Et tout changea

il y a
1 min
23
lectures
2
C’était un jour comme les autres, c’était un jeudi matin et je m’apprêtais à rentrer en classe. Le cours se passa puis, l’éducateur arriva, pris la fiche de présence et au lieu de partir m’invita à le rejoindre dans le couloir. Il referma la porte derrière nous et me regarda.
- J’ai quelque chose de délicat à t’annoncer, me dit-il.
- Qu’est-ce qu’il y a ?
- Tu connais Killian Brichard n’est-ce pas ?
Bien sûre que je le connaissais, c'était mon copain.
- Oui pourquoi ?
- Nous avons appris qu’il était décédé ce matin lors d’un accident de voiture.
Sans laisser transparaitre aucune émotion, je ne dis rien. La seule chose que j’arrivai à prononcer étais si je pouvais retourner en cours et contraint de refuser, me laissa partir. Je rentrai dans la classe et me rassis à ma place, tous les yeux rivés sur moi.
- Est-ce que tout va bien ?, me demanda mon professeur d’histoire.
- Oui, tout va bien, lui répondis-je.
Nous corrigeâmes des exercices et au bout d’un moment, je me suis désemparée et j’ai commencé à pleurer à chaudes larmes. Je pleurai sans m’arrêter et tout le monde me regarda mais seulement mon amie, en me caressant l’épaule, me demanda ce que j’avais. Je ne lui répondis rien car je n’en avais pas la force. Je sortis de la classe et m’effondrai dans le couloir.
Quand le cours fut fini, je suis allée près de son groupe d’amis pour leur annoncer l’horrible nouvelle. J’ai commencé à leur parler mais me suis effondrée en larmes. Parvenant à leur faire comprendre le message, je vis leurs têtes changer et quelques larmes couler. Mon meilleur ami, qui faisait partie de son groupe d’ami, me pris dans ses bras pour essayer de me consoler mais rien ne fonctionna.
C’était un jour qui débuta comme les autres mais qui changea le reste de ma vie.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Des bonbons ou un sort !

Alan Reed

Micheline détestait les enfants. Elle se détestait elle-même enfant. Elle s’était auto infligée des sévices innommables jusqu’à sa majorité. Alors, c’est tout naturellement qu’elle ... [+]

Très très courts

Crash Test

Nicolas Juliam

Le mois dernier, Emma est partie. Sans moi. Un mois sans elle, c'est comme tomber dans le vide. En attendant le choc. Hier, j'ai voulu renouer un peu le contact. J'ai tenté le texto « si tu ... [+]