Essai n°1

il y a
2 min
26
lectures
3

Un mec calme, un peu dans la lune et crédule qui aime bien écrire (surtout pendant les cours), raconter ce qui lui passe par la tête et partager ses réflexions. La vie est un cadeau certes  [+]

Essai n°1
Thème : Sourire

Les reproches... Tout le monde en subit et tout le monde en fait. À moi, on me reproche souvent une chose ; je ne souris pas. Du moins pas beaucoup. Les gens de mon âge disent même que j'ai une tête de dépressif alors que ceux plus âgés me disent le contraire. Quel paradoxe !
Avant, quand j'étais plus petit, je riais et souriais beaucoup ! Tellement même qu'en CE2, je me souviens qu'à cause de cet enfoiré de Grégor, surtout pendant la classe verte avec M. Dony —j'adorais ce maître (et ouais on disait maître au primaire, je ne sais pas si vous vous en souvenez encore mais moi oui) bien qu'il soit sévère, il était excellent ; on apprenait beaucoup de choses et bien mieux qu'avec tous les autres, pour moi c'était le meilleur enseignant de l'école Legendre— on me surnommait "Baleineau" à cause de mon rire.
Cependant aujourd'hui j'ai droit à des "dépressif", "déprimant". On dit que je suis trop calme, trop passif, trop silencieux... Je ne sais pas ce qu'il s'est passé au collège pour que je perde cette joie de vivre, enfin j'ai une petite idée mais je la réserve pour une autre histoire, un autre essai. Depuis la sixième je souris de moins en moins et mon pseudo statut de "dépressif" augmente. Pourtant je ne le suis pas du tout, je n'ai pas perdu cette joie de vivre elle est là quand il faut, je suis quelqu'un d'équilibré ; je ne pense pas au suicide, j'ai des amis, une situation familiale plus ou moins normal, on pourrait presque dire tout va bien dans le meilleur des mondes même si le "presque" est toujours présent.
Pour répondre à ce problème j'ai une hypothèse, même plusieurs. Peut-être que j'ai grandi... Peut-être parce que je n'aime pas les faux sourires ou les sourires forcés. Si vous me voyez avec mes amis je peux facilement éclater de rire et lâcher un sourire. Chaque fois que je vois mon meilleur pote je ne peux pas m'empêcher d'esquisser un sourire ! Après une victoire inespérée au basket je ressens une joie immense ! Après avoir battu un boss ou avoir acquis un objet rare dans un jeu je me sens heureux et je souris ! Quand j'écoute certaines musiques je ne peux m'empêcher de sourire, chanter et même limite danser alors que je déteste ça (cas de joie excessivement élevé) ! Mais rien n'est comparable à ce que peut me faire sentir ma passion principale, les mangas ! Ils peuvent me faire passer du rire aux larmes en un instant, de la surprise à la colère. Souvent j'éclate de rire tout seul devant un manga et ça fait peur aux gens, surtout à ma mère !
Je peux être une personne joyeuse ! Alors vous me direz, après tout, pourquoi ai-je cette image de personne dépressive ? Je sais que lorsque je ne suis d'une humeur quelque conque, c'est-à-dire ni vraiment heureux ni vraiment triste j'ai tendance à avoir le regard vide ou une mine un peu triste mais apparemment cela suffit aux personnes pour me juger hélas. On me dit toute de suite : "C'est quoi cette tête de dépressif !?" Parfois je me dis que, peut-être, devrais-je essayer d'être un peu chaleureux et souriant dans ces moments mais je n'y arrive pas. Il est fort possible que cela fasse partie maintenant intégrante de ma personnalité.
Dites ! Pour vous c'est quoi un sourire ? Moi je sais pas trop quelque chose que l'ont fait quand il y a quelque chose d'un peu drôle, un mouvement du visage qu'on exécute lorsqu'on est heureux, pour réconforter quelqu'un, témoigner de la sympathie, faire croire que tout va bien ou quand tout va vraiment bien, ne pas inquiéter ses proches, être joyeux, se vanter, taquiner, s'amuser, passer un bon moment, rassurer, transmettre, pour répondre à un autre, quand on est transit d'un amour naïf, par naïveté, innocence, compassion, lorsqu'on est trop triste mais qu'on ne veut pas pleurer, pour paraître fort devant les autres, ne pas montrer de faiblesse dans ce monde qui n'attend que de les exploiter, pour ne pas sombrer, garder espoir, croire, vivre, survivre et mourir.

Un sourire c'est tellement de choses à la fois...
Un sourire c'est possiblement une émotion, un sentiment parmi tant d'autres.
Un sourire c'est surtout et seulement un message.
Un sourire c'est en tout et pour tout, le secret qui se cache derrière...

Samaël

3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Mis à part pour les mangas, J'ai exactement la même définition du sourire que vous :)
Image de Samael
Samael · il y a
Peut-être qu'à la place des mangas si vous mettiez votre plus grande passion nous aurons exactement la même définition du sourire ^^
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Très certainement :)

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Il faisait nuit

M. Iraje

« Il faisait nuit, les rues étaient vides. Un peu frais aussi. Il avait plu des trombes. Je n’aime pas la pluie... » L’homme se tasse sur sa chaise. Il ne regarde pas son... [+]


Très très courts

Un voile mauve

Claire Lobet-Maris

Elle est assise à l’avant du bateau. Sur ses genoux, un petit dort. Ce n’est pas le sien mais celui de cet homme allongé au fond de la cale et qui n’en finit pas de sortir tout ce qu’il a... [+]