3
min

Et la Lumière fut

Image de Jabberwock Heart

Jabberwock Heart

107 lectures

56

Je sais que tu es là, quelque part...

Je le sais. Je le sens.

Toi que j'ai cherché tout au long de ma courte vie. Toi qui représentes ma seule raison de vivre.

Il est vrai que dit de cette manière, ça semble légèrement... puéril, voire carrément ringard. Pour quelqu'un d'autre, peut-être. Quelqu'un qui ne comprendrait pas – ne pourrait comprendre – la puissance indescriptible de ce qui me lie à toi.

Je suis né pour te retrouver. C'est aussi simple et aussi complexe que ça. Même si on me le demandait, je ne saurais comment l'expliquer. D'ailleurs, je doute d'être capable de me l'expliquer à moi-même. Il m'est arrivé, plus d'une fois au cours de mon périple, de m'arrêter, l'espace d'un instant, perclus de doutes sur le bien-fondé de ce sentiment, sur sa finalité... et pourtant, à chaque fois, presque malgré moi, je me suis remis en route.

Était-ce une forme d'instinct qui me poussait ainsi à poursuivre mon chemin ? Ou la volonté d’une force supérieure ? A supposer qu’il existe, au sein de cet univers, une entité qui m’ait donné tout à la fois la vie et un but. Volonté ou destin ? Je serais bien incapable de dire quelle vérité me terrifie le plus. Je ne suis même pas sûr que me poser ce genre de questions soit judicieux. Les autres le font-ils ? Tous ceux qui, comme moi, se lancent à la poursuite d’un Graal dont ils ignorent presque tout... S’interrogent-ils en permanence sur le pourquoi du comment ?

En réalité, je n’arrive même pas à définir la nature de cette émotion qui me traverse lorsque tu occupes mes pensées. Envie ? Besoin ? Désir ? Amour ? Obsession ? Tout ça et bien plus encore. Tu es un tel mystère pour moi. Ainsi que pour tous les autres prétendants que tu attires immanquablement vers toi.

Je sais que je ne suis pas le seul. Ils sont nombreux à te chercher, à parcourir le monde dans le seul but de te retrouver. Mais tous n’y arrivent pas. Pour certains, l’espoir cède sa place à la résignation. Pour d’autres, la désillusion est plus cruelle encore. Ils te cherchent sur une route semée d’obstacles, ils trébuchent, se relèvent tant qu’ils le peuvent... mais parfois, ce n’est pas assez. Nous nous sommes tous retrouvés au même embranchement : à la croisée des chemins, nous avons dû faire un choix sur la route à suivre. Celle qui nous guidera à toi ou celle qui nous mènera à notre fin.

Nous avons choisi. Moi, je ne suis pas certain d’avoir fait le bon choix. Peut être que je me berce d’illusions depuis le début. Mais chaque fois que je songe à abandonner, quelque chose me retient. Je sais, sans vraiment le comprendre, que renoncer à toi signifierait ma perte. J’ai parfois l’impression que mon existence tient plus de la farce qu’autre chose. Une farce bien cruelle, dans ce cas.

Non, pas le temps de tergiverser. Je suis allé trop loin pour reculer, désormais. Peu importe les obstacles, une seule vérité demeure : avancer, envers et contre...

Tu es là.

Juste devant moi.

Je ne t'ai jamais vu, mais je sais que c'est toi. Je le ressens au plus profond des fibres de mon être.

Ta beauté est sans pareille. L'émotion m'a sans doute fait perdre toute objectivité ; peu importe, je le pense sincèrement. Si la perfection existe, tu es ce qui s'en rapproche le plus. Je pourrais passer le reste de mon existence immobile, à admirer de loin les courbes de ta silhouette, sans oser m'approcher davantage.

Mais ce serait une erreur et un effroyable gâchis. Ma simple présence ici relève du miracle. Après tout ce que j'ai enduré pour que nos chemins se croisent enfin, je ne peux que m'avancer vers toi, résolu. Tu n'es pas un cœur facile à prendre. D'ailleurs, ton Cœur, tu ne l'ouvriras qu'à un seul d'entre nous.

Allons, du nerf ! Un miracle, pourquoi pas deux ?

Je m'approche, empli d'excitation et d'une forme de terreur révérencieuse. Je suis loin d'être le seul à vouloir te faire la cour. Ils sont encore nombreux à te tourner autour dans l'espoir d'attirer ton attention. Mais je sens que tu n'es pas le genre à privilégier la flatterie creuse et hypocrite. Avec toi, il faut agir pour te conquérir. Brusquement, je sens le découragement m'envahir, très vite suivi par le désespoir. A quoi bon m'illusionner de la sorte ? Je ne suis qu'un avorton parmi tant d'autres, pour la plupart plus imposants que moi. Aucune chance que tu me remarques.

Soudain, j’entraperçois une lueur timide devant moi, comme un signe attendri. Une fissure dans ton armure ! Tu m'as remarqué ! Moi, l'avorton chétif !

Sans trop oser y croire, je m'élance vers la lumière. Tu as à peine entrouvert ta carapace, afin de me laisser, à moi et à moi seul, le privilège de pénétrer dans ton monde. Autour de moi, je sens la panique et l'affolement s'emparer de mes rivaux. Quelque chose a changé. Ils commencent à comprendre que pour eux, la fin est proche. Ils ont laissé passer leur chance, et scellé du même coup l'insignifiance totale de leur existence. J'aurais de la peine pour eux, si je n'étais pas aussi subjugué par ce qui se dessine au loin.

Tu as scellé ton emprise sur moi. Nous sommes désormais seuls au monde, baignés dans une lueur à la fois douce et réconfortante. Épuisé par ce long voyage, je me débarrasse de mon flagelle. Il ne risque plus de me servir à grand-chose, désormais ; j'en ai assez de lutter contre le courant de l'existence. Je me mets à nu et t'offre mon Cœur. Tout comme toi, tu m'offres le tien. Ils se joignent à l'unisson.

Et je comprends désormais que mon existence, aussi brève soit-elle, et tout ce que j'y ai accompli, n'avait d'autre but que de m'amener à cet instant : toi et moi, réunis pour assister à une explosion de lumière éblouissante.

C'était tout ce qu'il nous fallait pour nous sentir enfin complets. Enfin nous-mêmes.

Tandis que je contemple notre œuvre à tes côtés, prêt à cesser la lutte et à accueillir le néant, une ultime question s'impose à mon esprit.

L'Univers a-t-il ressenti une telle félicité à l'aube de son existence ?

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
56

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Une telle ferveur , une telle conviction , un tel espoir dans cette recherche .... la lecture de votre texte nous pousse à cette fusion des âmes .
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Wow ! Je suis plus que flatté (très touche aussi ^^). Merci infiniment pour cette éloge !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette déclaration ! Une invitation à venir découvrir “Sanglante Justice” qui est en Finale pour le Court et le Noir 2018. Merci d’avance et bonne journée! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sanglante-justice
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Maintenant, une invitation à venir découvrir “Sombraville” qui est
en lice pour le Prix Imaginarius 2018. Merci d’avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
J'adore la dernière phrase. Superbe !
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Merci à vous (j'avoue, la dernière phrase de mes écrits, j'y attache beaucoup d'importance ^^)
·
Image de Pixis
Pixis · il y a
bravo pour le suspense
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Et merci à vous pour votre retour ^^
·
Image de Virginie Ronteix
Virginie Ronteix · il y a
Nos deux histoires sont complémentaires !
Je vous laisse lire la mienne
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/notre-bon-plaisir-1

·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Merci de votre retour. J'irai jeter un oeil à votre texte ;-)
·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Une longue recherche. Une belle déclaration. Et bien écrite.Mon vote.
Si vous voulez voir http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/valentin-tine
et /ou http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/union-4)

·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Merci beaucoup pour avoir pris le temps de commenter (et désolé du délai de réponse T-T)
·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Pas grave, il n'est jamais trop tard pour bien faire.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Comme une chanson qui raconte la vie , mes voix!
Si vous aimez , " À l'aube " et Aux lueurs de l'aube" dans le même prix

·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Merci infiniment pour votre retour et vos voix (et mes plus plates excuses pour avoir autant tardé à répondre ^^')
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
. Pas de problème...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
La fin d'un long périple pour une union fusionnelle et l'aube d'une nouvelle vie !!
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
De mon côté, la fin d'un long retard pour vous adresser enfin les remerciements que votre commentaire mérite ^^
·
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
Je suis un peu désarmée par cette lecture : je me demande pourquoi, oui pourquoi ce texte m'a-t-il fait repensé à cette vieille chanson "Les Spermatozoïdes" des Frères Jacques qu'écoutaient mes parents ... Pourquoi ? Parce que finalement, c'est toujours la même histoire et surtout c'est l'éternelle histoire de la vie ! Et que là où ces chanteurs mêlaient burlesque et vaudeville pour la raconter, vous, vous mêlez poésie et ésotérisme ...
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Bon sang, j'ai vraiment pas assuré pour répondre aux commentaires sur ce récit T-T (il a fallu que je le poste au cours d'une période qui m'a bien prise la tête). Du coup, je me rattrape et vous adresse (en retard, dit le Lapin Blanc ^^') mes plus sincères remerciements pour votre retour touchant et poétique. Effectivement, tout est un éternel recommencement, qu'on choisisse le poétique ou l'humour (d'ailleurs, j'ai pensé à en faire un récit burlesque dans mon premier jet avant de bifurquer sur la métaphore ^^)
·
Image de Stéphane Damois
Stéphane Damois · il y a
De l'aube originelle au crépuscule ambiant, on y va, on y va, on va quand même tenter le coup et, pourquoi pas, sait-on jamais, viser l'exploit.
·
Image de Jabberwock Heart
Jabberwock Heart · il y a
Il faudrait ouvrir un concours pour le commentaire le plus original et poétique. Je voterai pour le vôtre sans hésiter ;-)
Ou comment résumer ce que j'ai voulu transmettre en seulement quelques mots. Merci et bravo ^^ !

·