1
min

Et Rochana dansait

Image de Isa scola

Isa scola

6 lectures

1

...petite ombre de flamme propulsée par la musique. Toute seule, au premier rang d’un public de plomb, elle battait comme le cœur de ces gens immobiles. Au rythme du rock que quatre garçons braqués par la lumière arrachaient de leurs trempes, elle sautait sans répit. Et c’était un bonheur de la regarder.
Je m’étais assise sur un des murets de pierres sèches, dans cette ancienne carrière où se jouent des concerts adossés à la falaise. Et je dansais sans bouger, greffée sur son corps, branchée sur sa cadence.
Parfois elle tendait les bras vers d’autres silhouettes dans l’espoir d’enclencher leur mouvement. Alors, on voyait bien quelques têtes et leurs dos s’ébranler. Puis l’onde se tarissait sans la décourager. Et libre, libre, Rochana dansait. Dansait. Loin, très loin des terrains déraillés où tout est interdit. Loin, très loin de l’Afghanistan dont elle s’est échappée.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Que Rochana ne s'arrête jamais...
·