment heureuse et m’empresse de le placer à côté de ses congénères.

Après avoir lu ce récapitulatif de la vie mouvementée d’un timbre, vous vous direz peut-être, assis confortablement dans votre canapé, ou tout autre objet susceptible d’accueillir votre personne, n’a-t-elle rien d’autre à faire que de décoller des timbres ? Eh bien... Oui ? Non ? Peut-être ? Je suis une personne très indécise, alors ne me demandez pas des choses compliquées. Pour tout vous dire, je suis emprisonnée, comme ces malheureux timbres à leur papier. Et dans mon profond désespoir, j’ai décidé de leur redonner un brin de liberté. Étape à laquelle je ne suis, moi-même, pas encore parvenue, étant donné qu’aucune personne du Dehors n’est venue pour me délivrer.

Ma situation ainsi décrite, j’ai plutôt l’air abandonnée de tous dans mon donjon. Mais non ! Bonne nouvelle, un chat m’accompagne ! Petite boule de poils en attente de caresses, l’animal se plaît à se loger sur mes genoux en permanence. Je suis ainsi devenue l’objet susceptible d’accueillir sa noble personne, à plein temps.
Pour ma part, mon activité favorite est la lecture. À travers les pages d’un livre je peux survoler le monde et marcher aux côtés de la personne de mon choix. Un peu comme vous en ce moment. Je me demande... Avez-vous choisi mon livre pour son titre ? Ses pages à la délicate calligraphie ? Son résumé ? Sa couverture ?
Moi, c’est le titre qui attire mon regard. Je saisis ensuite le livre avec avidité et lis le résumé. Il m’arrive parfois de feuilleter quelques pages au début, à la fin, car, il n’est pas aisé de choisir un livre. Il pourrait nous décevoir, nous rappeler de mauvais souvenirs ou, dans mon cas, me ressembler un peu trop. C’est pourtant ce que je recherche lorsque que je parcours avec émerveillement les étagères de la bibliothèque. Un livre qui me ressemble, ou plutôt, trouver mon homologue dans le personnage qu’il contient. Car, je le sais, je suis enfermée et c’est ce qui me rend différente. Les autres se contentent de vivre, de mourir, de rire ou de pleurer, sans même se demander si cela est de leur propre fait.
Alors, oui, je suis enfermée... et vous ?
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !